Le Lézard

L'UNICEF et ses partenaires entreprennent une campagne de vaccination pour les enfants déplacés à cause du conflit au Liban



MONTREAL et BEYROUTH, le 4 août /CNW/ -- MONTREAL et BEYROUTH, le 4 août /CNW/ - Une campagne pour vacciner des dizaines de milliers d'enfants déplacés par le conflit au Liban est en cours alors que les déplacements massifs de population provoqués par 24 jours de crise pourraient déclencher des cas de rougeole, de polio ou d'autres maladies.

Le ministère de la Santé, avec l'aide de l'UNICEF, de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) et de divers ONG partenaires, a pour objectif de protéger contre la maladie les enfants qui vivent dans les écoles et autres lieux publics.

"L'UNICEF a des décennies d'expérience à travailler dans les pires situations de crise. Dans des conditions extrêmement difficiles sur le terrain, notre première priorité est de veiller à ne pas perdre d'enfants par suite de maladies pouvant être évitées", explique Nigel Fisher, président et chef de la direction d'UNICEF Canada. "Il est aujourd'hui essentiel pour nous, au Canada, de soutenir les travailleurs humanitaires sur le terrain en finançant le matériel dont ils ont désespérément besoin pour atteindre les milliers d'enfants qui sont actuellement à très haut risque."

L'objectif premier de la campagne est de vacciner 18 000 enfants qui campent dans des lieux surpeuplés et souvent insalubres dans la région de Beyrouth. La semaine prochaine, les équipes de vaccination s'occuperont des très nombreuses familles déplacées dans la région du Mont Liban et dans d'autres parties du pays.

"La vaccination est vitale dans une crise comme celle-ci," a déclaré le représentant de l'UNICEF au Liban, Roberto Laurenti. "La dernière chose dont ces familles traumatisées et stressées ont besoin est que leurs enfants soient victimes d'une maladie potentiellement mortelle."

La rougeole est la principale préoccupation : on administre aux enfants jusqu'à 15 ans un vaccin injectable afin de les protéger d'une maladie qui peut devenir mortelle dans des conditions telles que celles qui sévissent actuellement au Liban.

Les plus jeunes enfants, âgés de moins de 5 ans, reçoivent également un vaccin contre la polio; comme la rougeole, la polio est une maladie très contagieuse qui peut se propager rapidement lorsque des familles vivent dans des conditions de confinement. Enfin, des gouttes de vitamine A (un micronutriment très bénéfique pour la bonne santé des enfants) sont données aux enfants jusqu'à 5 ans.

Pour soutenir la campagne, l'UNICEF a expédié par avion des vaccins contre la rougeole de son entrepôt logistique de Copenhague (Danemark) vers la Syrie. Les vaccins devraient être acheminés de Damas à Beyrouth par camion frigorifique. Les 250 000 doses de vitamine A livrées précédemment par l'UNICEF sont déjà stockées par le ministère de la Santé.

En plus de cette campagne de vaccination et depuis le début de la crise au Liban, l'UNICEF a pu fournir :

    <<
    -   Des médicaments essentiels (dont sels de réhydratation orale et
        traitements anti-poux) à 50 000 enfants.
    -   48 réservoirs d'eau d'une capacité de 5 000 litres dans les zones de
        Beyrouth, Aley et Chouf pour 23 347 personnes.
    -   237 trousses de traitement de l'eau (incluant des jerricans souples,
        des comprimés de purification pour l'eau, etc.) pour 78 000 personnes
        déplacées dans les régions de Beyrouth, du Mont Liban, au sud, au
        nord et de la Bekaa.
    -   3 150 boîtes de comprimés de purification pour l'eau à Beyrouth et
        dans le sud pour 63 315 personnes.
    -   26 396 sachets et pains de savon (Beyrouth, Mont Liban, sud, nord,
        Bekaa) pour 100 772 personnes déplacées.
    -   263 608 couches (Beyrouth, Mont Liban, sud, nord, Bekaa).
    >>


UNICEF Canada lance un appel urgent aux Canadiens pour soutenir le travail de l'UNICEF sur le terrain visant à procurer du matériel de survie aux enfants et aux familles déplacés. Les dons en réponse à l'appel d'UNICEF Canada concernant la crise au Proche-Orient peuvent être faits au www.unicef.ca ou par téléphone au 1-877-955-3111.


Communiqué envoyé le 4 août 2006 à 16:52 et diffusé par :