Le Lézard

Parcs Canada : La ministre Ambrose annonce l'octroi de nouveaux fonds pour revitaliser et restaurer sept propriétés historiques commerciales



OTTAWA, ONTARIO--(CCNMatthews - 4 août 2006) - L'honorable Rona Ambrose, ministre de l'Environnement et ministre responsable de Parcs Canada, a annoncé aujourd'hui que sept propriétés historiques commerciales seront restaurées et revitalisées, et qu'on leur donnera une nouvelle vocation grâce à un soutien financier important de la part du gouvernement fédéral.

Au cours du présent cycle de financement, les propriétaires des lieux pourront recevoir collectivement un maximum de 3 460 974 $ du gouvernement du Canada dans le cadre du programme du Fonds pour favoriser les propriétés patrimoniales commerciales (FFPPC).

"Dans le cadre de cette initiative, les sociétés canadiennes et le gouvernement du Canada prennent des mesures pour restaurer et préserver les endroits historiques de notre pays, les revitaliser et leur redonner une viabilité commerciale, a déclaré la ministre Ambrose. Le FFPPC soutient le travail du gouvernement afin de veiller à ce que le patrimoine culturel du Canada soit mis en valeur et protégé de sorte que tous les Canadiens et Canadiennes d'aujourd'hui et de demain puissent les apprécier, s'en enrichir et en profiter pleinement."

Avec l'aide du FFPPC, chaque propriété sera restaurée et servira à des fins commerciales ou résidentielles locatives.

Voici les sept projets qui satisfont aux critères d'admissibilité du programme et aux exigences de certification préliminaires en vue d'obtenir le financement du FFPPC, ainsi que la contribution maximale qui pourrait leur être octroyée :
- Edifice McNaughton, Moosomin (Saskatchewan) - Locaux commerciaux et 
  espaces résidentiels locatifs (17 965 $);

- Ancien bureau de poste de Brockville, Brockville (Ontario) - Locaux 
  commerciaux et espaces résidentiels locatifs (648 324 $);

- Théâtre Royal Alexandra, Toronto (Ontario) - Maintien de la 
  vocation de lieu de représentations publiques (161 940 $);

- Edifice Lougheed, Calgary (Alberta) - Locaux à bureaux et locaux 
  pour le commerce de détail (1 million de dollars);

- Ancien édifice de l'Union Bank of Canada et son annexe, Winnipeg 
  (Manitoba) - Immeuble à bureaux et possibilité de locaux pour le 
  commerce de détail (1 million de dollars);

- Edifice Oldfield, Kirby and Gardner, Winnipeg (Manitoba) - Locaux 
  commerciaux et espaces résidentiels locatifs (186 845 $);

- Propriétés historiques, Halifax (Nouvelle-Ecosse) - Locaux 
  commerciaux (409 900 $).

Le FFPPC fait partie de l'Initiative des endroits historiques, dans le cadre de laquelle les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux ont collaboré pour créer de nouveaux outils et mécanismes de soutien afin de préserver les propriétés patrimoniales du Canada. Parmi ces outils, on compte les Normes et lignes directrices pour la conservation des lieux patrimoniaux au Canada, le Répertoire canadien des lieux patrimoniaux et le programme de certification du FFPPC. Les détails de l'initiative sont affichés sur le site Web de Parcs Canada au www.pc.gc.ca.

Pour être admissible au financement du FFPPC, une société doit être propriétaire du lieu ou titulaire d'un bail à long terme pour la propriété historique visée par le projet de restauration, et celle-ci doit être inscrite dans le Répertoire canadien des lieux patrimoniaux. La société doit aussi convenir de respecter les Normes et lignes directrices pour la conservation des lieux patrimoniaux au Canada et les exigences de la Loi canadienne sur l'évaluation environnementale. Pour être admissibles au financement, tous les projets proposés doivent être certifiés conformes par un Prestataire de services de certification de Parcs Canada.

Avant que les fonds ne soient transférés, les projets de restauration seront inspectés une dernière fois par un agent de certification de Parcs Canada pour s'assurer qu'ils satisfont entièrement aux critères d'admissibilité du FFPPC, en particulier en ce qui concerne le respect des Normes et lignes directrices pour la conservation des lieux patrimoniaux au Canada.

Par l'entremise du FFPPC, le gouvernement du Canada collabore avec les sociétés canadiennes imposables afin d'inverser une tendance qui a mené, au cours des 30 dernières années, à la destruction de 20 % des propriétés historiques et ressources archéologiques de notre pays. Les sociétés canadiennes imposables peuvent soumettre une demande de financement pour se faire rembourser jusqu'à 20 % des coûts admissibles liés à la restauration de propriétés historiques à des fins commerciales, à concurrence de 1 million de dollars. Pour plus d'information, veuillez appeler au 819-934-2818.

(Egalement diffusé par Internet à l'adresse www.pc.gc.ca sous la rubrique Salle des médias.)




Communiqué envoyé le 4 août 2006 à 11:15 et diffusé par :