Le Lézard
Classé dans : Science et technologie

Après avoir conquis 300 clients SAP en Europe, ReadSoft enrichit encore sa plate-forme en environnement SAP et offre une intégration renforcée des documents



MAISONS-LAFFITTE, France, May 17 /PRNewswire/ --

- L'atelier de traitement des factures et le module de gestion de workflow en environnement SAP ont été enrichis et de nouveaux modules complémentaires viennent compléter la plate-forme. Les utilisateurs se voient ainsi offrir plus de performance, une plus grande facilité de gestion et de nouvelles fonctions d'analyse.

- Bénéficiant du label SAP "Powered by Netweaver", cette nouvelle version est aujourd'hui la seule solution de dématérialisation de factures à offrir ce haut niveau d'intégration.

ReadSoft (RSOF - Stockholm), numéro 1 en Europe du marché de l'Automatisation des Documents, annonce la disponibilité conjointe de Invoice Cockpit 2.0, la nouvelle version de l'atelier de traitement des factures en environnement SAP et de Web Cycle 2.0, le module associé d'automatisation du workflow d'approbation de factures.

C'est à la demande de ses utilisateurs SAP (plus de 300 clients en Europe) que ReadSoft a enrichi ces deux modules et conçu de nouveaux modules complémentaires, tous certifiés SAP.

Les nouveautés de Ebydos Invoice Cockpit 2.0 et Web Cycle 2.0

Accessible directement depuis l'interface SAP habituelle de l'utilisateur, Invoice Cockpit permet d'automatiser les traitements de facture : contrôle de cohérence des données, contrôle par rapport aux données SAP, rapprochement automatique des factures, imputation automatique, déclenchement de workflow de bon à payer et/ou de litige, etc. Dans sa version 2.0, Invoice Cockpit propose en plus :

- Une gestion améliorée des fournisseurs divers

- Une amélioration de la gestion des taxes

- Un suivi de budget

Parfaitement intégré avec Invoice Cockpit, Web Cycle permet de faire circuler les factures présentes dans SAP auprès de tous les approbateurs d'une organisation, pour approbation ou gestion des litiges. Dans sa version 2.0, Web Cycle propose comme nouveautés principales:

- un cycle de workflow plus souple

- la possibilité de paramétrer des demandes en dehors d'un workflow spécifique

- une meilleure gestion de la non-réponse d'un participant au workflow

- un accès pour un utilisateur donné à l'ensemble des factures qu'il a traitées (historique)

Des modules complémentaires

Chacun des modules complémentaires a été conçu pour une interaction parfaite avec Invoice Cockpit et Web Cycle.

EDI Cockpit

MAISONS-LAFFITTE, France, May 17 /PRNewswire/ --

En plus des factures papier, XML et email, traitées par ReadSoft DOCUMENT for Invoices, EDI Cockpit permet de traiter toutes les factures reçues par IDoc (Edifact, fichiers....). Avec EDI Cockpit, Invoice Cockpit devient l'interface unique de traitement des factures fournisseurs, qu'elles soient dématérialisées à la réception ou à la source.

Analyser

Analyser est un outil statistique qui permet de réaliser de nombreuses analyses sur les factures traitées : qualité des données de facture, degré d'automatisation atteint, temps d'exécution à chaque étape des processus, pourcentages de réussite, etc. Analyser traite aussi bien les données de facture que les données de production des équipes.

Supplier Web Board

Supplier Web Board donne aux fournisseurs un accès sécurisé à leurs factures en cours de traitement. A partir du Web, de façon sécurisée, ils peuvent suivre leurs factures au travers des différentes étapes de traitement. Ce module permet d'améliorer la relation avec les fournisseurs en offrant plus de transparence et il permet d'éviter de nombreux appels chronophages vers les services comptables. Supplier Web Board propose également aux fournisseurs de créer en ligne leurs factures, à partir des commandes passées par un client, permettant ainsi de contrôler la facture et de la comptabiliser immédiatement.

A propos de ReadSoft

ReadSoft est l'éditeur de logiciels leader sur le marché de l'Automatisation des Documents. La vision de ReadSoft est de libérer partout les entreprises du traitement manuel des documents. Côté à la Bourse de Stockholm depuis 1999, ReadSoft compte aujourd'hui plus de 3500 clients et dispose de filiales dans 11 pays. Dans chaque pays, les équipes Professional Services déploient les solutions chez les clients et assurent le support dans la langue locale.

Pour plus d'informations, visiter le site : www.readsoft.fr

    
    Pour plus d'information, merci de contacter :
    Jerôme Nicolet
    Directeur Général ReadSoft France
    +33-(0)1-34-93-28-13
    Jerome.nicolet@readsoft.com

    Sylvie Bloeme
    Chargée de communication
    +33-(0)1-56-24-87-89
    sylvie.bloeme@wanadoo.fr



Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 18:04
WestJet propulse l'innovation vers de nouveaux sommets, en réunissant aujourd'hui des WestJetters, des voyageurs qui utilisent fréquemment les services de WestJet et quelques-uns des esprits les plus brillants du secteur de la technologie dans le...

à 15:45
Une nouvelle délégation sous le label FrenchTech Bordeaux sera à Montréal du 17 au 22 juin 2018 pour approfondir les liens avec le foisonnant écosystème local de l'innovation. Une opportunité réelle de promouvoir les atouts Tech du territoire...

à 15:32
Ce communiqué n'est pas destiné aux médias basés aux États-Unis ou au Royaume-Uni L'analyse post-hoc de l'étude CLARITY suggère une efficacité clinique et de l'imagerie par résonance magnétique constante dans des sous-groupes de plus jeunes adultes...

à 14:34
Constamment à l'affût de moyens novateurs pour démocratiser la culture dans son ensemble, voici que le Musée de la civilisation va à la rencontre des élèves de trois cycles du primaire, en leur offrant une trousse éducative numérique permettant de...

à 14:00
Le ministre délégué à l'Intégrité des marchés publics et aux Ressources informationnelles, M. Robert Poëti, a dévoilé aujourd'hui le Plan d'action pour l'accessibilité et le partage des données ouvertes des ministères et des organismes publics. En...

à 13:05
Siskinds LLP et JSS Barristers ont entrepris une première action collective contre la Banque Canadienne Impériale de Commerce (« CIBC ») et une deuxième contre la Banque de Montréal (« BMO »). Les procédures, déposées devant la Cour supérieure de...




Communiqué envoyé le 17 mai 2006 à 05:55 et diffusé par :