Le Lézard

Le projet "Global Engineering Excellence" de Continental : une étude sur la formation future des ingénieurs qui prend forme



BOSTON, MA, et HANOVRE, Allemagne, le 17 mai /CNW/ -- BOSTON, MA, et HANOVRE, Allemagne, le 17 mai /CNW-PRN/ -

- Huit universités de renommée internationale compilent les premiers résultats de leur recherche sur " Engineering Science - Internationalization of Universities a Key to Success " (les sciences du génie - internationalisation des universités, clé du succès)

Les universités qui offrent des programmes très exigeants d'études en génie doivent sensiblement intensifier leurs activités d'internationalisation si elles veulent progresser au même rythme que la dynamique en progression constante de la mondialisation de l'économie et de la complexité croissante des chaînes à valeur ajoutée qui posent des défis à l'échelle mondiale. Il s'agit des résultats intermédiaires de la première étude exhaustive sur la formation future des ingénieurs, actuellement compilés par huit universités de renommée internationale dans le cadre de l'initiative " Global Engineering Excellence (GEE) ", menée à l'instigation de Continental AG.

En novembre de l'année dernière, le fournisseur de pièces automobiles à l'échelle internationale a lancé son initiative " Global Engineering Excellence" en collaboration étroite avec les plus grandes universités afin d'étudier les perspectives et la position sociale des ingénieurs, leur formation et son impact sur les capacités de performance des économies et ce, afin de tirer des conclusions des résultats de cette étude. Lors de la dernière réunion des participants à l'étude au Massachusetts Institute of Technology (MIT), à Boston, les premiers résultats de l'étude ont été discutés. Des recommandations concrètes doivent ensuite être formulées lors d'une deuxième réunion de projet qui aura lieu à la Tsinghua University de Beijing à la fin du mois de juin. Les résultats complets seront présentés pendant un événement de deux jours qui aura lieu les 9 et 10 novembre, à Francfort, et qui réunira des représentants de toutes les universités participantes et des représentants de haut rang des milieux de la politique et des affaires.

Les résultats compilés jusqu'à présent indiquent l'existence de liens serrés entre la mondialisation croissante de l'économie et les modifications que cela implique sur le plan des besoins en matière de formation des ingénieurs.

Les professeurs qui participent au projet ont conclu à l'unanimité que, par conséquent, l'établissement de liens serrés avec les départements de recherche et développement est également essentielle dans notre société planétaire où les chaînes de valeur ajoutée et les chaînes de distribution sont constamment sujettes à l'expansion et au changement.

"Les tendances observées dans une économie planétaire en réseau doivent se refléter dans les concepts de formation des universités", a déclaré le professeur Bernd Widdig du MIT, au Massachusetts, qui appelle à "une étroite coordination et une coopération intensive entre les branches du génie et celles des sciences et ce, à l'échelle mondiale." Le professeur Reiner Anderl de l'Université technique de Darmstadt, qui dirige l'étude, a conclu en déclarant que "l'objectif ne peut être qu'un programme de formation en génie orienté vers le monde."

Le groupe de recherche estime qu'il appartient aux universités même, aux entreprises, et enfin, et surtout, aux organismes responsables des politiques de l'éducation d'atteindre cet objectif. Des recommandations seront proposées et une invitation à passer à l'action sera lancée, le 10 novembre, à une conférence de presse internationale qui se tiendra à Francfort.

La société Continental est l'un des principaux fournisseurs de système de freinage, de composants de chassis, d'équipement électronique, de pneus et d'élastomères techniques pour les constructeurs automobiles. En 2005, la société a affiché un chiffre d'affaires consolidé de 13,8 milliards d'euros. Elle emploie actuellement environ 80 600 personnes à l'échelle mondiale.

Pour obtenir de l'information sur l'étude, veuillez consulter le site Web : www.global-engineering-excellence.org et pour obtenir une description et des documents vidéo de Continental, veuillez consulter : www.conti-online.com


Communiqué envoyé le 17 mai 2006 à 05:01 et diffusé par :