Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujet : Nouveaux produits et services

EPCLUSA(MC), premier traitement pour les six génotypes de l'infection chronique par l'hépatite C, ajouté à la Liste des médicaments de la RAMQ



-- Québec accroît l'accès aux patients ayant un stade moins avancé de la maladie et présentant des facteurs de mauvais pronostic --

MISSISSAUGA, ON, le 20 mars 2017 /CNW/ - Gilead Sciences Canada, Inc. (Gilead Canada) tiens à souligner le leadership soutenu du Québec pour le traitement de l'hépatite C avec l'ajout à la Liste des médicaments de la RAMQ d'EPCLUSAMC (sofosbuvir/velpatasvir) à compter du 22 mars 2017.  EPCLUSA est le premier schéma à un seul comprimé, pan-génotypique, à prise quotidienne pour le traitement des adultes atteints d'une infection chronique par le virus de l'hépatite C (VHC) de génotypes 1-6.  Cette inscription permettra aux patients du Québec d'accéder à une thérapie curative et constitue une importante contribution à l'avancement des efforts du Canada dans la réalisation de son engagement vis-à-vis de l'Organisation mondiale de la Santé visant à éliminer l'hépatite C d'ici 2030.

EPCLUSA, à raison d'un comprimé par jour pendant 12 semaines, peut être utilisé chez les patients adultes sans cirrhose ou avec cirrhose compensée, et en association avec la ribavirine (RBV) pour ceux atteints d'une cirrhose décompensée.  Il est également le premier schéma à un seul comprimé approuvé pour le traitement des patients porteurs des génotypes 2 et 3, sans la nécessité de recourir à la RBV.    

L'approbation d'EPCLUSA a été soutenue par des données émanant de quatre études internationales de phase 3, ASTRAL-1, ASTRAL-2, ASTRAL-3 et ASTRAL-4.  Parmi les 1 035 patients sans cirrhose ou avec cirrhose compensée traités avec EPCLUSA durant 12 semaines dans les études ASTRAL-1, ASTRAL-2 et ASTRAL-3, 1 015 (98 pour cent) ont obtenu une réponse virologique soutenue 12 semaines après la fin du traitement (RVS12). Dans l'étude ASTRAL-4, les patients atteints d'une cirrhose décompensée ayant reçu EPCLUSA avec la RBV durant 12 semaines ont obtenu un taux élevé de RVS12 (94 pour cent) par rapport à ceux ayant reçu EPCLUSA durant 12 semaines ou 24 semaines sans RBV (83 pour cent et 86 pour cent, respectivement).  Les effets indésirables les plus courants dans les quatre études ASTRAL étaient les maux de tête et la fatigue, avec une fréquence comparable à celle observée dans le groupe placebo inclus dans l'étude Astral-1.    

De nouveaux critères de médicaments d'exception pour SOVALDI® (sofosbuvir), HARVONI® (ledipasvir/sofosbuvir) et EPCLUSA vont accroître l'accès aux patients ayant un stade moins avancé de la maladie et présentant des facteurs de mauvais pronostic. Ces nouveaux critères sont disponibles sur le site de la RAMQ :

Pour plus d'informations sur les critères d'accès élargi :
http://www.ramq.gouv.qc.ca/SiteCollectionDocuments/liste_med/liste_med_2017_03_22_fr.pdf

« Nous avons désormais la capacité de guérir la majorité des patients atteints du VHC chronique grâce à un traitement simple, sûr et efficace de 12 semaines, quel que soit le génotype ou les antécédents du patient », a indiqué Dre Emmanuelle Huchet, directrice médicale de la Clinique médicale du Quartier Latin, Montréal.  « Un accès plus large à EPCLUSA, en particulier à un stade précoce de la maladie, signifie que nous pouvons intervenir plus rapidement pour aider les patients à guérir et à améliorer leur qualité de vie, tout en économisant des fonds précieux associés au lourd fardeau de la maladie à long terme et aux coûts pour le système de santé. »

L'Institut national de la santé publique du Québec (INSPQ) estime que 40 000 à 75 000 personnes seraient porteuses de l'hépatite C chronique dans la province. En 2015, 1 073 cas d'hépatite C ont été déclarés. Ce nombre venant accroître le bassin des 39 700 personnes dépistées au Québec de 1990 à 2014 et appuyer l'importance de l'accès au traitement pour prévenir les complications hépatiques.1  Il y a six génotypes de l'hépatite C.  L'infection de génotype 1 est la plus courante et représente 62 % des personnes infectées.  Les génotypes 2 et 3 comptent pour approximativement 6,9 % et 25 % des infections, alors que les génotypes 4, 5 et 6, plus rares, représentent 6,1 % des infections.2

« Nous sommes très heureux que l'accès aux traitements est aujourd'hui étendu à un plus grand nombre de patients atteints de l'hépatite C dans notre province », a déclaré Laurence Mersilian, Directrice exécutive du Centre d'aide aux personnes atteintes de l'hépatite C (CAPAHC).  « Nous souhaitons remercier et féliciter le Gouvernement du Québec pour son leadership continu et son engagement à soigner ceux qui sont atteints de l'hépatite C. »

« Gilead Canada est heureuse que l'INESSS (Institut national d'excellence en santé et services sociaux) et le Ministère de la Santé et des Services sociaux reconnaissent l'innovation et la valeur clinique d'EPCLUSA pour le traitement de tous les génotypes de l'hépatite C grâce à un schéma consistant en un seul comprimé », a déclaré Kennet Brysting, Directeur général de Gilead Canada. « Un accès élargi au traitement pour les patients aura un impact potentiel important sur les efforts visant l'élimination de la maladie au Canada, et appuyer de tels efforts est une priorité clé pour notre compagnie. Nous continuerons à travailler étroitement avec toutes les provinces pour mettre à la disposition de tous les patients admissibles un traitement curatif simple et efficient, quel que soit leur génotype ou le stade de leur fibrose. »  

À propos de Gilead Sciences

Gilead Sciences Inc. (Gilead) est une société biopharmaceutique vouée à découvrir, développer et commercialiser des médicaments novateurs dans des secteurs où les besoins médicaux ne sont pas satisfaits. L'entreprise s'est donnée pour mission d'améliorer les soins des patients souffrant de maladies menaçant le pronostic vital. Gilead a des filiales dans plus de 30 pays à travers le monde, avec son siège social à Foster City, en Californie. Gilead Sciences Canada, Inc. est la filiale canadienne de Gilead Sciences, Inc. Elle a été établie à Mississauga (Ontario) en 2005.

Déclaration prospective

Ce communiqué de presse inclut des déclarations prospectives au sens de la Private Securities Litigation Reform Act de 1995 qui sont sujettes à des risques, à des incertitudes et à d'autres facteurs, y compris le risque que les médecins ne constatent pas les avantages de prescrire EPCLUSAMC.  Ces risques, incertitudes et autres facteurs pourraient amener à des résultats autres que ceux divulgués dans ces déclarations prospectives. Le lecteur ne doit pas se fier indûment à ces déclarations prospectives. Ces dernières et d'autres risques sont décrits en détail dans le rapport trimestriel de Gilead sur le formulaire 10-Q pour l'exercice terminé le 31 septembre 2016, tel que déposé auprès de la U.S. Securities and Exchange Commission. Toutes les déclarations prospectives reposent sur l'information actuelle mise à la disposition de Gilead, et Gilead n'assume aucune obligation de mettre à jour ces déclarations prospectives.

La monographie canadienne d'EPCLUSAMC est disponible à www.Gilead.ca

EPCLUSAMC est une marque de commerce de Gilead Sciences, Inc., ou de ses entreprises affiliées.

Pour de plus amples renseignements sur Gilead Sciences, veuillez visiter le site Web de l'entreprise à www.gilead.com, suivre Gilead sur Twitter (@GileadSciences) ou appeler les Affaires publiques de Gilead au 1-800-GILEAD-5 ou au 1-650-574-3000

Références :

  1. https://www.inspq.qc.ca/formation/institut/itss/hepatite-c-se-mobiliser-pour-accroitre-depistage-et-traitement
  2. https://www.inesss.qc.ca/fileadmin/doc/INESSS/Inscription_medicaments/Avis_au_ministre/Fevrier_2017/Epclusa_2017_02.pdf

 

SOURCE Gilead Sciences, Inc.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 02:30
MADRID, June 24, 2017 /PRNewswire/ -- Ibrutinib : Un nouveau traitement prometteur pour la maladie du greffon contre l'hôte chronique  La maladie du greffon contre l'hôte chronique (cGVHD) est une complication sévère, mettant la vie en danger et...

à 02:30
MADRID, June 24, 2017 /PRNewswire/ -- Le risque de caillots de sang dans les veines des jambes ou les poumons, connu comme thrombose veineuse (VTE) est plus élevé chez les patients souffrant de cancer, ainsi que le risque d'hémorragies. Tandis que...

à 02:30
MADRID, June 24, 2017 /PRNewswire/ -- Fournir le bon traitement à temps pour les patients souffrant de tumeurs malignes hématologiques : telle est l'ambition d'HARMONY Alliance, le réseau européen d'excellence en hématologie et Big data. HARMONY...

à 02:30
MADRID, June 24, 2017 /PRNewswire/ -- Le CTL019 est composé de cellules T analogues issues du génie génétique qui expriment un récepteur antigénique chimérique (CAR). Les résultats d'une étude précédente uni-centrique menée à l'université de...

à 02:30
MADRID, June 24, 2017 /PRNewswire/ -- Les résultats pour les patients souffrant d'un lymphome non hodgkinien (NHL) agressif et réfractaire sont médiocres avec les traitements actuels. L'Axicabtagene ciloleucel (axi-cel) est un traitement des...

à 02:30
MADRID, June 24, 2017 /PRNewswire/ -- Le lymphome de Hodgkin est la maladie maligne la plus commune chez les jeunes adultes. La chimiothérapie intensive avec huit ou six cycles d'eBEACOPP est très efficace chez les patients atteints de lymphome de...




Communiqué envoyé le 20 mars 2017 à 12:28 et diffusé par :