Le Lézard
Classé dans : Exploitation minière

Gold Fields annonce des ressources minérales de 179,3 millions d'onces et des réserves minérales de 65,3 millions d'onces



JOHANNESBURG, Afrique du Sud, le 17 mai /CNW/ -- JOHANNESBURG, Afrique du Sud, le 17 mai /CNW-PRN/ - Gold Fields Limited (Gold Fields) (GFI à la Bourse de New York; GFI à la Bourse de Johannesburg) a publié aujourd'hui son rapport des ressources et des réserves minérales pour le semestre terminé le 31 décembre 2005. Cela représente un changement dans le cycle d'établissement de rapports, du 30 juin au 31 décembre, afin d'être conforme au calendrier d'établissement de rapports du groupe.

Les ressources minérales, y compris les réserves minérales, se sont accrues de 3 %, se fixant à 179 343 millions d'onces, après épuisement, et les réserves minérales ont progressé de 1 %, atteignant 65 319 millions d'onces, après épuisement.

Ian Cockerill, chef de la direction de Gold Fields, a émis le commentaire suivant :

"Nous sommes ravis d'avoir été de nouveau en mesure de remplacer les réserves que nous avions exploitées et de renforcer, dans son ensemble, notre situation des ressources et des réserves malgré le fait que nous ayons eu à utiliser un cours moyen du prix de l'or de trois ans prescrit par la SEC, lequel était bien en deçà des prix au comptant courants du marché."

"En se fondant sur des estimations prudentes, si nous avions utilisé un prix au comptant de 130 000 R le kilogramme dans ce rapport, les réserves à nos mines sud-africaines auraient été supérieures d'environ 9,5 millions d'onces."

Les ressources minérales ont été calculées en fonction d'un prix de l'or de 105 000 R le kilogramme en Afrique du Sud; de 650 A$ en Australie et de 475 $ US au Ghana et au Pérou.

Les réserves minérales ont été calculées en fonction d'un prix de l'or de 92 000 R le kilogramme en Afrique du Sud, de 560 A$ en Australie et de 400 $ US au Ghana et au Pérou.

La version intégrale du rapport des ressources et des réserves minérales se trouve sur le site Web de Gold Fields, à l'adresse www.goldfields.co.za.

Gold Fields est l'une des plus importantes sociétés productrices d'or sans couverture. Sa production annuelle d'environ 4,2 millions d'onces d'or provient de mines situées en Afrique du Sud, au Ghana, en Australie et, bientôt, de la mine de Cerro Corona, au Pérou. Ses réserves sont de 65 millions d'onces et ses ressources minérales atteignent 179 millions d'onces. La société est inscrite à la Bourse de Johannesburg (inscription principale), à la Bourse de New York, à la Bourse de Londres, à l'Euronext à Paris et à Bruxelles, ainsi qu'à la Bourse suisse. Toutes les activités de Gold Fields sont certifiées ISO 14001.

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 14:00
Le gouvernement du Québec a accordé, par l'entremise du Fonds de diversification économique du Centre-du-Québec et de la Mauricie, une contribution financière de 246 810 $ à l'entreprise manufacturière Estampage J.P.L. limitée pour soutenir la...

à 11:33
NE PAS DIFFUSER SUR LES FILS DE PRESSE AMÉRICAINS NI DISTRIBUER AUX ÉTATS-UNIS. SOCIÉTÉ D'EXPLORATION MINIÈRE VIOR INC. (la « Société » ou « Vior ») est heureuse d'annoncer la clôture de son placement privé totalisant 1 500 000 unités (les...

à 08:00
NxStage Medical, Inc. , une grande entreprise de technologie médicale axée sur les soins néphrologiques avancés, célèbre le chiffre de plus de 5 000 patients ayant bénéficié d'une transplantation de rein après avoir effectué une hémodialyse à...

9 déc 2017
Le 26 novembre, une douzaine de journalistes de la grande presse, y compris Xinhua News Agency, The People's Daily, Guangming Daily et China News Service, ont commenté extensivement sur le développement de Weifang city. La ville de Weifang, centre...

7 déc 2017
CORPORATION AURIFÈRE MONARQUES (« Monarques » ou la « Société »)  a le plaisir d'annoncer qu'elle a complété une deuxième tranche d'un placement prive? sans l'intermédiaire d'un courtier (le « Placement ») par l'émission d'un nombre total de...

7 déc 2017
Stelmine Canada (« Stelmine ») En raison de l'intérêt démontré par l'industrie minière à développer de nouveaux projets à potentiel aurifère à l'intérieur de terrains volcanosédimentaires hautement métamorphisés (ex : les sous-provinces de La Grande...




Communiqué envoyé le 17 mai 2006 à 13:12 et diffusé par :