Le Lézard

Grève évitée de justesse à Saint-Jean-sur-Richelieu



SAINT-JEAN-SUR-RICHELIEU, le 7 août /CNW/ -- SAINT-JEAN-SUR-RICHELIEU, le 7 août /CNW Telbec/ - Les cols bleus de Saint-Jean-sur-Richelieu sont au travail aujourd'hui et ne déclencheront pas la grève qui était prévue. Suite à une brève assemblée générale tenue tôt ce matin, les salariés ont accepté à 98 % l'entente conclue avec la Ville qui prévoit, entre autres, la réintégration de leur président, Marco Raymond. Ce dernier avait été congédié le 15 juin, suite à un différend quant à l'assignation des tâches au garage municipal. Le congédiement est remplacé par une suspension de six mois qui prendra fin le 11 décembre 2006. D'ici là, Marco Raymond restera à la présidence du syndicat affilié au SCFP.

Les parties se sont aussi entendues sur la relance des pourparlers dans le cadre d'une négociation raisonnée à compter du 15 septembre. Les comités patronaux et syndicaux recevront alors une formation du ministère du Travail pour mener à bien ce type de discussions. Le syndicat, tout comme la Ville, espère que cette entente permettra de tourner la page et de relancer les relations du travail sur une base plus constructive.

Le président du syndicat s'est dit très satisfait du dénouement de cette crise, "Je peux désormais maintenir mon emploi et mes fonctions syndicales et, dans ce cadre, la grève n'avait plus sa raison d'être. C'est aussi à l'avantage des travailleurs et de la population johannaise qui pourra profiter pleinement du festival des montgolfières. Nous avons accepté la suspension de six mois parce que les audiences étaient prévues en décembre de toute façon. Après analyse de la jurisprudence, nous avons conclu que l'arbitre risquait fort d'annuler mon congédiement et de transférer le temps passé sans emploi en suspension. Si c'était pour en arriver au même résultat, mieux valait éviter le conflit de travail".

Le SCFP représente environ 70 % de l'ensemble des employés municipaux au Québec. En plus du secteur municipal, le SCFP est présent dans 10 autres secteurs d'activités au Québec, entre autres, la santé et les services sociaux, l'éducation, les transports urbain et aérien, l'hydroélectricité, les sociétés d'État et organismes publics québécois et les communications. Comptant au total près de 100 000 membres au Québec, il est le plus important syndicat affilié de la FTQ.

    <<
           Ce communiqué et d'autres infos sur le site scfp.qc.ca
    >>



Communiqué envoyé le 7 août 2006 à 12:24 et diffusé par :