Le Lézard

Voisey's Bay : Les Métallos affirment qu'après avoir perdu Falconbridge, Inco fait fausse route au Labrador



GOOSE BAY, T.-N.-L. et SUDBURY, ON, le 28 juillet /CNW/ -- GOOSE BAY, T.-N.-L. et SUDBURY, ON, le 28 juillet /CNW/ - Le directeur du district Ontario et Canada atlantique du Syndicat des Métallos a affirmé aujourd'hui qu'Inco Ltée était sur la mauvaise voie et qu'il était grand temps qu'elle se ressaisisse.

"La décision d'Inco de renoncer à ses tentatives pour acheter Falconbridge est survenue pratiquement en même temps que les Métallos de la mine d'Inco à Voisey's Bay, à Terre-Neuve-et-Labrador, ont décidé de faire la grève, face à l'attitude négative affichée par Inco à la table de négociation", a expliqué M. Fraser.

"Il faut qu'Inco prenne conscience du fait que les travailleurs à Terre-Neuve-et-Labrador ne sont pas des citoyens de seconde zone. Nos membres à Voisey's Bay méritent mieux de la part d'une entreprise qui engrange des profits colossaux. Nous luttons pour l'équité et la justice."

"Nous avons l'intention d'obtenir des gains appréciables pour les employés à Voisey's Bay. Et nos membres à Sudbury, à Port Colborne et à Thompson, au Manitoba, les appuient à cent pour cent."

La mine de Voisey's Bay étant une exploitation avec service de navette aérienne employant environ 130 membres des Métallos, les activités de piquetage auront lieu à Goose Bay.

"Toutefois, nous ne nous limiterons pas à dresser des lignes de piquetage à Goose Bay. Nous avons l'intention de recourir à d'autres moyens de pression", a précisé M. Fraser.

"Nous appuyons nos confrères à Voisey's Bay", a souligné John Fera, président de la section locale 6500 des Métallos travaillant pour Inco à Sudbury. "Nos membres sont prêts à faire tout ce qu'ils peuvent."

"Le fait que le gouvernement fédéral n'ait pas tout mis en oeuvre pour bloquer l'offre - apparemment fructueuse - d'Xstrata visant l'acquisition de Falconbridge est une honte", a affirmé M. Fraser. "Aujourd'hui, le drapeau canadien est un peu moins glorieux à Sudbury et dans toutes les installations d'Inco et de Falconbridge.

"Compte tenu de la prise de contrôle imminente par Xstrata de Falconbridge et de la fusion de Phelps Dodge avec Inco, les intérêts canadiens dans ce secteur sont très affaiblis. Notre syndicat coordonnera nos actions dans l'ensemble de l'Amérique du Nord en vue de défendre nos membres du secteur minier durant cette période", a affirmé M. Fraser.


Communiqué envoyé le 28 juillet 2006 à 15:48 et diffusé par :