Le Lézard
Classé dans : Santé

La surveillance : une composante déterminante pour l'efficacité de la loi sur le tabac



MONTRÉAL, le 17 mai /CNW/ -- MONTRÉAL, le 17 mai /CNW Telbec/ - L'Association pour les droits des non-fumeurs (ADNF) souhaite féliciter le ministre de la Santé et des Services sociaux, le Dr. Philippe Couillard, pour sa volonté d'augmenter les ressources dans le but d'appliquer les dispositions de la Loi sur le tabac qui entreront en vigueur le 31 mai prochain, notamment l'interdiction de l'usage du tabac dans les bars et les restaurants.

"Dans tout le débat qui entoure l'entrée en vigueur de la Loi sur le tabac, on omet malheureusement de rappeler au public que l'objectif principal de cette mesure consiste à protéger la santé des travailleuses et des travailleurs des dangers reconnus de la fumée de tabac secondaire," a souligné François Damphousse, le directeur du bureau du Québec de l'ADNF. "La protection des employés de l'exposition à un contaminant dangereux est enchâssée dans nos lois sur la santé et la sécurité des travailleurs depuis de nombreuses années. Le fait que la fumée de tabac secondaire ait échappée aussi longtemps à toute forme de contrôle constitue le véritable scandale."

"Le rapport de la mise en oeuvre de la première version de la Loi sur le tabac rendu public l'année dernière par le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) a démontré un manque apparent de ressources pour faire appliquer adéquatement les interdictions ou les restrictions de l'usage du tabac dans les milieux de travail et les lieux publics," a poursuivi Flory Doucas, analyste des politiques à l'ADNF. "Nous avons régulièrement reçu des appels de la part du public qui n'était pas satisfait de l'application de la précédente loi. Avec l'ajout de tous les nouveaux endroits qui seront dorénavant couverts par la nouvelle loi, il est tout à fait approprié de la part du MSSS de procéder à une augmentation de ses effectifs pour la faire respecter."

"Le recours à des éclaireurs pour vérifier si l'interdiction de fumer dans les établissements publics est respectée ne constitue pas une procédure anormale," a signalé Francis Thompson, analyste des politiques de l'ADNF. "Par exemple, les inspecteurs travaillent depuis de nombreuses années avec des adolescents pour vérifier si les commerçants se conforment à l'interdiction de vendre du tabac à des mineurs. De plus, des éclaireurs fréquentent déjà les bars qui organisent des événements spéciaux avec des compagnies de tabac afin de vérifier si ces dernières se conforment aux restrictions concernant la promotion des produits du tabac."

Il est important de rappeler que les mêmes inquiétudes ont été soulevées lors de l'entrée en vigueur de la première version de la Loi sur le tabac qui interdisait de fumer dans les milieux de travail à partir de décembre 1999. À l'époque, les détracteurs s'insurgeaient même contre l'idée de mettre sur pied une équipe d'inspecteurs pour faire respecter la Loi. Sept ans plus tard, on constate que le travail de ces inspecteurs n'a pas engendré de scandales. Bien au contraire, bien des gens voudraient même une intensification de leurs interventions pour faire respecter leur droit fondamental de travailler dans un environnement sain.

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 01:22
Rishikul Yogshala, école de yoga très réputée, a dévoilé les détails de ses prochaines certifications de formation des professeurs de yoga au Népal  Rishikul Yogshala a révélé des informations sur ses programmes de formation des professeurs de yoga...

18 fév 2018
Le chef de l'opposition officielle, Jean-François Lisée, la porte-parole en matière de santé, d'accessibilité aux soins et de soutien à domicile, Diane Lamarre, et le porte?parole en matière de services sociaux et de protection de la jeunesse, Dave...

18 fév 2018
Les représentantes et représentants des médias sont invités à assister à une conférence de presse au cours de laquelle le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette, accompagné du député de Mégantic, monsieur Ghislain...

18 fév 2018
Les représentants des médias sont priés de noter que le chef de l'opposition officielle, Jean-François Lisée, la porte-parole en matière de santé, d'accessibilité aux soins et de soutien à domicile, Diane Lamarre, et le porte-parole en matière de...

16 fév 2018
ProblèmeSanté Canada informe les Canadiens que GlaxoSmithKline Inc. procède au rappel volontaire d'un lot d'inhalateurs Ventolin Diskus (lot 786G) parce que les produits peuvent ne pas délivrer la dose prévue. Les patients qui ne reçoivent pas la...

16 fév 2018
Auditoire Professionnels de la santé qui prescrivent VENTOLIN DISKUS et patients qui l'utilisent Messages clés GSK procède au rappel volontaire d'un lot (786G) de dispositifs de VENTOLIN DISKUS auprès de grossistes, pharmacies et patients du...




Communiqué envoyé le 17 mai 2006 à 13:34 et diffusé par :