Le Lézard

Les programmes canadiens en faveur des espèces en péril reçoivent un appui crucial



TORONTO, le 3 août /CNW/ -- TORONTO, le 3 août /CNW/ - Le Fonds de rétablissement des espèces en péril (FREP) a récemment accordé un total de 713 291 $ en appui à 56 projets de recherche et d'éducation partout au Canada. Le FREP est une initiative née de la collaboration entre le WWF-Canada et Environnement Canada. Cette somme d'argent servira à appuyer les efforts que les scientifiques et les défenseurs de la conservation consacrent au rétablissement des espèces en péril au Canada. Le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC) a établi une liste de 529 espèces présentement en péril au pays.

"La préservation des espèces en péril est essentielle à la sauvegarde de précieux écosystèmes et sites naturels du Canada qui font partie intégrante de notre héritage, a déclaré la ministre de l'Environnement, Rona Ambrose. En protégeant les espèces en péril, nous protégeons des écosystèmes qui confèrent à la population canadienne une économie et un environnement sains."

Le FREP parraine des projets de conservation de haute priorité afin de contribuer au rétablissement et à la protection des espèces en voie de disparition et de leurs habitats naturels au Canada. Parmi les 56 projets subventionnés en 2006, on compte l'étude de l'Université Dalhousie sur les risques d'enchevêtrement des tortues luths dans les filets de pêche, une évaluation réalisée par le zoo de Toronto du risque de maladies que présente la réintroduction du putois d'Amérique en Saskatchewan et l'étude de l'Université de l'Alberta sur la protection de l'habitat essentiel de l'ours grizzli en relation à l'exploitation pétrolière et gazière dans les Territoires du Nord-Ouest.

"Le programme du FREP est un bon exemple des efforts collectifs dont nous avons besoin pour faire face à la liste croissante des espèces en péril et aux défis cruciaux posés aux espèces de notre planète", a affirmé Josh Laughren, directeur, Conservation des espèces, au WWF-Canada.

En 2006, le FREP a été généreusement subventionné par des particuliers, des fondations et le secteur des entreprises. Nos souscripteurs comprennent Alcan Inc., Priscilla F. Hafner, Duke Energy, Mills & Mills LLP, le ministère des Richesses naturelles de l'Ontario, K.M. Hunter Charitable Foundation, McLean Foundation, Kenneth M. Molson Fund for Endangered Birds, Placer Dome Canada, Samuel, Son & Co. Ltd., la Banque Scotia et Shaw Communications.

Environnement Canada a investi 419 145 $ pour appuyer des projets soumis au FREP et le WWF-Canada a amassé 294 145 $ grâce à la générosité de ses donateurs, pour un total de plus de 700 000 $.

Lancé en 1988 par le WWF-Canada et Environnement Canada, le FREP a investi plus de 9,25 millions de dollars dans 530 projets partout au pays. La liste complète des projets du FREP en 2006 figure sur le site wwf.ca.


Communiqué envoyé le 3 août 2006 à 03:00 et diffusé par :