Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Science et technologie

Vonage Holdings Corp. annonce ses résultats du second trimestre 2006



HOLMDEL, NJ, le 1 août /CNW/ -- 
    <<
         - La compagnie présente d'importants objectifs d'étapes -
        - Les revenus atteignent 143 millions de dollars US, plus du double
                              del'an dernier  -
       - Plus de 1 million net de lignes abonnées en plus cette année -
      - Pertes d'exploitation non PCGR ramenées à 60 millions de dollars US -
    >>


HOLMDEL, NJ, le 1 août /CNW/ - Vonage Holdings Corp. (NYSE : VG) (la "Compagnie") a annoncé aujourd'hui ses résultats pour le trimestre clos le 30 juin 2006. Les revenus du second trimestre atteignent un montant record de 143 millions de dollars US, une hausse de 141 % par rapport aux 59 millions de dollars US du second trimestre de l'exercice précédent. Les pertes nettes de ce trimestre se situent à 74 millions $US, une baisse de 14 % par rapport aux 85 millions de dollars US du trimestre précédent. Les pertes d'exploitation ajustées (1) de ce trimestre atteignent 60 millions de dollars US, une baisse de 18 % par rapport aux 73 millions de dollars US du trimestre précédent.

Vonage a ajouté 1 005 000 lignes abonnées nettes durant les douze mois clos le 30 juin 2006, y compris environ 256 000 lignes durant le second trimestre. C'est la deuxième plus importante addition nette de l'histoire de la Compagnie. Vonage a clôturé le second trimestre avec un total de plus de 1 853 000 lignes d'abonnés, une augmentation de 16 % par rapport au trimestre précédent et 119 % de plus que le niveau de l'exercice précédent.

M. Mike Snyder, le P.D.G. de Vonage, déclare : "Ce trimestre représente une étape importante pour Vonage. Nous commençons à déclarer nos résultats comme compagnie nouvellement cotée en bourse. Nous voyons ce trimestre comme un point clé vers la rentabilité. Nous avons réduit nos pertes d'exploitation ajustées(1) de 18 % par rapport au trimestre précédent, tout en réalisant d'importants investissements de marketing afin de continuer à alimenter notre croissance soutenue. Le revenu total a plus que doublé par rapport au second trimestre 2005, grâce principalement à la croissance du total des lignes d'abonnés et à l'augmentation du revenu moyen par ligne. En même temps, les coûts d'exploitation directs - coûts directs des services de téléphonie et coûts des biens vendus - restent sous contrôle et, en fait, continuent à assurer des marges de bénéfices, car nous tirons parti de nos prix de base.

M. Snyder ajoute : "Nous prévoyons que nos pertes d'exploitation ajustées(1) vont continuer à baisser pendant les six prochains trimestres et, sur la base de nos perspectives actuelles, nous croyons que nous allons générer des bénéfices d'exploitation ajustés dès le premier trimestre 2008."

Faits saillants opérationnels et financiers du second trimestre 2006

Les revenus du second trimestre 2006 atteignent 143 millions de dollars US, une hausse de 2 % par rapport au trimestre précédent et de 141 % par rapport au trimestre correspondant de l'exercice précédent. Ces fortes augmentations sont dues au plus grand nombre de lignes d'abonnés, ainsi qu'à un revenu mensuel moyen par ligne plus élevé. Le nombre total des lignes abonnées se situe à plus de 1 853 000 au 30 juin 2006 contre 1 597 000 au 31 mars 2006 et environ 848 000 au 30 juin 2005. Le revenu mensuel moyen par ligne du second trimestre 2006 atteint 27,70 dollars US, une augmentation de 1,07 dollar US par rapport aux 26,63 dollars US du second trimestre 2005.

On peut attribuer l'amélioration du revenu mensuel moyen par ligne principalement au segment des services de téléphonie qui sont passés de 0,62 dollar US à 26,40 dollars US en glissement annuel. Cette augmentation est due au succès du tarif d'abonnement premium de Vonage auprès des consommateurs et au lancement d'une commission pour recouvrement des frais d'urgence 911. Cette augmentation a été en partie freinée par l'impact des activités de promotion, telle que "premier mois gratuit" et une réduction de la commission pour recouvrement réglementaire, qui est arrivée en même temps que la commission 911.

Les résultats du second trimestre ont été positivement marqués par des avantages opérationnels, car la Compagnie a réalisé des économies de barèmes. La marge directe(2) exprimée en pourcentage du revenu total est montée jusqu'à 62 % pendant le second trimestre 2006 contre 55 % pendant le trimestre de l'exercice précédent. Les coûts directs des services de téléphonie ont baissé de 0,42 dollar US pour atteindre 7,52 dollars US par ligne. Les frais de vente, généraux et administratifs ajustés(3) ont baissé et se situent à 40 % du revenu total contre 56 % lors du second trimestre de l'exercice précédent.

Pendant le second trimestre, la Compagnie a continué sa stratégie de commercialisation soutenue en vue d'acquérir de nouveaux clients, de les fidéliser et de renforcer son image de marque. Le total des coûts de marketing atteint 90 millions de dollars US pour le second trimestre 2006, 46 % de plus que le montant de 62 millions de dollars US du trimestre de l'exercice précédent et 2 % de plus que le montant de 88 millions de dollars US du trimestre précédent de 2006. Les coûts de marketing par ligne d'abonné nouvelle brute atteignent 238 dollars US pour le second trimestre 2006. Le montant correspondant pour le trimestre de l'exercice précédent est de 236 dollars US. Le subside pour équipement du client (CPE), soit le coût net d'un dispositif compatible avec Vonage par ligne abonnée nouvelle brute, a baissé de 3,32 dollars US pour se situer à 24,68 dollars US pour le second trimestre 2006 contre 28,00 dollars US pour le trimestre de l'exercice précédent.

La moyenne mensuelle de désabonnement, pour le second trimestre 2006, est de 2,3 % contre 2,1 % pour le trimestre de l'exercice précédent. On peut attribuer cette augmentation au nombre élevé de nouvelles lignes d'abonnés du premier semestre 2006, période pendant laquelle quelque 800 000 lignes d'abonnés ont été ajoutées.

Le bénéfice d'exploitation avant commercialisation(4), qui mesure le flux de trésorerie net des services de téléphonie fournis par la clientèle existante de la Compagnie, est de 40 millions de dollars US pour le second trimestre 2006, soit 29 % du revenu des services de téléphonie, contre 7 millions de dollars US ou 11 % du revenu des services de téléphonie pour le trimestre de l'exercice précédent.

Pour la première fois dans l'histoire de la Compagnie, les pertes nettes PCGR du second trimestre 2006 sont passées à 74 millions de dollars US, soit 1,16 dollar US par action), de 85 millions de dollars US au premier trimestre.

Les pertes d'exploitation ajustées(4) sont de 60 millions de dollars US pour le second trimestre 2006 contre 73 millions de dollars US au premier trimestre et 63 millions de dollars US pour le second trimestre 2005.

Directives

Dans la ligne de son engagement à opérer en toute transparence et responsabilité, la Compagnie a présenté les objectifs d'étape suivants :

    <<
    - Lignes d'abonnés en fin d'exercice 2006 (en millions) :  de 2,3 à 2,45
    - Revenu total de l'exercice 2006 (en millions) :          de 600 à 615
    - Dépenses de marketing de l'exercice 2006 (en millions) : de 360 à 380
    - Marge directe(5) du 2e semestre 2006 (en % du revenu) :  de 62 % à 65 %
    - Frais ajustés(6) du 2e semestre 2006 (en % du revenu) :  de 39 % à 41 %
    - Bénéfice d'exploitation ajusté positif                   dès le premier
                                                               trimestre 2008
    >>


Premier appel public à l'épargne

Le 8 février 2006, la Compagnie a déposé une déclaration d'inscription sur formulaire S-1 (Dossier no 333-131659) (Déclaration d'inscription) auprès de la commission sur les valeurs mobilières (SEC) concernant son premier appel public à l'épargne (IPO). La SEC a rendu cette déclaration d'inscription effective à partir du 23 mai 2006. Parmi les gestionnaires de l'IPO figurent Citigroup Global Markets Inc., Deutsche Bank Securities Inc., UBS Investment Bank LLC, Bear Stearns & Co. Inc., Piper Jaffray & Co. et Thomas Weisel Partners LLC (les syndicataires).

Le 30 mai 2006, la Compagnie a vendu 31 500 000 actions ordinaires au prix IPO de 17,00 dollars US par action pour un montant global de 531,3 millions de dollars US. Dans le cadre de cet appel public, la Compagnie a payé 31,9 millions en rabais et commissions de souscription et a subi d'autres dépenses d'IPO estimées à 7,4 millions de dollars US. Après déduction des rabais et commissions de souscription et des autres dépenses d'IPO, les bénéfices nets de l'appel public s'élèvent à environ 492 millions de dollars US.

Programme d'actions supervisé (Directed Share Program)

En connexion avec l'IPO de Vonage, la Compagnie a demandé aux gestionnaires que 4 218 750 actions soient réservées aux clients de Vonage afin que ceux-ci puissent les acheter lors de l'appel public initial au prix de 17 dollars US par action grâce au programme Vonage Customer Directed Share Program (DSP). En connexion avec l'IPO, la Compagnie a signé une accord de souscription daté du 23 mai 2006 selon lequel la Compagnie accepte d'indemniser les souscripteurs de toute perte causée par le refus de la part d'un participant DSP de payer et d'accepter les parts qui lui sont allouées dans le cadre de l'IPO.

Dans les semaines qui ont suivi l'IPO, certains participants DSP qui avaient reçu des actions n'ont pas payé ni accepté lesdites actions. À cause de ce refus et conformément à l'accord d'indemnisation, la Compagnie a reçu des souscripteurs ou de leurs affiliés 1 055 297 actions ordinaires de Vonage pour un montant global, basé sur leur valeur marchande, de 11,7 millions de dollars US. La Compagnie les a inscrit comme actions autodétenues. Par ailleurs, la Compagnie s'attend à rembourser aux souscripteurs un montant supplémentaire d'environ 6,2 millions de dollars US conformément à l'accord de souscription après que certaines conditions aient été remplies. Ce montant a été inscrit comme dépenses cumulées. La Compagnie s'attend à collecter l'argent des participants DSP qui n'ont pas payé leurs actions. La Compagnie ne s'attend pas à d'autres rachats d'actions ordinaires en fonction de la clause d'indemnisation de l'accord de souscription.

Développements récents

Vonage a acquis trois brevets VoIP importants de Digital Packet Licensing Inc. Le 10 juillet 2006, Vonage a annoncé avoir acquis de Digital Packet Licensing Inc. trois brevets basés sur la technologie Voix sur protocole Internet (VoIP). Les trois brevets, U.S. Patent Nos. 4 782 485, 5 018 136 et 5 444 707, portent sur la compression des signaux numériques en paquet qu'utilise la technologie VoIP.

Le Vonage V-Phone pour touristes et petites entreprises. Le 29 juin 2006, Vonage a lancé le Vonage V-Phone(MC), un dispositif USB portable et multi fonctions qui permet aux clients de placer et recevoir des appels à partir d'une ligne terrestre ou mobile. Le Vonage V-Phone n'exige pas l'installation d'un logiciel sur le PC et intègre un lecteur flash de 256 mégaoctets pour des fichiers de données et musicaux.

Prix international PC World 2006 pour services VoIP. PC World, le magazine informatique et d'affaires bien connu a, le 2 juin 2006, remis à Vonage sa World Class Award 2006 pour services VoIP sur la base des critères suivants : facilité d'utilisation, qualité audio et valeur. Le prix récompense Vonage pour des fonctions comme la messagerie vocale, l'acheminement d'appel pendant les pannes d'alimentation et les contrôles de qualité.

Appels libres en Europe. Le 2 mai 2006, Vonage a annoncé l'exonération des charges pour appels internationaux vers des lignes terrestres en France, en Irlande, en Espagne et au Royaume-Uni pour les clients abonnés à son tarif d'abonnement illimité premium. Les abonnés actuels et futurs sont exonérés des tarifs internationaux quand ils appellent des lignes terrestres dans ces pays.

Utilisation des indicateurs financiers non PCGR

Ce communiqué, ainsi que les tableaux financiers qui suivent, comprennent les indicateurs financiers suivants que la commission sur les valeurs mobilières définit comme étant des indicateurs financiers non PCGR : frais ajustés, pertes d'exploitation ajustées et bénéfice d'exploitation avant commercialisation.

Vonage utilise les pertes d'exploitation ajustées et le bénéfice d'exploitation avant commercialisation comme les principaux indicateurs de la performance d'exploitation de nos activités. La Compagnie croit que les pertes d'exploitation ajustées permettent d'évaluer la performance d'exploitation en comparant les résultats basés sur les PCGR tout en les isolant des effets de la dépréciation et de l'amortissement qui peuvent varier d'une période à l'autre sans corrélation à la performance d'exploitation sous-jacente et en les isolant des compensations en actions, une dépense hors trésorerie qui peut aussi varier d'une période à l'autre. En outre, les compensations en actions sont incluses dans nos résultats d'exploitation pour les périodes après le 1er janvier 2006. En outre, comme la Compagnie renforce actuellement ses revenus, sa clientèle et son image de marque, nous avons choisi d'investir des sommes importantes dans les activités de marketing et nous allons continuer à le faire.

Étant donné que cette stratégie résulte actuellement en pertes d'exploitation, nous croyons que le bénéfice d'exploitation avant commercialisation est un indicateur important pour évaluer la rentabilité de notre clientèle actuelle afin de justifier le niveau d'investissement soutenu visant à renforcer cette clientèle. Nous fournissons des renseignements concernant nos pertes d'exploitation ajustées et notre bénéfice d'exploitation avant commercialisation pour que les investisseurs disposent des mêmes données que nous utilisons pour évaluer l'ensemble de nos activités. Nous croyons que les tendances des pertes d'exploitation ajustées et de notre bénéfice d'exploitation avant commercialisation sont des indicateurs valables de la performance d'exploitation de notre Compagnie sur une base cumulée et de notre capacité à générer des flux de trésorerie pour financer notre capital de roulement, continuer à rembourser nos dettes et financer nos dépenses en capital.

Tels que nous les utilisons, les pertes d'exploitation ajustées, le bénéfice d'exploitation avant commercialisation et les frais de vente, généraux et administratifs ajustés peuvent ne pas être directement comparables aux indicateurs semblablement libellés qu'affichent d'autres compagnies à cause de différences entre principes comptables et entre postes inclus ou exclus dans ces ajustements, ce qui limite leur utilité en tant que critères de comparaison. Il faut prendre en compte ces indicateurs financiers non PCGR dans la préparation des résultats PCGR, mais il ne faudrait pas les considérer comme des substituts ni comme étant supérieurs aux résultats PCGR.

Vonage définit les frais ajustés comme les frais PCGR de vente, généraux et administratifs moins les compensations en actions.

Vonage définit les pertes d'exploitation ajustées comme les pertes d'exploitation PCGR moins les dépenses de dépréciation, d'amortissement et de compensations en actions.

Vonage définit le bénéfice d'exploitation avant commercialisation comme les pertes PCGR d'exploitation hormis le revenu provenant des équipements clients et des frais de port moins les coûts directs des biens vendus et les dépenses de dépréciation, d'amortissement, de marketing et de compensations en actions.

Téléconférence et Webémission

Vonage organisera une téléconférence le 1er août 2006 à 8h30, heure de New York pour commenter ses résultats d'exploitation et financiers. La téléconférence sera en même temps diffusée sur Internet et accessible via le site Web des relations avec les investisseurs de Vonage à http://ir.vonage.com. Ensuite et pendant deux semaines, une rediffusion de la téléconférence sera accessible sur le même site Web des relations avec les investisseurs de Vonage.

    <<
    (1) Il s'agit d'un indicateur financier non PCGR. Voir à ce sujet le
        tableau 3 ci-dessous : Comparaison entre les pertes d'exploitation
        PCGR, les pertes d'exploitation ajustées et les bénéfices
        d'exploitation avant commercialisation.
    (2) La marge directe se définit comme les bénéfices d'exploitation moins
        les coûts directs.
    (3) Il s'agit d'un indicateur financier non PCGR. Voir à ce sujet le
        tableau 4 ci-dessous : Comparaison entre les frais de vente, généraux
        et administratifs PCGR et les frais de vente, généraux et
        administratifs ajustés.
    (4) Il s'agit d'un indicateur financier non PCGR. Voir à ce sujet le
        tableau 3 ci-dessous : Comparaison entre les pertes d'exploitation
        PCGR, les pertes d'exploitation ajustées et les bénéfices
        d'exploitation avant commercialisation.
    (5) La marge directe se définit comme les bénéfices d'exploitation moins
        les coûts directs.
    (6) Il s'agit d'un indicateur financier non PCGR. Voir à ce sujet le
        tableau 4 ci-dessous : Comparaison entre les frais de vente, généraux
        et administratifs PCGR et les frais de vente, généraux et
        administratifs ajustés.
    >>


    <<
    VONAGE HOLDINGS CORP.
    TABLEAU 1.  SOMMAIRE DES DONNÉES FINANCIÈRES CONSOLIDÉES
    (exprimées en milliers, sauf les données par action)

                                       Trimestre clos       Semestre clos
                                        le 30 juin           le 30 juin
                                      2006       2005      2006        2005
    État des données d'exploitation :             (non vérifié)
    Revenus d'exploitation :
      Services de téléphonie        136 636    57 539    248 294     96 122
    Équipement des clients et
     frais de port                  6 742     1 896     13 967      4 023
                                    143 378    59 435    262 261    100 145

    Charges d'exploitation :
      Coûts directs des services de
       Téléphonie (hormis
       dépréciation et
       amortissement de 3 133,
       1 426, 5 685 et 2 380,
       respectivement)               38 946    17 719     76 530     29 827
      Coûts directs des biens vendus 16 047     9 241     33 627     20 829
      Frais de vente, généraux
       et administratifs             66 109    33 225    118 984     53 778
      Marketing                      90 164    61 937    178 452    117 373
      Dépréciation et amortissement   5 740     2 266     10 699      3 876
                                    217 006   124 388    418 292    225 683

    Pertes d'exploitation          (73 628)  (64 953)  (156 031)  (125 538)

    Autre bénéfice (dépense), net      (508)    1 330     (3 265)     1 913

    Perte nette                    (74 136)  (63 623)  (159 296)  (123 625)

    Perte nette
     par action ordinaire :
      de base et diluée              (1,16)   (46,32)     (4,85)    (90,17)

    Moyenne pondérée des actions
     ordinaires en circulation :
      de base et diluées             63 995     1 373     32 875      1 371
    État des données de trésorerie :
    Trésorerie nette utilisée en
     activités d'exploitation                          (118 332)   (69 918)
    Trésorerie nette utilisée en
     activités d'investissement                        (187 478)   (95 821)
    Trésorerie nette provenant des
     activités de financement                            485 432    193 393

                                                  le 30 juin  le 31 déc.
                                                      2006       2005
                                                        (non vérifié)
    Données du bilan (en fin de période) :
    Espèces, quasi-espèces et
     titres négociables                             597 721    266 379
    Immobilisation, après
     dépréciation cumulée                           124 734    103 638
    Total des actifs                                827 138    446 882
    Obligations convertibles, net                   253 407    247 958
    Obligations liées aux emprunts de capital        24 725     22 431
    Total du passif                                 479 588    426 940
    Total des actions privilégiées remboursables          -    388 427
    Total des fonds propres (déficit)               347 550   (368 485)
    VONAGE HOLDINGS CORP.
    TABLEAU 2.  SOMMAIRE DES DONNÉES D'EXPLOITATION CONSOLIDÉES
                                       Trimestre clos       Semestre clos
                                        le 30 juin           le 30 juin
                                      2006       2005      2006        2005
                                                  (non vérifié)
    Données d'exploitation et autres
    Lignes d'abonnés nouvelles, brut   377 005  262 310    798 895  542 433
    Lignes d'abonnés nouvelles, net    255 936  207 950    584 215  457 283
    Lignes d'abonnés                  1 853 253  847 849  1 853 253  847 849
    Moyenne mensuelle
     de désabonnement                    2,3 %    2,1 %      2,3 %    2,0 %
    Revenu mensuel moyen
     par ligne                          27,70    26,63      28,00    26,96
    Revenu mensuel moyen
     des services de téléphonie
     par ligne                          26,40    25,78      26,51    25,87
    Coût direct mensuel moyen
     des services de téléphonie
     par ligne                           7,52     7,94       8,17     8,03
    Coûts de marketing par
     ligne d'abonné nouvelle, brut      239,16   236,12     223,37   216,38
    Employés (hormis temps partiel)     1 602    1 397      1 602    1 397
    Subsides pour équipement privé
     d'abonné (CPE)                     24,68    28,00      24,61    30,98
    Marge directe en pourcentage
     du revenu total                   61,6 %    54,6 %    58,0 %    49,4 %
    Frais de vente, généraux et
     administratifs ajustés
     en pourcentage
     du revenu total                   40,4 %    55,9 %    40,5 %    53,7 %
    VONAGE HOLDINGS CORP.
    TABLEAU 3. COMPARAISON ENTRE PERTES D'EXPLOITATION PCGR
    PERTES D'EXPLOITATION AJUSTÉES ET BÉNÉFICE D'EXPLOITATION
    AVANT COMMERCIALISATION
    (en milliers)
                                 Trimestre clos              Semestre clos
                           le 31 mars     le 30 juin           le 30 juin
                              2006      2006       2005      2006      2005
    Comparaison entre pertes
     d'exploitation PCGR, pertes
     d'exploitation ajustée et
     bénéfice d'exploitation
     avant commercialisation :
    Pertes d'exploitation (82 403)  (73 628)  (64 953)  (156 031)  (125 538)
      Dépréciation et
       amortissement        4 959     5 740     2 266     10 699      3 876
    Compensation
     en actions           4 452     8 190         -     12 642          -
    Pertes d'exploitation
     ajustées            (72 992)  (59 698)  (62 687)  (132 690)  (121 662)
      Marketing           88 288    90 164    61 937    178 452    117 373
      Équipement clients
       et frais de port   (7 225)   (6 742)   (1 896)   (13 967)    (4 023)
      Coût direct des
       biens vendus       17 580    16 047     9 241     33 627     20 829
    Revenu d'exploitation
     avant
     commercialisation    25 651    39 771     6 595     65 422     12 517
    comme pourcentage
     du revenu des
     services de
     téléphonie         23,0 %     29,1 %     11,5 %     26,3 %    13,0 %
                                  VONAGE HOLDINGS CORP.
                 TABLEAU 4.  COMPARAISON ENTRE FRAIS PCGR ET FRAIS AJUSTÉS
                                    (en milliers)
                                       Trimestre clos       Semestre clos
                                        le 30 juin           le 30 juin
                                      2006       2005      2006        2005
                                                  (non vérifié)
    Comparaison entre frais PCGR
     et frais ajustés
    Frais de vente, généraux
     et administratifs                   66 109   33 225   118 984    3 778
    Compensation en actions              (8 190)       -   (12 642)       -
    Frais ajustés                        57 919   33 225   106 342   53 778
    >>


Clause refuge

Ce communiqué de presse contient des énoncés prospectifs concernant les lignes d'abonné, le total des produits, les dépenses de marketing, la marge directe, les frais généraux ajustés et le bénéfice d'exploitation ajusté. En outre, les déclarations de ce communiqué qui ne sont pas des faits historiques peuvent constituer des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs de ce communiqué s'appuient sur les informations disponibles à la date de leur diffusion et (ou) sur les hypothèses de la direction concernant des événements postérieurs à cette date. Ces énoncés comprennent des risques et des incertitudes qui pourraient faire en sorte que les résultats et effets réels diffèrent sensiblement. Les importants facteurs suivants, sans limitation, pourraient avoir un impact sur ces écarts : nos pertes d'exploitation nettes, nos besoins de liquidités pour financer notre croissance, la concurrence à laquelle nous faisons face, les connexions haut débit existantes de nos clients, les différences entre nos services et les services téléphoniques traditionnels, y compris le service 911, les incertitudes concernant la réglementation des services VoIP, les interruptions de système et les défauts de notre technologie, notre capacité à gérer notre croissance, le risque que le VoIP ne soit pas plus largement adopté, et d'autres facteurs décrits dans la section "Risk Factors" de notre dossier d'inscription sur formulaire S-1 tel qu'amendé et nos rapports subséquents déposés régulièrement auprès de la commission sur les valeurs mobilières (SEC). Nous pouvons décider de mettre à jour les énoncés prospectifs à un certain moment dans l'avenir, mais nous déclinons toute obligation de le faire. C'est pourquoi, le lecteur ne devrait pas considérer ces énoncés prospectifs comme représentant nos opinions à une date ultérieure.

Vg-f

À propos de Vonage

Vonage (NYSE : VG), important prestataire de services de téléphonie haut débit, compte, au 30 juin 2006, plus de 1,8 million de lignes d'abonné. Notre technologie primée permet à n'importe qui de placer ou recevoir des appels à partir d'un téléphone Touch-Tone partout où une connexion Internet haut débit est disponible. Nos services de communications, économiques et riches en fonctionnalités, offrent aux utilisateurs une expérience similaire à celle des systèmes téléphoniques traditionnels.

Nos tarifs d'abonnement, Residential Premium Unlimited et Small Business Unlimited, proposent aux consommateurs les appels illimités, régionaux comme interurbains, ainsi que des options aussi populaires qu'appel en attente, transfert d'appel et messagerie vocale pour un forfait mensuel unique et avantageux. Le service Vonage, distribué sur Internet ainsi que par des revendeurs comme Best Buy, Circuit City, WalMart et Target, est disponible aux États-Unis, au Canada et au Royaume-Uni. Pour plus de renseignements sur Vonage et ses produits et services, veuillez consulter le site www.vonage.com.

Vonage Holdings Corp. est basée à Holmdel dans le New Jersey. Vonage(MD) est une marque déposée de Vonage Marketing Inc., une filiale de Vonage Holdings Corp

/Site Web : http://www.vonage.com /

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 21:36
Mettez en ligne vos photos des aliments japonais avec #TryTasteofJapan pour participer TOKYO, 16 octobre 2017 /PRNewswire/ -- « Taste of Japan » est un site Web favorisant la diffusion d'informations sur la gastronomie et les restaurants japonais,...

à 19:12
Cette initiative, dotée de 20 millions $, aidera les élèves à découvrir ce qu'est la vie chez leurs pairs du monde entier NEW YORK, le 17 octobre 2017 /CNW/ -- La Fondation KIND, établie par KIND Snacks, annonce aujourd'hui une initiative...

à 17:46
Une nouvelle zone névralgique à Tokyo permettant de faire l?expérience de la toute nouvelle technologie de vol avec drone TOKYO, le 17 octobre 2017 /CNW/ - DJI, le chef de file mondial en matière de drones civils et de technologie d?imagerie...

à 15:30
OTTAWA, le 17 oct. 2017 /CNW/ - Aujourd'hui, Paiements Canada, la Banque du Canada et le Groupe TMX ont annoncé une nouvelle collaboration visant la mise à l'essai d'une plateforme intégrée de paiement et de valeurs, fondée sur la technologie du...

à 15:15
SILICON VALLEY, Californie, le 17 octobre 2017 /PRNewswire/ -- Realization Technologies a annoncé aujourd'hui un partenariat stratégique avec Marris Consulting afin de proposer sa technologie de gestion de ressources multi-projets aux clients des...

à 14:19
Les conférences GTL présenteront les principaux bénéfices apportés par la technologie des tablettes et des programmes d'éducation au sein des établissements pénitentiaires RESTON, Virginie, le 17 octobre 2017 /PRNewswire/ -- GTL vient d'annoncer...




Communiqué envoyé le 1 août 2006 à 23:53 et diffusé par :