Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Exploitation minière, Exploitation pétrolière

Minéraux Manicouagan conclut l'acquisition de la propriété cupro-argentifère du Lac Maugue dans la fosse du Labrador, au Québec, et commence les travaux sur le terrain



TORONTO, le 31 juillet /CNW/ -- TORONTO, le 31 juillet /CNW Telbec/ - Minéraux Manicouagan Inc. (MAM à la Bourse de croissance TSX) a annoncé aujourd'hui la conclusion de l'acquisition de la propriété cupro-argentifère du Lac Maugue dans la zone des lacs Dunphy-Romanet de la région de la fosse centrale du Labrador, au Québec, comme prévu dans une lettre d'intention avec le Labrador Silver Syndicate (LSS) annoncée antérieurement. (Voir le communiqué publié le 27 juin 2006 par MAM). Le travail de terrain, décrit ci-dessous, a commencé sur le site de la propriété.

LA PROPRIÉTÉ CUPRO-ARGENTIFÈRE DU LAC MAUGUE

La propriété du Lac Maugue comprend 88 claims cartographiés (4 225 hectares) situés près du Lac Maugue, à quelque 160 km au nord-ouest de la ville bien desservie de Schefferville, au Québec. La propriété couvre une région où des travaux de prospection et de creusement, qui avaient été réalisés en 1993-1994 pour le compte de la société Outokumpu Mines Ltd., dans une zone reposant sur de l'argilite riche en magnétite, de la dolomie et de la dolomie sableuse, avaient rencontré une importante minéralisation cupro-argentifère au niveau de l'affleurement et dans des blocs. La roche de fond d'où proviennent certains des blocs n'a pas encore été découverte. Une section de 3,19 mètres dans une tranchée de la roche de fond a titré 0,61 % de cuivre et 135 g/t d'argent et comprenait une section de 0,5 mètre qui a titré 1,26 % de cuivre et 267 g/t d'argent. Ces teneurs sont antérieures à la norme NC 43-101 et n'ont pas été vérifiées par une personne qualifiée au nom de la société. En conséquence, il ne faut pas tabler sur celles-ci. Un croquis montrant l'emplacement de la propriété cupro-argentifère du Lac Maugue accompagne le présent communiqué sur le site Web de la société à l'adresse www.manicouaganminerals.com.

Les occurrences de cuivre, d'argent, de plomb, de zinc, d'or et d'autres métaux sont dispersées dans l'ensemble de la fosse centrale du Labrador, et la région des lacs Dunphy-Romanet a révélé des associations de métaux (uranium, cuivre, or) et un environnement géologique indiquant la présence potentielle de gisements de type oxyde de fer cuivre-or en plus d'une minéralisation cupro-argentifère encaissée dans des dépôts sédimentaires qui a été découverte au Lac Maugue.

Compte tenu de l'environnement géologique et de la présence potentielle d'importants gisements à fort tonnage encaissés dans des dépôts sédimentaires, Minéraux Manicouagan a acquis 470 autres claims couvrant quelque 22 560 hectares par désignation cartographique en vue de protéger les zones d'intérêt géologique qui sont considérées comme pouvant éventuellement renfermer des gisements cupro-argentifères encaissés dans des sédiments similaires aux occurrences du Lac Maugue. La plupart de ces claims se trouvent dans la zone d'intérêt de 10 km créée par l'entente avec le LSS. À la suite de l'enregistrement et l'acceptation de ces claims par la province de Québec, Minéraux Manicouagan accordera au LSS une redevance de 1 % sur le rendement net d'exploitation sur la participation pour la partie des 470 claims cartographiés se trouvant à l'extérieur de la zone d'intérêt de 10 km.

LES ÉTUDES DE TERRAIN SONT EN COURS

Minéraux Manicouagan a retenu les services de MPH Consulting Limited pour réaliser les études de terrain qui sont actuellement en cours sur la propriété. Au début, les études seront centrées sur une zone de 800 mètres à l'ouest et le long des indices cupro-argentifères déjà connus au Lac Maugue. Des travaux de prospection effectués dans cette zone au début des années 1990 pour le compte de Outokumpu Mines Ltd. auraient découvert, dit-on, des blocs minéralisés qui titraient jusqu'à 2,32 % de cuivre et 82,5 g/t d'argent. La roche de fond d'où proviennent ces blocs n'a jamais été découverte. Ces teneurs sont antérieures à la norme NC 43-101 et n'ont pas été vérifiées par une personne qualifiée au nom de la société. En conséquence, il ne faut pas tabler sur celles-ci. Les prochains travaux comprendront des activités similaires sur d'autres indices connus ainsi que la réalisation d'un levé électromagnétique aérien dans certaines zones pour délimiter de nouvelles cibles d'exploration. La société Fugro Airborne qui a été retenue pour réaliser les opérations de levé électromagnétique aérien devrait être sur place aux environs du 1er août pour se mettre au travail.

Les programmes d'exploration au Lac Maugue seront menés sous la supervision de Rod Thomas. M. Thomas, géologue diplômé, a passé en revue et vérifié les données techniques fournies dans le présent communiqué au nom de Minéraux Manicouagan et il réunit les conditions prescrites en vertu de la définition de "personne qualifiée" figurant dans la norme canadienne 43-101.

L'ENTENTE

À la conclusion, Manicouagan a effectué un paiement de 50 000 $ en espèces et a émis 500 000 actions à LSS. La lettre d'intention prévoit un autre paiement de 50 000 $ et l'émission de 500 000 actions supplémentaires douze mois après la conclusion, afin de porter à 100 % la participation de Manicouagan dans la propriété, sous réserve d'une redevance de 3 % sur le rendement net d'exploitation dont 2/3 peuvent être rachetés pour 2 000 000 $. Le rendement net d'exploitation sur la participation s'applique à la propriété du Lac Maugue, de même qu'à tout autre claim acquis par Minéraux Manicouagan ou le LSS à l'intérieur des 10 km formant la limite extérieure des 88 claims existants qui constituent la propriété du Lac Maugue.

Joseph Baylis, président et chef de la direction de Minéraux Manicouagan, a souligné qu' "avec les travaux en cours au cratère d'impact météorique de Manicouagan ainsi qu'à la propriété cupro-nickelifère Mouchalagane et maintenant au Lac Maugue, la saison estivale sur le terrain s'annonce chargée et stimulante."

Pour obtenir de plus amples renseignements sur Minéraux Manicouagan, le cratère d'impact météorique de Manicouagan ou tout autre projet de la société, veuillez consulter le site www.manicouaganminerals.com.

La Bourse de croissance TSX n'a pas passé en revue ce communiqué et

décline toute responsabilité quant au bien-fondé ou à l'exactitude des

renseignements qu'il contient. En outre, elle n'approuve ni ne réfute le

contenu du présent communiqué.

Hormis les faits de nature historique, tous les énoncés du présent communiqué, notamment les déclarations concernant les minéralisations et les réserves potentielles, les résultats d'exploration, ainsi que les plans et objectifs futurs de la société, constituent des énoncés prospectifs associés à divers facteurs de risque et d'incertitude. La société ne peut garantir que les énoncés prospectifs se révéleront exacts, et les résultats réels ainsi que les événements futurs pourraient être sensiblement différents de ceux prévus dans ces énoncés. Parmi les facteurs importants pouvant faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement des prévisions de la société, mentionnons les risques liés aux activités d'exploration décrites dans le présent communiqué et périodiquement dans les documents que la société dépose auprès des organismes de réglementation.

%SEDAR: 00017383EF c2324

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

20 oct 2017
MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 20 oct. 2017) - LE PRÉSENT COMMUNIQUÉ NE DOIT PAS ÊTRE DISTRIBUÉ AUX AGENCES DE TRANSMISSION AMÉRICAINES NI ÊTRE DIFFUSÉ AUX ÉTATS-UNIS. Redevances Aurifères Osisko Ltée...

20 oct 2017
SAINT-MICHEL-DES-SAINTS, QUÉBEC--(Marketwired - 20 oct. 2017) - CE COMMUNIQUÉ NE DOIT PAS ÊTRE DIFFUSÉ, PUBLIÉ OU DISTRIBUÉ, EN TOUT OU EN PARTIE, AUX ÉTATS-UNIS NOUVEAU MONDE GRAPHITE INC. (la « Société ») (TSX...

20 oct 2017
ALMA, QC, le 20 oct. 2017 /CNW Telbec/ - Les parties prenantes réitèrent la solidarité du milieu et l'importance de l'entente de principe intervenue sur une position commune concernant la gestion participative et le niveau du lac Saint-Jean entre les...

20 oct 2017
MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 20 oct. 2017) - Corporation Éléments Critiques (la « Société » ou « Critical Elements ») (TSX CROISSANCE:CRE)(OTCQX:CRECF)(FRANCFORT:F12) est heureuse d'annoncer le dépôt sur SEDAR d'un rapport technique conforme au...

20 oct 2017
Dans le communiqué Appui colossal pour les grévistes : le plus grand syndicat du secteur public - Le SCFP « adopte des grévistes » de la CEZinc pour la durée du conflit, diffusé le 20 octobre 2017 par Syndicat des Métallos (FTQ) sur le fil de presse...

20 oct 2017
MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 20 oct. 2017) - Ressources Géoméga inc. (« GéoMégA » ou la « Société ») (TSX CROISSANCE:GMA) annonce que les actionnaires ont approuvé l'ensemble des résolutions énoncées lors de l'assemblée annuelle et extraordinaire...




Communiqué envoyé le 31 juillet 2006 à 14:20 et diffusé par :