Le Lézard
Classé dans : Exploitation pétrolière, Chasse, pêche et plein air

L'important financement du service écojeunesse entraîne la création de 600 emplois pour soutenir le besoin croissant de travailleurs dans le secteur de l'environnement



CALGARY, le 20 mars 2017 /CNW/ - Le programme de stages du service écojeunesse (SÉ) d'ECO Canada a reçu son plus généreux financement complémentaire en plus de 20 ans. La somme de 7,1 M$ accordée au programme en 2016 a entraîné la création ou le comblement de plus de 600 postes axés sur l'environnement pour de nouveaux diplômés et des entreprises.

Financé par l'entremise du programme Horizons Sciences d'Environnement et Changement climatique Canada, le programme de stages du SÉ offre aux employeurs admissibles du domaine des sciences, de la technologie, de l'ingénierie et des mathématiques (STIM) jusqu'à 50 % du salaire d'un stagiaire (jusqu'à concurrence de 15 000 $) pour de nouveaux emplois à temps plein en environnement.

« Le programme de stages du SÉ aide véritablement à la fois l'employeur [l'hôte] et le stagiaire. Du point de vue des stagiaires, il aide les nouveaux diplômés à percer dans le domaine avec ce premier emploi et il rend leur candidature attrayante en subventionnant leur poste. Pour ce qui est des hôtes, le programme leur permet d'accroître la capacité de leurs équipes dans des cas où ils pourraient ne pas être en mesure de le faire autrement, en plus de leur permettre d'investir davantage en formation en compensant les coûts initiaux liés aux nouveaux employés », explique Yana Jay, gestionnaire du SÉ, Partenariats et programmes.

Vingt pour cent des professionnels actuels du secteur prendront leur retraite dans les vingt prochaines années; les jeunes doivent combler ce vide. En ce moment, le défi est de taille pour les jeunes, car la majorité des postes offerts exigent un niveau d'expérience intermédiaire ou moyen. Le programme de stages du SÉ élimine cette barrière et soutient à la fois les besoins actuels et futurs d'un secteur environnemental en pleine croissance.

Les stagiaires admissibles doivent avoir l'intention de poursuivre une carrière en environnement liée à un domaine des STIM, être âgés de 30 ans ou moins et avoir le droit de travailler au Canada. Les employeurs admissibles doivent offrir un poste permanent à temps plein lié à l'environnement dans un domaine des STIM et planifier d'embaucher un nouvel employé.

« Notre programme est ouvert à toutes les entreprises, peu importe leur secteur, mais non au gouvernement fédéral. Toutes les organisations pourraient être admissibles comme hôtes, des ONG et organismes sans but lucratif aux entreprises du secteur manufacturier, pétrolier et gazier, financier ou municipal. Nous avons laissé notre marque en C.-B, en Alberta, au Québec et dans les provinces atlantiques, et nous souhaitons étendre davantage notre portée dans les Prairies et les territoires canadiens », affirme Danielle Urton, coordonnatrice de programmes du SÉ.

88 % des stagiaires embauchés par l'entremise du programme de stages du SÉ sont restés de manière permanente dans l'entreprise qui les a accueillis. De plus, beaucoup d'anciens stagiaires du programme ont décroché des postes de gestion comme directeurs, vice-présidents et PDG.

« Je cherchais un emploi en science de l'environnement, mais j'avais de la difficulté à trouver la bonne organisation. Lorsque j'ai ajouté ma préautorisation pour le programme de stages du SÉ à mon C.V., j'ai immédiatement reçu des appels pour des entrevues », explique Jacob McQueen, qui a commencé sa carrière comme stagiaire du SÉ chez Palmer Environmental Consulting.

AET Group, AECOM, CPAWS BC, Posterity Group, Suavair et Grand Council Treaty #3 font partie des autres entreprises qui participent au programme. Pour devenir stagiaire ou hôte, visitez le http://www.eco.ca/employeurs/programme-de-stages/.

Au sujet d'ECO Canada

ECO Canada a été fondée en 1992 pour aider à soutenir le secteur environnemental canadien en pleine expansion. Depuis plus de 20 ans, ECO Canada étudie le marché de l'emploi en environnement et les moyens d'en améliorer l'accès pour les jeunes diplômés et les individus qui intègrent le marché à mi-carrière. Les données qu'elle recueille offrent un aperçu des tendances en matière de carrières vertes, des postes de direction aux écarts de compétences en passant par les secteurs en forte croissance.

SOURCE ECO Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

16 fév 2018
Dans le cadre de l'appel de propositions du Massachussetts, l'énergie d'Hydro-Québec a de nouveau obtenu la faveur de cet État. Celui-ci a retenu un second projet d'Hydro-Québec en vue d'entamer des négociations visant la signature d'un contrat...

16 fév 2018
Le gouvernement du Canada continue de démontrer son engagement envers les résidents de Churchill en contribuant à réduire le coût de l'essence dans les collectivités du Nord du Manitoba touchées par la perturbation du service ferroviaire en mai 2017....

16 fév 2018
Choisir l'électricité propre aide à protéger la santé des Canadiens, à réduire la pollution par le carbone et à créer des possibilités pour la classe moyenne. La transition vers l'énergie propre s'accélère partout dans le monde, et le Canada fait...

16 fév 2018
Réduire la dépendance au diesel dans les collectivités rurales et éloignées du pays contribuera à diminuer l'empreinte carbone du Canada, à favoriser l'adaptation aux changements climatiques, à améliorer la santé des collectivités et à fournir de...

16 fév 2018
Enbridge Inc. (« Enbridge » ou la « société ») a annoncé aujourd'hui les résultats financiers de son quatrième trimestre de 2017 et a présenté un compte rendu trimestriel. POINTS SAILLANTS DU QUATRIÈME TRIMESTRE ET DE L'EXERCICE(Tous les montants...

16 fév 2018
Premier projet du genre en Europe à fournir une solution alternative durable pour les plastiques non recyclables et les autres déchets mixtes  Un consortium d'entreprises formé d'Air Liquide, d'AkzoNobel Specialty Chemicals, d'Enerkem et du Port de...




Communiqué envoyé le 20 mars 2017 à 09:00 et diffusé par :