Le Lézard

Irak - Un 100e journaliste tué depuis le début de la guerre : "un bilan effrayant"



MONTRÉAL, le 3 août /CNW/ -- MONTRÉAL, le 3 août /CNW Telbec/ - Reporters sans frontières a exprimé son effroi après l'assassinat d'Adel Naji Al Mansouri. Le corps du journaliste, enlevé devant son domicile à Bagdad le 30 juillet 2006, a été retrouvé dans la matinée du 1er août 2006. Il s'agit du 100e journaliste tué depuis le début de la guerre, en mars 2003.

"Nous sommes choqués par l'assassinat d'Adel Naji Al Mansouri. Avec 100 professionnels des médias tués en trois années de conflit, le bilan est effrayant. Aucune guerre n'a été aussi meurtrière pour la presse depuis la deuxième guerre mondiale. Le gouvernement irakien doit tout mettre en oeuvre pour identifier les reponsables de ces atrocités et les juger. Il est intolérable que rien n'ait encore été fait pour faire la lumière sur ces assassinats de plus en plus banalisés et qu'aucune mesure n'ait été prise pour assurer la protection des professionnels des médias en Irak", a déclaré Reporters sans frontières.

"Nos pensées vont à la famille du journaliste ainsi qu'à son employeur. Nous leur témoignons toute notre solidarité", a ajouté l'organisation.

Le corps d'Adel Naji Al Mansouri, correspondant irakien de la télévision iranienne Al Alam, a été découvert le 1er août, alors qu'il avait été enlevé la veille devant sa maison dans le district d'Al Amiriyah, dans l'ouest de Bagdad. Agé de 20 ans, Adel Al Mansouri rentrait chez lui. Il avait conduit sa femme et sa fille hors de Bagdad après avoir reçu des menaces de mort, vraisemblablement liés à sa profession.

L'organisation a également condamné l'agression dont a été victime Ali Al Yassi, journaliste de la chaîne arabophone satellitaire Al Hurra. Il a violemment été battu par les policiers, le 1er août 2006, à Bagdad.

Par ailleurs, Reporters sans frontières enquête actuellement sur les cas des journalistes Abdul Wahab Abdul Razeq Ahamad Al Qaisie et Riyad Atto, dont les corps ont été retrouvés le 1er août 2006. Abdul Wahab Abdul Razeq Ahamad Al Qaisie avait été kidnappé le 20 juillet 2006. Il était rédacteur en chef du magazine irakien Kol al Dounia. Riyad Atto était rédacteur en chef d'un journal basé à Talafar (nord de Bagdad).

Depuis le début du conflit en 2003, 100 journalistes et collaborateurs des médias ont été tués, deux sont portés disparus et trois sont actuellement retenus en otages.

N'attendez pas d'être privé de l'information pour la défendre! Devenez membre de Reporters sans frontières Canada: recevez un album de photographies et le bulletin mensuel d'information électronique. Toutes les informations sur notre site: www.rsfcanada.org

Reporters sans frontières défend les journalistes emprisonnés dans le monde, c'est à dire le droit d'informer et d'être informé, conformément à l'article 19 de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme.


Communiqué envoyé le 3 août 2006 à 10:36 et diffusé par :