Le Lézard

Commission-Jeunesse du Parti libéral du Québec - De retour en mission commandée



MONTRÉAL, le 1er août /CNW/ -- MONTRÉAL, le 1er août /CNW Telbec/ - Alors que l'aile jeunesse du Parti libéral du Québec utilisera son prochain Congrès-Jeunes pour faire, une fois de plus, la promotion du dégel des droits de scolarité, le président du comité national des jeunes du Parti Québécois (CNJPQ) tient à rappeler la position adoptée par son parti : "Lors de notre conseil national sur l'éducation, le Parti Québécois s'est prononcé clairement contre le dégel des droits de scolarité. Au Parti Québécois, nous croyons que l'avenir du Québec passe par une éducation de qualité et accessible à tous", a souligné Mathieu Jeanneau, président du CNJPQ.

Le président du CNJPQ déplore également l'incohérence des jeunes libéraux. "Alors que Jean Charest est incapable d'obtenir les sommes dues au Québec par le gouvernement fédéral, la Commission-Jeunesse propose sa solution : dégeler les droits de scolarité. Les jeunes libéraux, en mission commandée, ont donc décidé que c'est aux étudiants de faire les frais de l'incompétence du premier ministre", a ajouté le président du CNJPQ.

Rappelons que lors du dernier conseil national, le Parti Québécois a proposé des mesures visant à favoriser la réussite scolaire. Des mesures comme réduire le nombre d'élèves par classe, augmenter le nombre de ressources spécialisées en milieu éducatif, ouvrir les écoles de 8h à 17h ou encore de créer un Fonds des communautés pour la réussite afin de prévenir l'abandon scolaire.

Le CNJPQ représente plus de 25 000 membres, ce qui en fait la plus importante aile jeunesse d'un parti politique. Actif partout au Québec, il a pour mission de promouvoir la souveraineté du Québec en initiant des débats, en se positionnant sur les enjeux québécois et en organisant des activités politiques pour mobiliser les jeunes de 16 à 30 ans.


Communiqué envoyé le 1 août 2006 à 16:15 et diffusé par :