Le Lézard

Accueil des ressortissants québécois en provenance du Proche-Orient - Une opération humanitaire réussie



QUÉBEC, le 1er août /CNW/ -- QUÉBEC, le 1er août /CNW Telbec/ - "C'est avec beaucoup de fierté que nous pouvons dire aujourd'hui : mission accomplie!" C'est en ces termes que le ministre de la Sécurité publique, M. Jacques P. Dupuis, a annoncé la fin imminente des mesures exceptionnelles mises en place par le gouvernement du Québec pour accueillir les ressortissants québécois rapatriés du Proche-Orient, en raison de l'arrêt de l'opération de rapatriement. Pour sa part, la ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale, Mme Michelle Courchesne, a tenu à rappeler l'importance du travail des bénévoles et des employés de l'État "qui illustre, selon elle, de façon éloquente les valeurs de compassion que partagent l'ensemble des Québécoises et des Québécois".

"Depuis le début de l'opération, le service d'accueil en aéroport de l'immigration au Québec, et ses partenaires ont accueilli, jour et nuit dès leur sortie de l'avion, 11 124 personnes à Montréal à bord de 47 vols", a précisé la ministre de l'Immigration et des Communautés culturelles, Mme Lise Thériault. Parmi celles-ci, plus de 2 600 personnes ont été redirigées vers d'autres provinces canadiennes. Soulignons que la Croix-Rouge a offert des services d'hébergement et d'alimentation à plus de 4 262 personnes pour une durée de 72 heures, selon ses pratiques habituelles de prise en charge. "Je tiens aussi à souligner la collaboration de la communauté libanaise montréalaise. Leur soutien tout au long de l'opération et dans les prochaines semaines est gage d'une installation rapide et réussie", a également mentionné Mme Thériault.

Le ministère de la Santé et des Services sociaux a, pour sa part, dispensé des soins psychosociaux à près de 696 personnes ainsi que des conseils ou des soins infirmiers à plus de 542 personnes, alors que 224 ménages, pour un total 650 personnes, ont bénéficié d'une aide financière temporaire du ministère de l'Emploi et de la Solidarité sociale.

Il était important pour le gouvernement du Québec d'offrir des services adaptés aux ressortissants québécois dès leur arrivée afin de favoriser un retour à la vie normale le plus rapidement possible. Cette opération d'envergure n'aurait toutefois pas été possible sans l'apport considérable d'environ 250 personnes, employés de l'État et bénévoles, qui ont travaillé jour et nuit au succès de ce programme d'accueil.

Mentionnons que ce programme d'accueil, coordonné par le ministère de la Sécurité publique, a fait appel à la contribution des ministères et organismes suivants : le ministère des Relations internationales, la Croix-Rouge, le Secrétariat aux affaires intergouvernementales canadiennes, le ministère de l'Immigration et des Communautés culturelles, le ministère de l'Emploi et de la Solidarité sociale, la Société d'habitation du Québec, le ministère de la Santé et des Services sociaux et Services Québec. Selon les premières estimations, le montant global de l'opération représenterait près de 3 M$, montant qui sera partagé avec le gouvernement fédéral et les autres provinces concernées.

"Réussir à mettre sur pied des mesures humanitaires de cette envergure en plein c?ur de l'été relevait de l'exploit : grâce à une structure de coordination et opérationnelle de haut niveau, nous venons de démontrer non seulement sa pertinence, mais aussi l'extraordinaire degré de mobilisation de la population québécoise, et plus particulièrement celle des employés de l'État, lors de situations d'exception. Nous ne pouvons que nous en réjouir collectivement", ont conclu les ministres.

-%SU: SOC

-%RE: 1


Communiqué envoyé le 1 août 2006 à 16:06 et diffusé par :