Le Lézard

Les Québécois rénovent plus que jamais - CAA-Québec y va de ses recommandations en matière de rénovation domiciliaire



QUÉBEC, le 8 août /CNW/ -- QUÉBEC, le 8 août /CNW Telbec/ - Les Québécois profitent de plus en plus de leurs vacances et des longs week-ends pour magasiner les services d'un entrepreneur ou pour procéder eux-mêmes à certaines rénovations de leur résidence. CAA-Québec désire rappeler quelques règles importantes afin que les 11,3 milliards de dollars qui seront dépensés à ce chapitre cette année dans la province leur procurent pleine satisfaction.

"Bon nombre de résidences québécoises datent des années 70 et 80, alors que les baby-boomers fondaient leur famille", précise Sophie Gagnon, directrice des relations publiques et gouvernementales de CAA-Québec. "Plusieurs voudront les remettre au goût du jour ou effectuer des travaux d'entretien majeurs. Pour cela, il faut bien identifier ses besoins, évaluer sa capacité de payer, puisque le coût des matériaux a augmenté de 25 % au cours des dernières années, et faire appel à des spécialistes de confiance."

À la recherche de la perle rare - La recherche d'un entrepreneur de confiance n'est pas une mince affaire. L'idéal est de choisir quelques entrepreneurs qui nous auront été recommandés par des proches ayant déjà fait appel à leurs services et de demander à chacun une soumission selon les mêmes critères. "Pour ce faire, il est important de présenter un plan précis des travaux à réaliser afin de pouvoir comparer des scénarios similaires. Méfiez-vous des entrepreneurs pressés et imprécis, et de ceux qui ne détiennent pas d'assurance responsabilité civile et professionnelle", insiste Mme Gagnon. CAA-Québec suggère fortement de signer, avec l'entrepreneur choisi, un contrat qui prévoit en détail les coûts de main-d'?uvre et de matériaux, l'échéancier et les garanties. Il faut aussi y inclure les modalités de paiement. Si l'entrepreneur demande un dépôt avant le début des travaux, il importe de veiller à ce que ce montant soit le plus petit possible, mais également de conserver un dernier paiement, qui sera versé à la fin des travaux lorsqu'on aura l'assurance que ceux-ci ont été réalisés adéquatement.

Bricoleurs du dimanche, attention! - Les Québécois sont de grands bricoleurs. Actuellement, une personne sur quatre qui rénove sa résidence procède à toutes les étapes des travaux elle-même. Pourtant, nombreuses sont celles qui sont encore mal préparées. "Beaucoup de gens ne demandent pas de permis de rénovation, ce qui est exigé par les municipalités pour presque tous les travaux. Or, cela permet de s'assurer que les modifications apportées sont conformes aux règlements municipaux et que la maison demeurera sécuritaire, ce qui n'est pas à négliger", de conclure Mme Gagnon.

De plus, pour toute construction qui modifie la forme ou l'apparence de la résidence, des plans peuvent être exigés par la municipalité. Il est fortement conseillé de bien cerner ses besoins et sa capacité de payer pour ne pas avoir de mauvaises surprises en cours de projet. Enfin, il faut veiller à bien connaître les règles de sécurité, notamment lorsqu'on manipule des outils où que l'on travaille en hauteur.

La tranquillité d'esprit, jusqu'à la maison - Plus de 600 experts en habitation dans plus de 100 spécialités et métiers sont recommandés par les professionnels en habitation de CAA Québec. Pour être recommandés par CAA-Québec, ces experts doivent démontrer qu'ils se démarquent de par la qualité de leur travail et de leur service à la clientèle, les garanties offertes et les certifications et assurances professionnelles nécessaires, notamment. De plus, les membres CAA-Québec peuvent obtenir des conseils gratuits à toutes les étapes de leurs travaux de rénovation auprès des services-conseils en habitation de CAA-Québec. L'organisme offre même un service de conciliation et de médiation en cas de litige entre un membre et un entrepreneur recommandé.

Rappelons que CAA-Québec (www.caaquebec.com), un organisme à but non lucratif fondé en 1904, offre à ses 850 000 membres des services, privilèges et avantages dans les domaines de l'automobile, du voyage, de l'habitation et des services financiers. Ses services en habitation ont pour leur part vu le jour en 1998.


Communiqué envoyé le 8 août 2006 à 09:10 et diffusé par :