Le Lézard
Classé dans : L'environnement

Chaleur accablante : La Ville de Montréal surveille la situation



MONTREAL, QUEBEC--(CCNMatthews - 2 août 2006) - La Ville de Montréal assure une surveillance intense de la situation et est en lien étroit avec les responsables de la santé publique en ce qui a trait à la chaleur accablante. La Ville est prête à intervenir en cas de besoin et dans l'éventualité où les conditions météorologiques le commanderont.

Rappelons que c'est la Direction de la santé publique qui a autorité en la matière. Elle assure une vigie des températures, en collaboration avec le service météorologique d'Environnement Canada, et des données sanitaires (nombre de décès, achalandage dans les salles d'urgence reliées à la chaleur). Selon la situation, des niveaux d'avis de mobilisation seront mis en place. Les villes de l'agglomération mettront en place les avis de mobilisation de l'agglomération en fonction de ceux de la DSP.

Les villes de l'agglomération jouent un rôle de relayeur d'information et participent aux efforts de sensibilisation et de prévention pour améliorer la réaction des citoyens face à une canicule et assurer la sécurité des citoyens. On parle de chaleur extrême lorsque Environnement Canada prévoit que la température moyenne maximale sera égale ou supérieure à 33ºC et ce, durant 3 jours consécutifs et que la température minimale sera égale ou supérieure à 20ºC.

Au besoin, le Plan particulier d'intervention Chaleur accablante - chaleur extrême de l'agglomération de Montréal, prévoit la mise en place de mesures conséquentes, pour assurer le bien-être et la sécurité des citoyens, notamment :
- En prolongeant les heures d'ouverture des pataugeoires, jeux d'eau
  et piscines municipaux, des édifices publics, des centres de
  loisirs, etc.;

- En invitant les centres commerciaux à prolonger leurs heures
  d'ouverture;

- En assurant une vigilance auprès des populations à risque;

- En mettant, en dernier recours, à la disposition de la population
  des haltes climatisées afin que les gens puissent se rafraîchir et
  récupérer physiquement pendant quelques heures;

- En assurant le transport des personnes vulnérables vers ces haltes
  climatisées.

Enfin, la protection personnelle et la prévention demeurent les meilleurs alliés face à un épisode de chaleur accablante. On invite donc tous les citoyens à se protéger adéquatement. Les personnes qui désirent obtenir plus de renseignements sur les questions touchant la santé peuvent s'adresser en tout temps au service Info-Santé. Pour connaître le numéro Info-Santé de votre secteur, vous pouvez consulter le site : www.msss.gouv.qc.ca/reseau/info_sante.html.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

14 déc 2017
S'exprimant au nom d'une coalition de fabricants de produits forestiers, Forêt NB reconnaît qu'elle joue un rôle important dans la lutte aux changements climatiques, et c'est pourquoi ses membres ont planté environ deux milliards d'arbres qui...

14 déc 2017
Les représentants des médias sont priés de noter que la ministre fédérale de la Petite entreprise et du Tourisme, Bardish Chagger, et l'adjointe parlementaire du ministre des Transports de l'Ontario, Daiene Vernile, tiendront une conférence de presse...

14 déc 2017
L'honorable Catherine McKenna, ministre de l'Environnement et du Changement climatique, a annoncé aujourd'hui que le projet de mine Ajax, situé près de la ville de Kamloops, en Colombie-Britannique, pourrait entraîner des effets environnementaux...

14 déc 2017
Les représentants des médias sont conviés à une conférence de presse avec le ministre fédéral des Sports et des Personnes handicapées, Kent Hehr, et la ministre provinciale responsable du Bureau des changements climatiques de l'Alberta,...

14 déc 2017
Dans le communiqué ''Avis aux médias - La ministre Petitpas Taylor et le ministre Rousselle annonceront une initiative favorisant la croissance propre et l'action climatique canadienne au Nouveau-Brunswick'', diffusé le 14-Dec-2017 par Environment...

14 déc 2017
L'Agence canadienne d'évaluation environnementale (l'Agence) a entamé une évaluation environnementale fédérale du projet de mine de lithium Baie James, situé approximativement à 100 kilomètres à l'est de la baie James, à la hauteur du village cri...




Communiqué envoyé le 2 août 2006 à 16:40 et diffusé par :