Le Lézard

Le gouvernement prend des mesures visant à éliminer le registre des armes d'épaule coûteux et inefficace



OTTAWA, le 17 mai /CNW/ -- OTTAWA, le 17 mai /CNW Telbec/ - Le ministre de la Sécurité publique, l'honorable Stockwell Day, a annoncé aujourd'hui l'intention du gouvernement d'éliminer le registre des armes d'épaule et de mieux répondre aux besoins en matière d'application de la loi tout en réduisant les fardeaux imposés aux propriétaires d'armes d'épaule qui sont respectueux des lois.

"L'élimination du registre des armes d'épaule est une promesse qu'a faite ce gouvernement aux Canadiens et aux Canadiennes et à laquelle nous allons donner suite. Promesse faite, promesse tenue, a déclaré le ministre Day. Le nouveau gouvernement du Canada met l'accent sur la lutte acharnée contre la criminalité et sur la mise en ?uvre d'un programme de contrôle des armes à feu vraiment efficace, et non sur les pénalités imposées aux propriétaires d'armes d'épaule responsables."

Le gouvernement procède aujourd'hui à la mise en ?uvre des mesures suivantes :

    <<
    - transfert de la responsabilité de la Loi sur les armes à feu et de ses
      règlements d'application à la Gendarmerie royale du Canada (GRC), qui
      prend la relève de l'ancien Centre des armes à feu Canada;
    - réduction de 10 millions de dollars du budget de fonctionnement annuel
      du programme;
    - mise en ?uvre de la dispense et du remboursement des frais de
      renouvellement du permis;
    - élimination de la vérification physique des armes à feu sans
      restriction;
    - introduction d'une amnistie d'un an pour protéger de toute poursuite
      les propriétaires d'armes à feu sans restriction, qui étaient
      titulaires de permis, et les encourager à se conformer à la loi dans sa
      version actuelle.
    >>


De plus, le gouvernement présentera un projet de loi visant à supprimer l'obligation d'enregistrer les armes à feu sans restriction.

Toute modification législative et réglementaire continuera d'exiger l'entreposage sécuritaire des armes à feu, une formation sur la sécurité, un programme de délivrance de permis comprenant les vérifications des antécédents judiciaires par la police, un registre des armes de poing (comme c'est le cas depuis 1934) et une interdiction de toutes les catégories d'armes à feu actuellement définies comme étant prohibées.

"Ce nouveau gouvernement ne continuera pas à financer des programmes inefficaces. Nous investirons plutôt nos ressources dans l'amélioration de la protection des familles canadiennes et de leur collectivité en augmentant la présence policière dans nos rues, en finançant les initiatives de prévention du crime et en apportant un soutien aux victimes d'actes criminels", a conclu le ministre Day.


Communiqué envoyé le 17 mai 2006 à 12:00 et diffusé par :