Le Lézard
Classé dans : Exploitation minière

Le projet de terres rares de Hoidas Lake passe à la phase d'étude de préfaisabilité



SASKATOON, Canada, August 1 /PRNewswire/ -- Great Western Minerals Group Ltd. (TSX-V : GWG) se réjouit d'annoncer la sélection de Wardrop Engineering Inc. pour diriger une équipe d'ingénieurs afin réaliser une étude de préfaisabilité, en conformité avec l'Instrument National 43-101F1, du projet de terres rares Hoidas Lake situé dans le nord de la province du Saskatchewan. Outre Wardrop, l'équipe comprend Golder Associates Ltd. et Melis Engineering Ltd.

Wardrop sera chargée de mettre à jour l'estimation des ressources minérales, de sélectionner la méthode d'exploitation et de mettre au point le programme d'exploitation général, de localiser les usines de traitement et les services associés, de dresser les programmes et les itinéraires de transport, de calculer les dépenses d'investissement de pré-production, les coûts d'exploitation, de définir le modèle économique, d'évaluer les réserves de minerai et les alternatives des catégories précédentes, d'assurer la mise en place du projet et de proposer des recommandations. L'analyse socio-économique, le programme de gestion environnementale, le plan d'approbation, les considérations géotechniques et de mécanique des roches, le projet de gestion des déchets et de récupération seront placés sous la responsabilité de Golder Associates. Melis Engineering Ltd. devra définir la méthode de traitement, le schéma de traitement et les consommables associés au traitement des minerais de Hoidas Lake.

Il s'agit d'un pas décisif pour le projet Hoidas Lake dans l'évaluation de la viabilité économique du projet et dans la progression vers l'étude de faisabilité finale et la décision de mise en exploitation. L'hypothèse de base initiale de l'analyse consistera en la construction d'une mine produisant 500 tonnes par jour et d'installations de traitement, avec une durée de vie de la mine de 20 ans.

La propriété de Hoidas Lake est située à environ 60 kilomètres au nord-est de Uranium City, dans le Saskatchewan, sur la Black Bay Fault, système important qui relie la zone Hoidas Lake à Uranium City. La propriété est constituée de 13 concessions minières pour un total de 10 188 hectares (25 000 acres) comprenant plus de 30 éléments de terre rare situés à l'intérieur et autour d'une partie longue de 10 000 mètres du système Black Bay Fault. Le seul projet significatif à ce jour, sur lequel sera fondée l'étude de préfaisabilité, est situé dans la zone JAK, un des sites connus situés à l'extrémité nord de la propriété. La zone JAK a été évaluée au moyen de 85 forages sur 700 mètres le long d'un filon, à 125 mètres de profondeur, et reste ouverte dans les deux directions, le long du filon et en profondeur. Le forage a intersecté plusieurs filons minéralisés possédant une largeur et une profondeur significatives. En se fondant sur les résultats des 70 premiers forages, Wardrop a calculé des ressources de 553 000 tonnes avec une teneur de 2,81 % en Oxyde de terre rare total (<< TREO >>) dans la catégorie de ressource mesurée et indiquée et 812 000 tonnes supplémentaires avec une teneur de 2,45 % de TREO dans la catégorie supposée. Cette estimation est mise à jour pour prendre en compte le forage terminé antérieurement (voir le communiqué de presse du 27 juillet 2006 pour obtenir les résultats du forage). L'estimation des ressources pour toutes les catégories devrait s'accroître de façon significative.

Les éléments de terre rare sont un groupe de 17 éléments dont l'yttrium, le scandium et la série des lanthanides de la table périodique des éléments. Les lanthanides vont du lanthane (poids atomique : 57) au lutétium (poids atomique : 71). En raison de leurs propriétés catalytiques, magnétiques et optiques diverses et uniques, les éléments de terre rare sont utilisés dans un nombre croissant d'applications, que ce soit individuellement ou sous forme de mélange. Ils constituent les composants critiques et stratégiques de nombreuses applications de pointe des technologies numériques ainsi que celle permettant des économies d'énergie et la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Par exemple, ces éléments sont utilisés dans les convertisseurs catalytiques des automobiles afin d'en augmenter l'efficacité et de réduire la quantité de métaux précieux nécessaire à leur fabrication. Ils servent également d'additifs permettant d'améliorer le rendement de l'essence et du gasoil. La miniaturisation des biens de consommation, notamment les iPod, les lecteurs MP3 et les téléphones mobiles doit beaucoup aux éléments de terre rare contenus dans ces produits. Un véhicule hybride classique tel que la Toyota Prius peut contenir jusqu'à 20 kg d'éléments de terre rare, notamment la batterie rechargeable NiMH, le système de freinage à récupération d'énergie et le moteur électrique à aimant permanent.

Actuellement, environ 97 % de l'approvisionnement en éléments de terre rare proviennent de la Chine, la majorité des éléments plus légers (lanthane, cérium, néodyme) étant extraits d'un même mine. La Chine a récemment annoncé la réduction des exportations d'éléments de terre rare provenant de ses mines. Cette politique entraînera une réduction considérable de l'approvisionnement des acheteurs situés en dehors de la Chine alors que la demande mondiale est en pleine croissance. Il devient donc prudent, voire critique, d'exploiter des ressources en dehors de la Chine.

La valeur de ces éléments peut varier de façon significative selon l'élément en question et le niveau de pureté. Les prix récents des oxydes purs à 99 % se situaient entre 2 USD par kg pour le cérium et 525 USD par kg pour le terbium. Ces prix peuvent être considérablement plus élevés pour des oxydes ou des métaux plus purs. La minéralisation en éléments de terre rare de Hoidas Lake possède une proportion plus importante d'éléments plus lourds et de valeur supérieure que d'autres projets comparables. Par exemple, en se fondant sur les prix récents des oxydes standard pour huit des éléments (dont le prix est régulièrement disponible), 1 kg d'oxyde de terre rare extrait du projet Hoidas Lake pourrait valoir 8,20 USD par kg. La production de minerais de pureté plus élevée ou à valeur ajoutée peut engendrer des prix supérieurs, ce qui en multiplie plusieurs fois la valeur.

Great Western Minerals Group Ltd. a adopté une stratégie << des mines au marché >> avec l'objectif d'optimiser la valeur des ressources de Hoidas Lake en produisant des produits à valeur ajoutée destinés à des secteurs et des clients ciblés. A travers sa filiale à 100 %, Great Western Technologies Inc., la société exploite d'ores et déjà des installations de traitement des métaux spécialisées à Troy, dans le Michigan. Ces usines fabriquent des produits tels que les poudres NiMH pour les batteries rechargeables, les matériaux de stockage de l'hydrogène pour les piles à combustibles et les alliages spéciaux destinés au secteur aéronautique. En identifiant dès aujourd'hui ces marchés à valeur ajoutée et ces clients, la société prépare le terrain pour une exploitation réussie des ressources de Hoidas Lake si la viabilité économique du projet est démontrée au cours de l'analyse de faisabilité.

Jim Engdahl, Président

(TSX Venture Exchange n'a pas vérifié ce communiqué et ne saurait être tenu responsable de toute inexactitude pouvant y figurer)

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

18 mai 2018
Dans une cause portée par la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse, le Tribunal des droits de la personne vient de rendre un jugement important ordonnant à Aluminerie de Bécancour Inc. (ABI) de corriger une situation...

18 mai 2018
Le gouvernement du Québec accorde des aides financières totalisant 1 052 743 $ au Groupe MISA pour soutenir la réalisation de projets d'innovation minière évalués à 2 980 823 $, ainsi que pour assurer le fonctionnement de l'organisme. Le ministre...

17 mai 2018
Cameco annonce l'élection de 10 commissaires lors de sa réunion annuelle qui s'est tenue le 16 mai 2018. Les actionnaires ont élu les commissaires suivants : Ian Bruce, Daniel Camus, John Clappison, Donald Deranger, Catherine Gignac, Tim Gitzel,...

17 mai 2018
Le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs et ministre responsable des régions de l'Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec, M. Luc Blanchette, et le député d'Abitibi?Est et adjoint parlementaire du ministre de l'Énergie et des Ressources...

17 mai 2018
Développement économique Canada pour les régions du Québec (DEC) Le député de Bourassa, Emmanuel Dubourg, au nom du ministre de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique et ministre responsable de Développement économique Canada pour...

17 mai 2018
CORPORATION AURIFÈRE MONARQUES (« Monarques » ou la « Société ») est heureuse d'annoncer sa décision de démarrer son usine Beacon située à Val-d'Or sur la route 117, à moins de 500 mètres du système ferroviaire et à moins de 10 km de la Mine...




Communiqué envoyé le 1 août 2006 à 01:30 et diffusé par :