Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Nouvelles - Monde du travail, Plaidoyer (politique)

Augmentations du salaire minimum d'ici 2020 - Les hausses annoncées sont importantes mais pas déraisonnables, juge l'Association des restaurateurs du Québec



MONTRÉAL, le 19 janv. 2017 /CNW Telbec/ - L'Association des restaurateurs du Québec (ARQ) est satisfaite du scénario de hausses des taux du salaire minimum annoncé aujourd'hui par la ministre responsable du Travail, Mme Dominique Vien.

« L'ARQ croit que les hausses prévues d'ici 2020 ne sont pas déraisonnables et que l'orientation que souhaite prendre le gouvernement de fixer à moyen terme le taux du salaire minimum à 50 % du salaire moyen au Québec est intelligente et réfléchie », a souligné M. François Meunier, vice-président aux affaires publiques et gouvernementales de l'ARQ. « Il est certain que ces augmentations exigeront tout de même un effort de la part des employeurs, surtout dans un contexte économique où chaque sou compte, mais ce scénario est préférable à une hausse trop grande et trop rapide du salaire minimum au Québec, ce qui aurait fragilisé de nombreuses entreprises », a-t-il ajouté.

Au 1er mai 2017, le taux du salaire minimum régulier atteindra donc 11,25 $ l'heure, une hausse de 50 cents, et celui des travailleurs à pourboire passera à 9,45 $ l'heure, une hausse de 25 cents. L'écart entre les taux régulier et à pourboire s'élèvera désormais à 16 %. L'ARQ est heureuse de constater que sa demande de longue date de fixer l'écart entre les deux taux à 20 % sera une réalité en 2020, quand le taux régulier se situera à 12,45 $ et celui à pourboire à 9,95 $.

Pour l'ARQ, augmenter le taux du salaire minimum à pourboire dans la même proportion que le taux régulier n'aurait fait qu'accentuer le déséquilibre qui existe en restauration entre la rémunération du personnel de salle, qui est déjà bien souvent à plus de 20 $ de l'heure, et celle du personnel de cuisine.

Fondée en 1938, l'ARQ regroupe 5 300 membres ayant réalisé, en 2015, plus 6 milliards de dollars de ventes, soit environ la moitié du total des recettes de toute l'industrie de la restauration au Québec.

 

SOURCE Association des restaurateurs du Québec


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 12:13
Afin d'améliorer la qualité de vie des résidents de l'agglomération de Longueuil et dans le but de diminuer la congestion routière qui croît à une vitesse fulgurante, les municipalités de l'agglomération se sont rassemblées autour d'une vision...

à 12:00
Le gouvernement du Canada et la province de la Saskatchewan, en association avec l'organisme North East Outreach and Support Services (NEOSS), ont officiellement annoncé qu'ils financeront la construction d'un ensemble de quatre logements locatifs,...

à 11:49
La Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) invite les associations d'employeurs et les associations de travailleurs de tout le Québec à soumettre des projets dans le cadre du Programme visant à contrer le...

à 10:45
Les travailleurs des industries saisonnières jouent un rôle important dans la croissance économique du Canada. Malgré cette croissance, il y a des Canadiens de certaines régions qui ne peuvent en profiter en raison de lacunes quant au soutien qu'ils...

à 10:45
Les travailleurs des industries saisonnières jouent un rôle important dans la croissance économique du Canada. Malgré cette croissance, il y a des Canadiens de certaines régions qui ne peuvent en profiter en raison de lacunes quant au soutien qu'ils...

à 10:45
Le gouvernement du Québec est fier d'octroyer une aide financière de 859 400 $ à la Ville de La Tuque pour soutenir le développement d'un site de villégiature quatre saisons en milieu naturel situé le long de la rivière Saint-Maurice, en...




Communiqué envoyé le 19 janvier 2017 à 10:08 et diffusé par :