Le Lézard

L'OPPOSITION OFFICIELLE SOUHAITE L'ADOPTION D'UNE POLITIQUE NATIONALE DE LUTTE CONTRE L'HOMOPHOBIE



QUÉBEC, le 17 mai /CNW/ -- QUÉBEC, le 17 mai /CNW Telbec/ - Dans le cadre de la Journée nationale de lutte contre l'homophobie, le député de Sainte-Marie-Saint-Jacques et porte-parole de l'opposition officielle en matière d'habitation, Martin Lemay, suggère au ministre de la Justice, Yvon Marcoux, de doter rapidement le Québec d'une politique nationale de lutte contre l'homophobie. Il en fera la demande formellement au ministre aujourd'hui à l'occasion d'une motion qui sera présentée à l'Assemblée nationale.

"Cette journée permet de souligner tout le travail accompli quotidiennement par des centaines de bénévoles à faire du Québec une société inclusive, plus juste et plus accueillante à la diversité. Bien que la société québécoise ait évolué et que beaucoup de chemin ait été parcouru dans la quête de cette égalité, beaucoup de travail reste à faire", a déclaré Martin Lemay.

Le député de Sainte-Marie-Saint-Jacques a rappelé que plusieurs personnes homosexuelles, jeunes et moins jeunes, sont victimes de discrimination à cause du simple fait que leur orientation sexuelle diverge de celle de la majorité. La peur du rejet et l'incapacité de nos institutions à s'adapter entraînent parfois certains jeunes gais et lesbiennes à poser un geste suicidaire.

"La discrimination sous toutes ses formes, que ce soit le racisme, le sexisme ou l'homophobie, n'est et ne sera jamais acceptable dans notre société. Comme élus, nous avons le devoir et la responsabilité de la combattre et de montrer l'exemple. Nous avons le devoir d'améliorer positivement la vie de nos concitoyens indépendamment de leur orientation sexuelle. Voilà pourquoi une politique nationale de lutte contre l'homophobie s'impose d'elle-même", a soutenu le député Lemay.

Rappelons que la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse se penche actuellement sur la problématique de l'homophobie et des moyens à mettre en ?uvre pour la combattre et que ses recommandations seront remises au ministre de la Justice et rendues publiques au début de l'automne.

"La lutte contre l'homophobie doit se fonder sur l'éducation et la sensibilisation qui permettra de nous faire progresser davantage vers la recherche de l'égalité et de la justice", a conclu Martin Lemay.

-%SU: CPN,SOC

-%RE: 1


Communiqué envoyé le 17 mai 2006 à 12:09 et diffusé par :