Le Lézard
Classé dans : Les affaires

L'économie albertaine se démarque des autres



OTTAWA, le 31 juillet /CNW/ -- OTTAWA, le 31 juillet /CNW Telbec/ - Non seulement l'économie albertaine devrait-elle connaître une croissance spectaculaire de 6,6 p. 100 en 2006, mais les prix élevés de l'énergie ne laissent présager aucune baisse prochaine de ce rythme frénétique, selon la Note de conjoncture provinciale de l'été 2006, produite par Le Conference Board du Canada.

"L'Alberta se démarque nettement des autres provinces canadiennes, a expliqué Marie-Christine Bernard, directrice associée, Note de conjoncture provinciale. Comme on s'attend à ce que les prix du pétrole demeurent élevés au cours des cinq prochaines années, l'essor de l'Alberta n'est pas un phénomène temporaire. Il s'agit d'un changement structurel plus permanent, qui exerce un effet d'attraction sur les travailleurs des autres provinces."

Tout indique que l'Alberta affichera encore un bilan solide en 2007, alors que son produit intérieur brut (PIB) réel croîtra de 4 p. 100 selon les prévisions. Le resserrement de son marché du travail est cependant préoccupant. Malgré la croissance rapide de la population, les pénuries de main-d'?uvre touchent des secteurs clés, et les coûts de construction sans cesse plus élevés pourraient retarder certains projets d'immobilisations.

Les autres provinces de l'Ouest ne seront pas en reste sur le plan de la croissance économique. Le Manitoba jouit actuellement d'un boum de la construction, qui fera grimper son PIB réel à 3,7 p. 100 et le hissera au troisième rang des provinces en 2006, derrière l'Alberta et Terre-Neuve-et-Labrador.

À l'origine d'une croissance du PIB réel de 3,6 p. 100 en 2006, les prix élevés auxquels sont vendues les ressources naturelles de la Colombie-Britannique ont des conséquences positives sur l'ensemble des secteurs de la construction et des services de la province. Toutefois, les faibles résultats obtenus dans le secteur minier limiteront la croissance du PIB réel de la Saskatchewan à 2,5 p. 100 cette année.

Le secteur manufacturier n'a pas encore réussi à bien s'ajuster à la vigueur du dollar canadien dans les provinces centrales et celles de l'Atlantique, et plusieurs de celles-ci viennent de subir des fermetures d'usines. Les dépenses de consommation demeureront fortes en Ontario comme au Québec, mais la croissance anémique des exportations restreindra la croissance de leur PIB réel à, respectivement, 2,5 p. 100 et 2,1 p. 100 en 2006.

Forte de la production minière à Voisey's Bay et à White Rose, l'économie de Terre-Neuve-et-Labrador verra sa croissance augmenter de 4,6 p. 100, à la fois en 2006 et en 2007, mais elle ne pourra maintenir ce rythme au-delà de 2007, car cet excellent rendement à court terme masque une fragilité sous-jacente. La province souffre d'une population en déclin, d'un chômage élevé et de faibles dépenses de consommation.

Les consommateurs de la Nouvelle-Écosse viennent à la rescousse de leur économie en 2006, amenant le PIB réel à croître de 2,7 p. 100 cette année. Le Nouveau-Brunswick devrait connaître une reprise après sa faible croissance de 0,5 p. 100, l'année dernière. Il devra sa croissance, prévue à 2,2 p. 100, à la remontée de la production industrielle et au renforcement du secteur des services. Pour sa part, l'économie de l'Île-du-Prince-Édouard devrait connaître une croissance de 2,1 p. 100 en raison d'activités de construction florissantes et de modestes gains dans certains secteurs primaires, telles l'agriculture et les pêches.

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 16:53
La vedette du Marathon d'Ottawa Banque Scotia 2018 est l'Éthiopienne Gelete Burka, 32 ans, qui a terminé l'épreuve avec un temps de 2:22:17. Elle a donc battu le record en sol canadien (2:22:43) et le record de parcours (2:24:31) chez les femmes....

à 11:59
Deux semaines après avoir exercé une première grève des heures supplémentaires, le Syndicat du transport de Montréal est forcé de constater que l'employeur continue de faire piétiner les négociations. Devant faire face à un employeur borné qui...

à 10:30
En 2017, l'industrie touristique du Canada a connu sa meilleure année, éclipsant d'anciens records. Plus que jamais, #LeTourismeCompte. Alors que la Semaine du tourisme bat son plein, la leader du gouvernement à la Chambre des communes et ministre...

à 09:23
Aujourd'hui, la ministre des Sciences et ministre des Sports et des Personnes handicapées, l'honorable Kirsty Duncan, a émis la déclaration suivante : « Je suis fière de lancer la deuxième Semaine nationale annuelle de l'accessibilité, qui se...

à 06:00
La Fédération des intervenantes en petite enfance du Québec (FIPEQ-CSQ) réagira aux propos de François Legault sur la petite enfance concernant le développement du réseau et les maternelles 4 ans. Elle en profitera pour lancer ses activités dans le...

26 mai 2018
La Fédération des intervenantes en petite enfance du Québec (FIPEQ-CSQ) réagira aux propos de François Legault sur la petite enfance concernant le développement du réseau et les maternelles 4 ans. Elle en profitera pour lancer ses activités dans le...




Communiqué envoyé le 31 juillet 2006 à 10:13 et diffusé par :