Le Lézard
Classé dans : Santé, Le virus Ebola
Sujets : Actualité gouvernementale, Sécurité publique

Les experts réclament des systèmes de santé renforcés et plus résilients pour atténuer et gérer les crises sanitaires futures



VANCOUVER, le 13 nov. 2016 /CNW/ - Du 14 au 18 novembre, plus de 2 000 professionnels de la santé, responsables des politiques et chercheurs en santé se réuniront à Vancouver, au Canada pour discuter des principaux enjeux auxquels sont confrontés nos systèmes de santé, dans le cadre du Quatrième symposium mondial de la recherche sur les systèmes de santé.

À l'échelle planétaire, les systèmes de santé subissent les chocs et les perturbations causés par les épidémies de maladies infectieuses comme les virus Zika et Ebola, le fardeau sans cesse grandissant des affectations chroniques à long terme, comme le diabète et les maladies du coeur, et la longévité accrue qui mettent à rude épreuve les ressources et la capacité des systèmes de santé à fournir des soins et à améliorer la santé de la population.

Pour surmonter ces défis et atténuer les effets des crises émergentes et futures, le Symposium invite les leaders mondiaux à tirer les leçons urgentes nécessaires pour bâtir des systèmes de santé robustes et résilients.  

La professeure Sara Bennett, présidente de Health Systems Global et organisatrice du Symposium a affirmé ceci : « Nous sommes à une étape décisive. Nous devons tirer des leçons urgentes des défis amplifiés par les épidémies de Zika et d'Ebola, entre autres, l'explosion des problèmes liés à l'obésité et les répercussions du changement climatique sur la santé. En plus de gérer ces nouvelles crises, les systèmes de santé traditionnels doivent également faire preuve d'une plus grande responsabilité et être davantage à l'écoute des besoins de la population. »

Carissa F. Etienne, directrice de l'Organisation panaméricaine de la santé (OPS) a fait cette déclaration : « De l'épidémie de Zika aux désastres naturels, en passant par le changement climatique, nous, citoyens des Amériques, avons constaté à maintes reprises les conséquences des systèmes de santé fragiles sur la santé locale, nationale et internationale. Nous ne pouvons assurer une sécurité sanitaire en l'absence de systèmes résilients, et les investissements dans ce secteur doivent être une priorité nationale, régionale et mondiale. »

La secrétaire parlementaire de la ministre du Développement international et de la Francophonie, Karina Gould, a souligné l'importance du renforcement des systèmes de santé : « Le Canada est déterminé à travailler avec ses partenaires afin de renforcer les systèmes de santé, en particulier pour les plus pauvres et les plus vulnérables, y compris les femmes, les adolescents et les enfants. La réduction des inégalités dans l'accès aux services et aux ressources de santé est un élément important du renforcement du système de santé qui peut diminuer le fardeau des épidémies et urgences sanitaires. »

Le Symposium accueillera des conférenciers des quatre coins du monde qui viendront partager leurs enseignements et promouvoir des mesures concrètes en vue de renforcer les systèmes de santé. Parmi eux, notons :

Si vous souhaitez obtenir des renseignements supplémentaires sur le Symposium ou demander une entrevue avec un porte-parole, veuillez communiquer avec Vivienne Benson à v.benson@ids.ac.uk; 604 347-1553 ou Marg Buchanan à buchanan.marg@gmail.com; 514 627-3932.

Notes aux éditeurs

 

SOURCE Instituts de recherche en santé du Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

14 déc 2017
Merck & Co., Inc. , connue sous le nom de MSD à l'extérieur des États-Unis et du Canada, a annoncé aujourd'hui que PREVYMIStm (létermovir), qui a été approuvé récemment, devrait être offert au Canada d'ici la fin de décembre 2017. Le produit est...

8 déc 2017
Son Excellence la très honorable Julie Payette, gouverneure générale du Canada, remettra des décorations pour service méritoire (division civile) à 42 récipiendaires de divers secteurs au pays le mardi 12 décembre 2017, à 10 h 30, durant une...

30 nov 2017
Le 29 novembre dernier à Toronto, Dr Gary Kobinger, microbiologiste, chercheur et directeur du Centre de recherche en infectiologie (CRI) du Centre de recherche du CHU de Québec-Université Laval, professeur à la Faculté de médecine de l'Université...

30 nov 2017
L'honorable Ginette Petitpas Taylor, ministre de la Santé, et la Dre Theresa Tam, administratrice en chef de la santé publique, ont fait aujourd'hui la déclaration commune qui suit pour féliciter les lauréats pour l'année 2017 du Prix principal de la...

12 sep 2017
Merck , connue sous le nom de MSD à l'extérieur du Canada et des États-Unis, a annoncé aujourd'hui la disponibilité d'ISENTRESS® HD, une nouvelle...

21 aoû 2017
Des chercheurs de l'Université Laval et de partout au Canada travaillent d'arrache-pied pour créer de nouvelles connaissances scientifiques et s'attaquer aux problèmes de santé les plus urgents qui touchent les Canadiens à l'heure actuelle....




Communiqué envoyé le 13 novembre 2016 à 15:00 et diffusé par :