Le Lézard

Réunion du Conseil de la fédération : pas de progrès quant aux engagements en matière d'éducation postsecondaire



OTTAWA, le 28 juillet /CNW/ -- OTTAWA, le 28 juillet /CNW Telbec/ - A l'issue de la réunion du Conseil de la fédération, force est de constater qu'aucun progrès n'a été réalisé en matière d'éducation postsecondaire, ce qui déçoit les étudiants d'un bout à l'autre du Canada.

"Très peu de progrès ont été enregistrés depuis les engagements, pris l'an dernier, en matière d'éducation postsecondaire. A l'issue de la réunion, on a insisté sur le fait que l'éducation est une priorité nationale; cependant, les étudiants ne peuvent se contenter de ce qui, essentiellement, a déjà été dit", a déclaré Phillippe Ouellette, directeur national de l'Alliance canadienne des associations étudiantes (ACAE).

L'ACAE et ses membres exhortent les dirigeants des provinces et des territoires canadiens, ainsi que le gouvernement fédéral, à collaborer à la mise en place d'un accord pancanadien sur l'éducation postsecondaire. Les étudiants canadiens, à qui on a affirmé que l'éducation postsecondaire constitue une priorité pour tous les gouvernements, d'un bout à l'autre du Canada, attendent toujours qu'une réelle coopération sur la question prenne forme. Les étudiants espéraient que le Conseil de la fédération rappelle au premier ministre Harper leur demande, soit la tenue d'une conférence des premiers ministres provinciaux sur l'éducation postsecondaire.

En outre, l'ACAE croit que les dirigeants des provinces et des territoires doivent demander l'établissement de transferts fédéraux aux provinces, réservés à l'éducation postsecondaire, d'au moins quatre milliards de dollars.

"Les étudiants sont frustrés. Si l'on se fie aux discours des gouvernements, il est clair que l'éducation postsecondaire constitue une priorité; cependant, tant les gouvernements provinciaux que fédéral semblent vouloir se contenter de belles paroles. Il est impératif, pour le gouvernement fédéral, d'entamer des discussions avec les dirigeants provinciaux et territoriaux, et de transformer toutes ces promesses en collaboration et en gestes concrets", a conclu M. Ouellette.

Phillippe Ouellette, directeur national de l'ACAE, pourra commenter les dossiers relatifs à l'éducation postsecondaire pendant les jours suivant la conclusion de la réunion du Conseil de la fédération.

L'Alliance canadienne des associations étudiantes est un organisme étudiant national sans but lucratif qui propose des solutions progressistes en matière de réforme de l'éducation. L'ACAE, qui appuie des projets progressistes et sensés de réforme de l'éducation depuis plus de dix ans, est l'un des groupes de pression canadiens dans le domaine de l'éducation qui connaît le plus de succès.


Communiqué envoyé le 28 juillet 2006 à 19:20 et diffusé par :