Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Exploitation pétrolière

Innergex II remporte un contrat d'achat d'électricité pour une centrale hydroélectrique de 49,9 MW



LONGUEUIL, QC, le 28 juillet /CNW/ -- LONGUEUIL, QC, le 28 juillet /CNW Telbec/ - Innergex II Fonds de revenu ("Innergex II"), une fiducie à capital variable détenue par des intérêts privés, est un soumissionnaire gagnant de l'appel d'offre 2006 de BC Hydro pour le projet hydroélectrique Kwoeik Creek de 49,9 MW.

Le projet hydroélectrique Kwoeik Creek est une centrale au fil de l'eau située sur la rivière Kwoeik, près de Lytton, au sein du territoire traditionnel de la bande indienne Kanaka Bar, en Colombie-Britannique. Représentant un investissement de plus de 100 M$, le projet sera réalisé en partenariat avec la bande indienne Kanaka Bar. Le projet comprend deux turbines d'une puissance totale de 49,9 MW et produira annuellement près de 147 450 MWh et ce, dès sa mise en service prévue en novembre 2010. La construction devrait commencer en décembre 2007, lorsque les permis et les approbations nécessaires seront obtenus.

"Innergex est fier d'être le partenaire de la bande indienne Kanaka Bar et de développer un projet d'énergie renouvelable qui permettra d'alimenter en électricité près de 22 000 familles. De plus, le projet créera de l'emploi et des occasions d'affaires pour les membres des Premières Nations et des communautés locales, et stimulera le développement économique local pendant les phases de construction et d'opération", a déclaré M. Gilles Lefrançois, Président et chef de la direction d'Innergex Management Inc., l'entité gérant le développement d'Innergex II.

"Le projet est un bel exemple de ce qui se produit lorsque les Premières Nations et l'industrie travaillent ensemble. Le projet hydroélectrique Kwoeik Creek est un projet gagnant pour tous les intervenants : les Premières Nations, la communauté locale, les consommateurs d'électricité, les partenaires industriels et BC Hydro", a déclaré le Chef James Frank de la bande indienne Kanaka Bar.

Innergex II Fonds de revenu est une fiducie à capital variable détenue par des intérêts privés qui a été créée en 2001 afin de construire, de posséder et d'exploiter des centrales hydroélectriques et des parcs d'éoliennes en Amérique du Nord, particulièrement au Canada. Innergex II est géré par Innergex Management Inc. qui gère également Innergex Énergie, Fonds de revenu, une fiducie publique à capital variable se transigeant sur la bourse de Toronto (IEF.UN). Innergex II a plus de 550 MW de projets hydroélectriques et éoliens en développement.

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

22 jan 2018
L'Office national de l'énergie a rejeté une demande de Maritimes & Northeast Pipeline (« M&NP ») visant à faire approuver un service et un tarif pipeliniers nouveaux. M&NP avait offert un service et un tarif de fidélisation à Irving Oil si cette...

22 jan 2018
Communiqué - TransCanada Corporation (TransCanada) a annoncé aujourd'hui l'élargissement de son programme de bourses d'études communautaires, qui continuera d'aider des centaines de Nord-Américains à acquérir les compétences qui leur permettront...

22 jan 2018
Le Gouvernement du Québec, par l'intermédiaire de Transition énergétique Québec (TEQ), accorde une aide financière de 424 000 $ au Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Lanaudière pour son projet en efficacité énergétique au...

19 jan 2018
L'Office national de l'énergie tient des audiences publiques sur une demande de NOVA Gas Transmission Ltd. (« NGTL ») visant la modification du projet de canalisation principale North Montney. Les audiences se dérouleront pendant une période de deux...

19 jan 2018
L'Agence canadienne d'évaluation environnementale (l'Agence) doit décider si une évaluation environnementale fédérale est requise pour le projet de forage exploratoire dans le bassin Orphan de Terre-Neuve, situé à 350 kilomètres à l'est de...

18 jan 2018
L'Office national de l'énergie a annoncé aujourd'hui la mise en place d'un processus pour résoudre les différends entre Trans Mountain Pipeline ULC (« Trans Mountain ») et les autorités provinciales et municipales relativement aux permis visant le...




Communiqué envoyé le 28 juillet 2006 à 15:54 et diffusé par :