Le Lézard
Classé dans : Les affaires

Deere annonce un bénéfice de 745 millions $ au deuxième trimestre



MOLINE, IL, le 16 mai /CNW/ -- MOLINE, IL, le 16 mai /CNW/ - Deere & Company (NYSE : DE) a annoncé aujourd'hui un bénéfice net mondial de 744,6 millions $ ou 3,13 $ par action, pour le deuxième trimestre terminé le 30 avril, comparé à 604 millions $ ou 2,43 $ par action pour la période correspondante de l'exercice précédent. Pour le deuxième trimestre, le bénéfice des activités poursuivies, qui exclut les activités abandonnées de soins de santé, était 517 millions $ ou 2,17 $ par action, comparé à 599,3 millions $ ou 2,41 $ par action, l'année dernière.

Pour les six premiers mois, le bénéfice net était de 980,5 millions $ ou 4,11 $ par action, comparé à 826,8 millions $ ou 3,31 $ par action l'année dernière. Le bénéfice net des activités poursuivies pour le premier semestre était de 740,9 millions $ ou 3,11 $ par action, comparé à 814,3 millions $ ou 3,26 par action l'année dernière. Le bénéfice tiré des activités poursuivies, pour le trimestre et le semestre, est inclusif d'une charge nette d'impôts de 44,2 millions $ liée à la clôture d'une offre au comptant pour le rachat de titres de dette en circulation.

Le chiffre d'affaires net mondial et les produits d'exploitation ont augmenté de 2 % pour le second trimestre pour atteindre 6,562 milliards $, comparé au trimestre équivalent de l'exercice précédent et a augmenté de 4 % pour atteindre 10,764 milliards $ pour le premier semestre. Le chiffre d'affaires net des activités liées à l'équipement était de 6,029 milliards $ pour le trimestre et 9,720 milliards $ pour le semestre, comparé à 6,019 milliards $ et 9,546 milliards $ respectivement pour les périodes équivalentes de l'exercice précédent.

Une performance solide des activités d'exploitation et une réponse positive de la clientèle continuent de soutenir les résultats de Deere, selon Robert W. Lane, président du conseil d'administration et PDG. "Une gamme attrayante de nouveaux équipements et services qui font appel à une technologie de pointe et les améliorations de la productivité attirent les clients et favorisent le renforcement de notre présence sur le marché à l'échelle mondiale", estime M. Lane. "Notre performance bénéficie aussi de nos efforts pour une gestion rigoureuse de nos actifs ce qui nous permet de répondre aux besoins de nos clients tout en maintenant nos stocks à des niveaux économiques et rentables. Compte tenu de ces efforts, les créances clients et les stocks associés aux ventes ont baissé pendant 24 trimestres consécutifs comparés au trimestre équivalent de l'exercice précédent."

Survol des activités

Exception faite de l'incidence du change et des fluctuations des prix réalisés, les ventes mondiales d'équipement de la société ont baissé de 1 % sur le trimestre et augmenté de 1 % pour le semestre. Selon les résultats déclarés, les ventes d'équipement aux Etats-Unis et au Canada ont augmenté de 2 % sur le trimestre de 5 % pour le semestre. Hors des Etats-Unis et du Canada, les ventes ont augmenté de 1 % pour le trimestre et le semestre, exception faite de l'effet du change, mais ont baissé de 4 % selon les résultats déclarés pour les deux périodes.

Les divisions d'équipement de la société ont dégagé un bénéfice d'exploitation de 786 millions $ pour le trimestre et 1,047 milliard $ pour le semestre comparé à 856 millions $ et 1,118 milliard $ pour les mêmes périodes de l'exercice précédent. Le bénéfice d'exploitation pour le trimestre et pour le semestre a subi l'impact de la baisse prévue des volumes de fabrication et de l'augmentation du coût des matières premières. Les résultats des deux périodes ont bénéficié de meilleurs prix et de la baisse des coûts des retraites.

Puisque Deere continue à mettre l'accent sur une gestion rigoureuse des actifs, les résultats demeurent positifs. Les créances clients et les stocks à la fin du trimestre s'élevaient à 7,112 milliards $ ou 36 % des ventes des 12 mois précédents, comparé à 7,280 milliards $ ou 38 % des ventes il y a un an.

Les services financiers ont déclaré un bénéfice net de 309,4 millions $ pour le trimestre et 406 millions $ pour le semestre, comparé à 74,5 millions $ et 162,5 millions $ l'année dernière. Le bénéfice des opérations poursuivies était de 81,8 millions $ pour le trimestre et 166,4 millions $ pour le semestre, par rapport 69,8 millions $ et 150 millions $ pour l'exercice précédent. Le bénéfice des activités abandonnées était de 227,6 millions $ pour le trimestre et 239,6 millions $ en cumul annuel et est principalement imputable à la vente des activités de soins de santé de la société au deuxième trimestre, comparé à 4,7 millions $ et 12,5 millions $ pour l'année précédente. Le bénéfice net des activités poursuivies des services financiers était plus élevé pour le trimestre et le semestre, à cause, principalement, de la croissance du portefeuille et partiellement compensé par des écarts de financement moins importants.

Perspectives financières de la société

Les ventes d'équipement de la société devraient augmenter de 3 à 5 % pour l'exercice 2006 complet, et de 4 à 6 % pour le troisième trimestre. En fonction des initiatives en cours concernant la gestion des actifs, les niveaux de production devraient reculer de 5 % pour l'année et baisser de 2 % sur le troisième trimestre. La production d'équipement agricole de la société aux Etats-Unis et au Canada devrait être environ 15 % inférieure au troisième trimestre par rapport à l'année dernière. Par conséquent, l'estimation du bénéfice net devrait être d'environ 1,7 milliard $ pour l'année et dans une fourchette allant de 400 millions $ à 425 millions $ pour le troisième trimestre.

Les projections de bénéfice net total de Deere pour tout l'exercice comprennent l'impact de trois éléments annoncés précédemment. La fermeture d'une usine de fabrication d'équipements forestiers au Canada qui devrait se solder par une dépense nette d'impôt d'environ 35 millions $ ainsi qu'un remboursement de dette après impôt de 44 millions $ mentionné plus tôt dans ce communiqué. Aussi inclus sont environ 240 millions $ de bénéfice net dus à l'arrêt des activités de soins de santé, tel que mentionné ci-dessus.

Aperçu de la société

"La performance récente de Deere démontre que nous poursuivons nos progrès vers la construction et la croissance d'une société plus solide", a déclaré M. Lane. "Par ailleurs, ces efforts reçoivent le soutien du potentiel mondial des carburants renouvelables comme l'éthanol, le biodiesel, et l'énergie éolienne. Nous pensons que la croissance de la demande pour les carburants renouvelables est particulièrement encourageante pour J. Deere et pour le secteur agricole mondial. En outre, Deere est dans une position très favorable pour servir notre clientèle internationale croissante avec des équipements sophistiqués et des services innovants. Tous ces facteurs contribuent à susciter la confiance dans la capacité de la société à fournir à long terme des résultats financiers performants et une valeur tangible aux investisseurs."

    Rendement de la division performance

    -  Equipement agricole. Le chiffre d'affaires de la division a reculé de
       7 % pour le premier trimestre et de 6 % pour le semestre en raison
       d'expéditions réduites et du change, partiellement contrebalancés par
       l'amélioration des prix réalisés. Le bénéfice d'exploitation s'est
       chiffré à 385 millions $ pour le trimestre et 491 millions $ pour le
       semestre par rapport à 488 millions $ et 651 millions $ pour les
       périodes respectives de l'exercice précédent. Le bénéfice
       d'exploitation a reculé principalement en raison de la baisse des
       expéditions et des inefficacités liées au recul des volumes de
       production à l'échelle mondiale. La production a considérablement
       baissé au deuxième trimestre, ainsi que prévu, en conformité à
       l'engagement continu de Deere pour une gestion rigoureuse des actifs.
       Les résultats des deux périodes ont bénéficié de meilleurs prix
       réalisés et de la baisse des frais de retraite.

    -  Equipement commercial et résidentiel. Les ventes de la division ont
       augmenté de 7 % pour le trimestre et de 11 % pour le semestre,
       principalement dues à l'augmentation des ventes dans le secteur de
       l'aménagement paysager. Le bénéfice d'exploitation était de
       127 millions $ pour le trimestre et de 146 millions $ en cumul annuel,
       comparé à 135 millions $ et 133 millions $ pour les périodes
       respectives de l'exercice précédent. Le bénéfice d'exploitation était
       plus faible pour le trimestre principalement à cause des prix plus
       élevés des matières premières et des inefficacités liées aux plus
       faibles volumes de production, partiellement compensé par une
       meilleure rentabilité de l'activité de l'aménagement paysager.
       L'amélioration du bénéfice d'exploitation pour le semestre est
       principalement imputable à la meilleure rentabilité de l'activité
       d'aménagement paysager et des frais de retraite plus faibles,
       partiellement compensé par la hausse du coût des matières premières.

    -  Construction et foresterie Le chiffre d'affaires de la division a
       grimpé de 10 % pour le trimestre et 13 % pour le semestre reflétant
       une solide activité de détail. Le bénéfice d'exploitation s'est
       chiffré à 274 millions $ pour le trimestre et 410 millions $ pour le
       semestre par rapport à 233 millions $ et 334 millions $ pour les
       périodes respectives de l'exercice précédent. L'amélioration du
       bénéfice d'exploitation pour le trimestre est principalement due à de
       meilleurs prix réalisés, à l'accroissement des livraisons et des
       efficacités liées à de plus importants volumes de production,
       partiellement compensé par les coûts plus élevés des matières
       premières. Le bénéfice d'exploitation pour le semestre est
       principalement dû à l'augmentation des livraisons, à des volumes de
       production plus élevés et à de meilleurs prix réalisés. Ces facteurs
       ont été partiellement compensés par la hausse des prix des matières
       premières et par les dépenses liées à la fermeture d'une usine au
       Canada.

    Conjoncture et perspectives du marché

    -  Matériel agricole. La forte demande mondiale pour les récoltes est
       favorisée par une augmentation de la population mondiale et par une
       hausse spectaculaire des projections d'utilisation des carburants
       renouvelables comme l'éthanol. Par conséquent, les stocks de report en
       matière première comme le blé ou le mais devraient rester faibles,
       fournissant un soutien aux prix des récoltes et aux fondements de
       l'économie agricole. A court terme, la hausse des prix de l'énergie a
       un impact négatif sur le bénéfice mondial de l'agriculture en
       favorisant l'augmentation des prix du carburant et de l'engrais.


Même si les secteurs agricoles américain et canadien demeurent en bonne santé, les ventes de matériel agricole devraient baisser de 5 % en 2006. Cela correspond aux prévisions antérieures de la société. Les rentrées financières des exploitations agricoles, tout en restant tout à fait convenables, devraient être moins élevées que l'année dernière. Par ailleurs, les fournitures d'équipements d'occasion commencent à montrer une tendance à la hausse par rapport aux niveaux précédents. Au même moment, la condition financière des exploitants agricoles demeure solide grâce à des niveaux d'endettement modestes et à l'augmentation de la valeur foncière.

En Europe Occidentale, les ventes au détail du secteur devraient baisser de 5 % pour l'année, suite aux inquiétudes par rapport aux coûts et aux politiques agricoles des gouvernements. En Amérique du Sud, les ventes du secteur devraient chuter d'environ 20 %, principalement à cause de la persistance de la solidité de la devise brésilienne.

En fonction de ces facteurs et des conditions du marché, on prévoit que les ventes mondiales de matériel agricole de John Deere resteront dans une fourchette de 0 à -2 % pour l'exercice. Même si le chiffre d'affaires de la société devait bénéficier du lancement de nouveaux produits, les résultats seront affectés par les efforts continus de la société visant à réduire les stocks de la société et sur le terrain.

    -  Equipement commercial et résidentiel. Le chiffre d'affaires tiré de
       l'équipement commercial et résidentiel de John Deere devrait augmenter
       de 7 à 9 % pour l'année, compte tenu des bénéfices liés aux produits
       nouvellement lancés, d'un retour anticipé à des conditions climatiques
       normales et de l'augmentation des ventes de l'activité d'aménagement
       paysager de la société. Les ventes de la division devraient également
       bénéficier de la présence accrue des produits John Deere sur le
       créneau de la grande consommation.

    -  Construction et foresterie. Le marché de l'équipement de construction
       devrait enregistrer une croissance supplémentaire en 2006, grâce à de
       bons niveaux de dépenses en construction. L'augmentation des dépenses
       non résidentielles pour l'exercice devrait plus que compenser la
       baisse légère des dépenses dans la construction résidentielle. Il
       s'ensuit que les ventes d'équipement devraient bénéficier des
       investissements des entrepreneurs mettant à niveau ou étendant leurs
       flottes. Les marchés mondiaux de l'équipement de foresterie devraient
       rester relativement solides tout en fléchissant légèrement par rapport
       à l'année dernière. Dans ce contexte, ont prévoit que les ventes
       mondiales d'équipements de foresterie et de construction de Deere
       augmenteront de 10 à 12 % pour l'exercice 2006.

    -  Services financiers. Pour l'ensemble de l'exercice, le bénéfice net
       des services financiers de Deere devrait se chiffrer à environ
       335 millions $. Cette amélioration devrait découler de la croissance
       du portefeuille de créances. Cette perspective reflète la qualité des
       services financiers de la société et ses très faibles niveaux de
       perte.

    John Deere Capital Corporation


Les renseignements suivants sont communiqués au nom de la filiale de crédit de la société, John Deere Capital Corporation (JDCC), conformément aux exigences de présentation applicables à l'émission périodique de titres d'emprunt sur le marché public.

Le bénéfice net de JDCC s'est chiffré à 68,5 millions $ pour le trimestre et 138,6 millions $ en cumul annuel, comparé à un bénéfice net de 61,5 millions $ et 129,7 millions $ pour les périodes respectives de l'exercice précédent. Les résultats du deuxième trimestre et pour les premiers six mois ont bénéficié d'une croissance du portefeuille, partiellement compensée par des écarts de financement moins importants.

Le montant net des comptes clients et des contrats de location financés par JDCC s'est établi à 17,142 milliards $ au 30 avril 2006, comparativement à 15,260 milliards $ l'an dernier. Les montants nets des comptes clients et des contrats de location gérés, y compris les comptes clients précédemment vendus, ont totalisé 18,343 milliards $ au 30 avril 2006, comparativement à 17 400 milliards $ l'an dernier.

Déclaration de règle refuge

Déclaration de règle refuge en conformité à la Private Securities Litigation Reform Act de 1995 : Les déclarations du présent communiqué faites sous les rubriques "Perspectives financières", "Survol des activités" et "Conjoncture et perspectives du marché", ainsi que d'autres énoncés qui se rapportent aux périodes d'exploitation futures, sont soumis à des risques et à des incertitudes importants qui pourraient entraîner un écart notable entre les prévisions et les résultats réels. Certains de ces risques et incertitudes peuvent entraîner des répercussions sur des secteurs d'activité bien précis, tandis que d'autres peuvent avoir une incidence sur l'ensemble des activités de la société.

Ces énoncés prospectifs comportent certains facteurs pouvant faire l'objet de changements, y compris, pour le secteur de l'équipement agricole, les nombreux facteurs interdépendants qui peuvent influer sur la confiance des agriculteurs. Ces facteurs comprennent la demande mondiale pour les produits agricoles, les stocks mondiaux de céréales, les conditions météorologiques et des sols, le rendement des récoltes, les prix réalisés sur les produits et le bétail, les dépenses liées aux cultures agricoles (principalement les coûts du carburant et des engrais), la disponibilité du transport des récoltes, l'accroissement de l'utilisation de produits non comestibles pour certaines récoltes, la valeur des biens immobiliers, la surface disponible pour l'agriculture, les politiques gouvernementales en matière de propriété foncière, les modifications aux programmes agricoles gouvernementaux (y compris ceux pouvant survenir aux difficultés économiques du secteur agricole brésilien), les réactions à ces programmes à l'échelle internationale, les maladies du bétail (dont l'encéphalopathie spongiforme transmissible ou maladie de la "vache folle" et la grippe aviaire), les parasites agricoles et les maladies (comme la rouille asiatique) et le volume des exportations de produits agricoles (notamment les préoccupations à l'égard des organismes génétiquement modifiés).

Parmi les facteurs pouvant avoir une incidence sur les activités de la division de l'équipement commercial et résidentiel de John Deere figurent les conditions météorologiques, la conjoncture économique générale, la confiance des consommateurs, leurs habitudes d'emprunt, leurs préférences d'achat, les mises en chantier d'habitations, ainsi que les dépenses engagées par les municipalités et les clubs de golf.

Le nombre de mises en chantier d'habitations et les taux d'intérêt sont particulièrement importants pour les ventes de matériaux de construction de la société. En outre, la construction d'édifices non résidentiels et publics a une incidence sur les résultats de la division de l'équipement forestier et de construction. Par ailleurs, les prix de la pâte, du bois d'oeuvre et des panneaux de charpente ont des effets non négligeables sur les ventes d'équipement forestier.

L'ensemble des activités et des résultats de la société subit les répercussions de la conjoncture économique générale et de la stabilité politique des marchés mondiaux où Deere exerce ses activités. En outre, les activités et les résultats de la société subissent l'influence des difficultés liées à la production, à la conception et à la technologie, notamment les contraintes de capacité, les difficultés d'approvisionnement et le coût des matières premières comme l'acier et le caoutchouc; le succès des projets de lancement de nouveaux produits et l'adoption des nouveaux produits par les clients; les coûts du pétrole, de l'énergie et des fournitures; la disponibilité et le coût du fret; les politiques commerciales, monétaires et fiscales de divers pays; les guerres et autres conflits internationaux ou leur imminence; les mesures prises par le Federal Reserve Board et par les autres banques centrales; les mesures adoptées par la Securities and Exchange Commission; les mesures des organismes de réglementation environnementale, y compris celles qui ont trait aux émissions des moteurs et au risque d'un réchauffement planétaire; les mesures prises par d'autres organismes de réglementation et par des agences de cotation; les crises touchant les marchés financiers; la confiance des investisseurs; les taux d'inflation et de déflation; les taux d'intérêt et les taux de change; les habitudes d'emprunt et de remboursement des clients; ainsi que le nombre de prêts en souffrance et de défauts de paiement. D'autres facteurs englobent les stratégies des concurrents dans les divers secteurs d'activité de la société, notamment la réduction des prix; les pratiques des concessionnaires, surtout en ce qui concerne les niveaux de stocks d'équipement neuf et d'occasion; les relations de travail; la modification des normes comptables; l'incidence du terrorisme et les réactions qu'il suscite; ainsi que les lois régissant les secteurs d'activité de la société. D'importantes fluctuations des coûts liés aux soins de santé, ainsi que de la valeur marchande des actifs de placement et les niveaux des taux d'intérêt, qui se répercutent sur les charges de retraite, peuvent également influer sur les résultats de la société. Les autres facteurs susceptibles d'influer sur les résultats sont les changements dans les dividendes déclarés de la société, les acquisitions, les retraits d'activités, l'émission et les rachats d'actions ordinaires et l'émission et remboursement de dettes.

    Les prévisions de la société sont fondées sur des hypothèses liées aux
facteurs décrits précédemment. Ces hypothèses reposent parfois sur des
estimations et des données préparées par des organismes gouvernementaux. Ces
prévisions et données font l'objet de fréquentes mises à jour. Toutefois, la
société ne s'engage d'aucune façon à actualiser ni à réviser ses prévisions à
la lumière de nouveaux événements ou pour toute autre raison. Pour obtenir de
plus amples renseignements sur la société et ses activités, de même que sur
les facteurs qui pourraient influer notablement sur ses résultats financiers,
veuillez consulter le plus récent rapport annuel de la société sur formulaire
10-K et les autres documents qu'elle dépose auprès de la Securities and
Exchange Commission.

    <<
                            Communiqué pour le deuxième trimestre 2006
                            (en millions de dollars)

                                 Trimestre clos le          Semestre clos le
                                    30 avril                   30 avril
                                                %                          %
                         2006      2005  Variation 2006      2005  Variation
    Chiffre d'affaires
     et produits
     d'exploitation
     nets
      Matériel agricole
      Ventes nettes        3 068 $   3 292 $    -7   4 962 $   5 302 $    -6
      Matériel
       commercial et
       résidentiel
       ventes nettes       1 319     1 235      +7   1 948     1 758     +11
      Matériel de
       construction et
       équipement
       forestier
       ventes nettes       1 642     1 492     +10   2 810     2 486     +13

        Total des
         ventes
         nettes*         6 029     6 019           9 720     9 546      +2
      Produits tirés
       du crédit             434       343     +27     842       673     +25
      Autres produits*      99        79     +25     202       156     +29
        Total des
         ventes et
         des produits
         nets*           6 562 $   6 441 $    +2  10 764 $  10 375 $    +4

    Bénéfice
     d'exploitation :
     (xx)
      Matériel
       agricole              385 $     488 $   -21      491 $    651 $   -25
      Matériel
         commercial et
         résidentiel         127       135      -6     146       133     +10
      Matériel de
       construction et
       équipement
       forestier             274       233     +18     410       334     +23
      Crédit                 124       109     +14     253       235      +8
      Autres*                                         1
        Total du bénéfice
         d'exploitation*   910       965      -6   1 301     1 353      -4
    Intérêts débiteurs
      Charges
      Administratives
       et impôts            (393)     (366)     +7    (560)     (539)     +4

    Bénéfice des
     opérations
     poursuivies             517       599     -14     741       814      -9
    Bénéfice des
     opérations
     abandonnées             228         5             240        13

        Bénéfice net         745 $     604 $   +23     981 $     827 $   +19


    * Inclut les activités Equipements en dehors des Etats-Unis et du
    Canada de la façon suivante :
      Chiffre
      d'affaires
      net                  1 723 $   1 800 $    -4   2 795 $   2 924 $    -4
      Bénéfice
      d'exploitation         171 $     253 $   -32     243 $     364 $   -33


La société considère ses activités comme étant réparties dans deux régions géographiques, soit "les Etats-Unis et le Canada "et" hors Etats-Unis et Canada".

Les autres produits et bénéfice d'exploitation des périodes précédentes, tels que présentés ci-dessus ont baissé de 180 millions $ et 6 millions $ respectivement au deuxième trimestre et 373 millions $ et 15 millions $ au cours du premier semestre, par rapport aux montants indiqués en 2005. Ces chutes sont imputables à une reclassification des activités de soins incluses dans la rubrique "Autres", l'année dernière et dans les activités abandonnées cette année.

    (xx) Le bénéfice d'exploitation représente le bénéfice des activités
    poursuivies avant les charges d'intérêt, certains gains ou pertes sur
    change, les impôts sur le bénéfice et les charges administratives.
    Cependant, le bénéfice d'exploitation du secteur du crédit comprend
    l'effet des charges d'intérêt et des gains ou pertes sur change.

    >>

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 03:00
L'application IT Financial Management Foundation rationalise la budgétisation, les prévisions et l'analyse des fluctuations collaboratives de la technologie pour l'informatique hybride LONDRES, 24 août 2017 /PRNewswire/ -- Apptio, Inc., le système...

à 03:00
LONDRES, August 24, 2017 /PRNewswire/ -- Collinson Group reçoit les meilleures notes possibles en termes de devises, de mise en exécution internationale et de base de clients dans le rapport de solutions de fidélisation de la clientèle   Leader...

à 02:38
BANGKOK, 24 août 2017 /PRNewswire/ -- L'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) collabore étroitement avec les économies membres et partenaires pour nouer des relations mutuellement bénéfiques afin de renforcer son rôle de...

à 01:11
SÉOUL, Corée du Sud, August 24, 2017 /PRNewswire/ -- - iFly Res d'IBS va alimenter le système de réservation des passagers de la grande compagnie aérienne coréenne -   IBS Software (IBS) a été choisie par la compagnie aérienne sud-coréenne Jin...

23 aoû 2017
PÉKIN, 24 août 2017 /PRNewswire/ -- Hanergy Thin Film Power Group Limited (HKSE : 566) a annoncé aujourd'hui que sa filiale américaine en propriété exclusive Alta Devices a signé un protocole d'accord avec AUDI AG pour une coopération stratégique sur...

23 aoû 2017
HONG KONG, 23 août 2017 /CNW/ - Country Garden Holdings Company Limited (code boursier : 2007.HK) a, le 22 août, publié ses résultats financiers du premier semestre 2017. Pour le premier semestre, Country Garden a enregistré des ventes sous contrat...




Communiqué envoyé le 16 mai 2006 à 19:31 et diffusé par :