Le Lézard
Classé dans : Transport

Un deuxième arbitre fustige Quebecor pour avoir violé son entente de neutralité



WASHINGTON, le 3 août /CNW/ -- Un arbitre indépendant juge que Quebecor World a violé son entente de

neutralité

Pour la deuxième fois cette année, un arbitre indépendant est arrivé à la conclusion que Quebecor World Inc. (NYSE: IQW), le deuxième imprimeur en importance au monde, a violé une entente de neutralité conclue avec le syndicat des Teamsters en vertu de laquelle la société s'engageait à laisser les employés décider librement d'adhérer ou non à un syndicat.

Cette décision a été rendue peu après que les travailleurs d'une usine de Brookfield, au Wisconsin, ont failli perdre l'élection syndicale en vue d'être représentés par la Conférence des communications graphiques des Teamsters en février dernier. L'arbitre a qualifié les agissements de la compagnie "d'efforts coordonnés de transmettre son opposition à la syndicalisation", une pratique allant directement à l'encontre de l'entente qu'elle avait négociée avec les Teamsters.

"Cette compagnie n'a aucun respect pour ses travailleurs et fera tout ce qu'elle peut pour les réduire au silence, de déclarer le président général des Teamsters, Jim Hoffa. Sa violation à répétition de l'entente de neutralité le démontre bien."

L'arbitre a pris la mesure extraordinaire d'émettre une ordonnance de cessation et d'abstention, accordant du même coup au syndicat le droit de passer en revue toute documentation que l'employeur compte distribuer à ses employés dans le cadre de futures campagnes électorales organisées par le syndicat. De souligner l'arbitre : "Le type d'influence inappropriée ayant nui à la campagne de recrutement de Brookfield et la campagne l'ayant précédée aurait pu être évité si le syndicat avait eu l'occasion de consulter la documentation avant qu'elle ne soit distribuée."

"Encore une fois, c'est un arbitre extérieur neutre qui a fait la lumière sur l'inconduite de la compagnie, d'affirmer pour sa part Robert Bouvier, président de Teamsters Canada. J'incite la compagnie à laisser à ses employés aux États-Unis la possibilité de se syndiquer sans intimidation ou harcèlement."

En mai dernier, la compagnie avait accepté la proposition formulée par le syndicat d'opter pour un processus moins adversatif au terme d'une rude campagne d'une durée de deux ans pour syndiquer les usines nord-américaines de Quebecor World. À peine quelques semaines après avoir signé l'entente, Quebecor avait entrepris sa campagne d'"influence inappropriée".

La CCG/FIT continuera de forcer la compagnie à respecter ses engagements pris à l'endroit des travailleurs et du syndicat.

Fondé en 1903, le syndicat des Teamsters représente plus de 1,4 million de travailleuses et de travailleurs aux États-Unis et au Canada.

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 11:49
Les médias sont invités à une importante conférence de presse au cours de laquelle le président de la CSN, Jacques Létourneau, et le représentant de Davie, Spencer Fraser, feront le point sur la situation et dévoileront les prochaines démarches...

à 10:33
Bombardier tiendra sa Journée des investisseurs et des analystes annuelle à New York le jeudi 14 décembre 2017 de 15 h à 18 h, heure de l'Est. Alors que Bombardier s'apprête à attaquer la seconde partie de son plan de redressement sur cinq...

à 10:00
Dans son rapport d'enquête (R16D0092) publié aujourd'hui, le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) a déterminé que la distance depuis laquelle la circulation vers l'est sur la route 348 peut apercevoir le système d'avertissement de...

à 09:48
Air Canada entame aujourd'hui la prochaine phase de sa transformation avec l'entrée en service régulier de son nouvel appareil 737 MAX 8 de Boeing. Ce matin, le vol AC137 (Toronto-Calgary) était le premier vol exploité au moyen de l'appareil de...

à 08:38
Quelque 8 036 bénévoles étaient au rendez-vous pour la deuxième fin de semaine de campagne de l'Opération Nez rouge! Ensemble, ils ont sillonné les routes dans 61 régions du Québec pour effectuer pas moins de 11 217 raccompagnements. Ceux-ci...

à 08:00
Chorus Aviation Inc. (« Chorus ») est ravie d'annoncer qu'elle sera ajoutée à l'indice composé S&P/TSX avant l'ouverture de la séance le 18 décembre 2017. « Notre ajout à l'indice composé S&P/TSX témoigne de la réussite de notre stratégie de...




Communiqué envoyé le 3 août 2006 à 18:09 et diffusé par :