Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Exploitation pétrolière

Shell fait une proposition officielle d'expansion du projet d'exploitation des sables bitumineux de l'Athabasca



CALGARY, le 28 juillet /CNW/ -- CALGARY, le 28 juillet /CNW/ - Shell Canada Limitée annonce qu'elle a fait une proposition officielle en vue d'aller de l'avant avec le projet d'expansion no 1 aux autres propriétaires de la coentreprise du projet d'exploitation des sables bitumineux de l'Athabasca (PSBA). Ils disposent de 90 jours pour répondre.

"Nous avons obtenu l'appui de notre conseil d'administration pour passer à la prochaine étape de cet important projet de croissance, a déclaré Clive Mather, président et chef de la direction, Shell Canada Limitée. Cette proposition aux autres propriétaires est une étape clé de notre stratégie visant à porter la production minière dans la région de l'Athabasca à 550 000 barils par jour (barils/j)." (La part de Shell étant de 330 000 barils/j.)

Shell Canada a effectué une étude de faisabilité exhaustive, suivie d'un processus rigoureux d'estimation des coûts et d'examen d'assurance à l'appui de cette proposition officielle. La surchauffe du marché en ce qui a trait à la main-d'oeuvre, aux matériaux et au matériel a influé sur tous les aspects de ce projet d'expansion de 100 000 barils/j. Même si l'intensité de capital du projet, estimée entre 275 et 350 $ par baril de production annuelle, a beaucoup augmenté au regard des estimations antérieures, le projet d'expansion no 1 demeure viable dans un large éventail de scénarios d'évolution des prix.

Le projet d'expansion no 1 constitue une expansion entièrement intégrée des installations existantes du PSBA, qui comporte de nouvelles activités d'exploitation minière des sables bitumineux de la concession 13 et d'autres activités connexes de valorisation du bitume à Scotford. Ce projet comprend aussi la construction d'une infrastructure commune d'une taille qui lui permettra de soutenir des expansions ultérieures. L'unité de désasphaltage en dissolution déjà annoncée ne fait pas partie du projet d'expansion no 1 parce que la technologie n'est pas encore mûre pour l'intégration au procédé de valorisation. Les dépenses pour le projet d'expansion no 1 seront du même ordre à la mine et à l'usine de valorisation.

Au quatrième trimestre de 2006, Shell Canada a l'intention de prendre une décision d'investissement définitive à l'égard de ce projet sous réserve de l'approbation des organismes de réglementation. La production de bitume devrait commencer vers la fin de 2009 et être suivie d'une production en usine de valorisation vers la fin de 2010.

La mine de la rivière Muskeg se trouve à quelque 75 kilomètres au nord de Fort McMurray, en Alberta. L'usine de valorisation de Scotford est située près de Fort Saskatchewan, au nord-est d'Edmonton. Ces deux installations constituent le projet d'exploitation des sables bitumineux de l'Athabasca actuel, une coentreprise de Shell Canada Limitée (60 %), Chevron Canada Limited (20 %) et Western Oil Sands L.P. (20 %).

Le présent document comprend des "énoncés prospectifs" fondés sur l'évaluation par la direction des perspectives et des activités d'exploitation ultérieures de la Société. Ces énoncés prospectifs comportent des mentions relatives à des perspectives de croissance, de stratégie de croissance et de rentabilité à long terme, de dépenses en immobilisations et d'autres dépenses ainsi qu'aux plans de la Société concernant les points suivants : la croissance, la mise en valeur, la construction et l'expansion, les estimations des dépenses en immobilisations, la viabilité et les avantages de projets d'expansion planifiés et futurs, le calendrier des décisions d'investissement, la capacité de valorisation, la construction d'infrastructures communes, les estimations de ressources et de réserves, la production ultérieure de ressources et de réserves, l'obtention d'approbations des organismes de réglementation, les calendriers et l'exécution de projets et la conjoncture.

Les lecteurs ne devraient pas exagérer l'importance des énoncés prospectifs. Même si la Société croit que les attentes représentées par ces énoncés prospectifs sont raisonnables selon l'information à laquelle la Société a accès à la date du présent document, il ne peut y avoir aucune assurance que ces attentes se révéleront exactes.

Les énoncés prospectifs comportent de très nombreux risques, connus ou non, des hypothèses et des incertitudes multiples pouvant faire différer sensiblement le rendement ou les résultats réels de la Société de ceux estimés ou prévus explicitement ou implicitement par de tels énoncés prospectifs. Ces hypothèses, risques et incertitudes comprennent, sans s'y limiter, la demande de pétrole, de gaz et de produits connexes, les perturbations de l'approvisionnement, les fluctuations des prix du pétrole et du gaz, les conditions d'exploitation de l'industrie, les coûts d'exploitation, l'engagement des intéressés, la mise en service, les calendriers et l'exécution des projets, la conjoncture, la fiabilité opérationnelle, la disponibilité de la main-d'?uvre, les pénuries de matériel et d'équipement, les incertitudes liées à la géologie des gisements de pétrole et de gaz et des estimations des réserves, notamment l'hypothèse selon laquelle les quantités estimées peuvent être découvertes et produites de façon rentable ultérieurement, la conjoncture économique en général, les modifications des lois ou de la politique gouvernementale ainsi que d'autres éléments, dont un grand nombre sont indépendants de la volonté de la Société.

Les énoncés prospectifs compris dans le présent document sont faits à la date du présent document, et la Société n'assume aucune obligation de mettre à jour publiquement ou de réviser l'un des énoncés prospectifs compris dans le présent document que ce soit à la suite d'une information nouvelle, d'événements ultérieurs ou autres, sauf si la loi l'exige. Les énoncés prospectifs compris dans le présent document sont visés expressément par la présente mise en garde.

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

20 oct 2017
QUÉBEC, le 20 oct. 2017 /CNW Telbec/ - L'Association pétrolière et gazière du Québec (APGQ) salue la décision du gouvernement du Québec d'étendre la période allouée aux commentaires sur sa nouvelle réglementation encadrant les hydrocarbures. Cette...

20 oct 2017
- Landis+Gyr et British Gas franchissent une étape majeure avec l'installation du premier compteur intelligent « de prochaine génération » au Royaume-Uni - En utilisant la technologie la plus récente, les compteurs intelligents permettent une...

19 oct 2017
CALGARY, ALBERTA--(Marketwired - 19 oct. 2017) - Suncor publiera ses résultats du troisième trimestre le mercredi 25 octobre 2017 avant 20 h, HR / 22 h, HE. Une webdiffusion permettant d'analyser les résultats du troisième trimestre se...

19 oct 2017
CALGARY, le 19 oct. 2017 /CNW/ - Le volet oral de l'audience de l'Office national de l'énergie concernant le remplacement d'un tronçon de la canalisation 21 proposé par Pipelines Enbridge (NW) débutera le lundi 23 octobre, à 9 h, au centre récréatif...

19 oct 2017
LA ROMAINE, QC, le 19 oct. 2017 /CNW Telbec/ - La centrale Romaine-3 a été inaugurée aujourd'hui. Cette centrale fait partie du Complexe de La Romaine, le plus grand depuis la Baie-James. Ce projet de 4 centrales hydroélectriques évalué à 6,5 G$...

19 oct 2017
La société remporte les prix de la Meilleure technologie de production et de la Meilleure technologie d'intégrité de puits BAAR, Suisse, 19 octobre 2017 /PRNewswire/ -- Weatherford International plc (NYSE : WFT) a reçu le premier prix dans deux...




Communiqué envoyé le 28 juillet 2006 à 13:10 et diffusé par :