Le Lézard
Classé dans : Les affaires

Premier Tech : Une année marquée par une progression appréciable du bénéfice



RIVIERE-DU-LOUP, QUEBEC--(CCNMatthews - 27 juillet 2006) - Premier Tech ltée (TSX:PTL.A) annonce aujourd'hui les résultats consolidés de son quatrième trimestre et de son exercice financier terminé le 3 juin 2006.

Au cours du quatrième trimestre de l'exercice financier 2006, la Société a réalisé un chiffre d'affaires de 94,9 millions de dollars, soit une performance équivalente à celle de la période correspondante de l'exercice précédent, malgré l'impact défavorable des fluctuations du dollar canadien par rapport aux devises étrangères de 6,9 millions de dollars sur le chiffre d'affaires.

Le chiffre d'affaires consolidé pour l'exercice financier terminé le 3 juin 2006 a atteint 267,4 millions de dollars, une baisse de 9,8 % sur celui de l'exercice précédent qui était de 296,3 millions de dollars. Le chiffre d'affaires de la Société a démontré une croissance dans le Groupe Horticulture et Agriculture (GHA) ainsi que le Groupe Technologies Environnementales (ETG), alors que le Groupe Equipements Industriels (IEG) a affiché un recul important à la suite de la réorganisation de ses activités européennes. L'abandon de la filiale allemande Chronos Richardson GmbH de même que la révision du réseau de distribution d'IEG en Europe ont donc eu un impact significatif sur le chiffre d'affaires de la Société.

Le bénéfice avant impôts et poste extraordinaire au cours du quatrième trimestre a été de 9,3 millions de dollars, comparativement à 4,1 millions de dollars lors du même trimestre de l'exercice précédent. Le bénéfice sectoriel d'IEG s'est amélioré de façon significative à la suite de l'élimination de certaines pertes encourues lors de l'arrêt du soutien financier à Chronos Richardson GmbH en Allemagne et compte tenu d'une baisse des frais d'exploitation. GHA a aussi connu une croissance significative de son bénéfice sectoriel qui s'explique principalement par l'augmentation des prix et par une amélioration de l'efficacité opérationnelle en regard de la gestion de la logistique et des frais de transport. Il est à noter que l'écart entre les éléments inhabituels et non récurrents de 2005 et 2006, totalisant 3,5 millions de dollars, a contribué significativement à l'amélioration de 5,2 millions de dollars du bénéfice avant impôts au cours du quatrième trimestre. Par ailleurs, l'appréciation du dollar canadien comparativement au même trimestre de l'exercice précédent a eu un impact défavorable de 3,6 millions de dollars sur le bénéfice sectoriel.

L'exercice financier 2006 s'est donc terminé avec un bénéfice avant impôts et poste extraordinaire de 9,8 millions de dollars, comparativement à une perte avant impôts et poste extraordinaire de 4,6 millions de dollars au cours de l'exercice terminé le 28 mai 2005. La hausse du bénéfice avant impôts s'explique, d'une part, par la réorganisation des opérations d'IEG, qui a permis d'améliorer significativement sa performance financière en passant d'une perte sectorielle de 7 millions de dollars en 2005 à un bénéfice sectoriel de 3,8 millions de dollars en 2006, soit une amélioration de 10,8 millions de dollars. Ce redressement a été effectué dans un contexte où le chiffre d'affaires d'IEG a connu un recul de 31 millions de dollars, comparativement à l'exercice 2005, et tout en réalisant la vente à prix réduit de plusieurs équipements en inventaire sur certains territoires. D'autre part, les éléments inhabituels ont représenté un gain net de 2,2 millions de dollars, composé d'un gain de 2,9 millions de dollars sur la renégociation des termes d'un financement à long terme au cours de l'exercice financier 2006 moins des indemnités de départ et autres coûts de cessation d'emploi pour départs involontaires de 0,7 million de dollars associés à la réorganisation d'IEG, et expliquent ainsi 3,5 millions de dollars de l'appréciation du bénéfice avant impôts et poste extraordinaire, puisque pour l'exercice 2005, ces mêmes éléments avaient représenté une charge de 1,3 million de dollars.

La performance décrite précédemment s'explique par le fait que la Société a dû composer avec des frais de transport accrus à la suite de la hausse importante du prix de l'essence, de la rationalisation dans l'industrie du transport au Canada et de la mise en place de mesures réglementaires. La hausse de prix des produits dérivés du pétrole et les pressions exercées par des pays comme la Chine et l'Inde sur la demande de matières premières, notamment l'acier et le plastique, ont aussi eu un impact défavorable sur l'ensemble des groupes.

Le 17 septembre 2005, une usine de GHA a été la proie des flammes. En conséquence de cet évènement, et compte tenu des termes de la couverture d'assurance souscrite par la Société, cette dernière a enregistré un gain extraordinaire de 0,4 million de dollars, correspondant à la différence entre la valeur nette comptable des immobilisations corporelles détruites par le feu et leur valeur de remplacement dépréciée, déduction faite de la franchise à être assumée par la Société, ainsi que des coûts d'exploitation excédentaires découlant du sinistre jusqu'à ce que la nouvelle usine soit opérationnelle. Les impôts futurs sur le bénéfice applicables à ce gain extraordinaire s'élèvent à 0,1 million de dollars.

Finalement, l'appréciation du dollar canadien par rapport au dollar américain a de nouveau influencé négativement les résultats de Premier Tech, dont 75 % de la production est expédiée vers les marchés étrangers. Les fluctuations des devises étrangères par rapport au dollar canadien ont influencé négativement le chiffre d'affaires de 16,3 millions de dollars et le bénéfice sectoriel de 9,4 millions de dollars au cours de l'exercice financier 2006, comparativement à l'exercice précédent.

Au cours de l'exercice financier 2006, Premier Tech a réalisé un bénéfice net de 6,4 millions de dollars, ou 0,39 $ par action, comparativement à une perte nette de 6,8 millions de dollars, ou (0,42) $ par action, pour l'exercice précédent.

Perspectives

Premier Tech aborde l'exercice financier 2007 avec sérénité, confiante d'avoir pris les bonnes décisions et d'avoir fait des choix judicieux dans le repositionnement de ses activités. Cela ne l'empêche pas d'envisager avec lucidité et réalisme les efforts qu'elle devra consentir, de concert avec ses équipiers, afin d'affronter et de maîtriser les éléments adverses de l'environnement.

L'exercice financier 2007 apportera avec lui sa part de défis, notamment en ce qui a trait à la poursuite de mesures ciblées comme des hausses de prix et des programmes d'amélioration continue, afin de réduire les frais d'exploitation, d'améliorer l'efficacité opérationnelle et d'apporter les changements nécessaires à la suite de la hausse durable de la valeur du dollar canadien par rapport au dollar américain. De plus, la Société s'efforcera de maintenir une attitude des plus proactives devant les problèmes éventuels que pourrait susciter le resserrement des modalités douanières entre le Canada et les Etats-Unis. La Société désire par ailleurs maintenir sa vision de développement à long terme; le déploiement du programme d'Innovation, de Recherche et de Développement en est un exemple évident.

Somme toute, il faudra continuer à faire preuve de rigueur et de discipline afin d'assurer une amélioration continue de la profitabilité de Premier Tech. C'est là l'engagement premier de la direction de la Société.
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------
PREMIER TECH LTEE 
pour les exercices terminés le 3 juin 2006 et le 28  mai 2005
(en milliers de dollars, sauf les montants par action)
                        Quatrième  Quatrième  Période de  Période de
                        trimestre  trimestre     12 mois     12 mois
---------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------
                             2006       2005        2006        2005
---------------------------------------------------------------------
                                $          $           $           $
Exploitation
Chiffre d'affaires         94 905     94 846     267 367     296 299
Bénéfice (perte) avant
 impôts et
 poste extraordinaire       9 254      4 053       9 824      (4 584)
Bénéfice (perte) net(te)    6 694        466       6 351      (6 848)
Bénéfice (perte) net(te)
 par action                  0,41       0,03        0,39       (0,42)
---------------------------------------------------------------------
Situation financière
Actif total                                      187 266     195 876
Fonds de roulement                                44 158      40 665
Dette à long terme                                40 642      48 068
Dette portant intérêts                            53 668      69 694
Passif total                                     134 692     149 724
Avoir des actionnaires                            52 574      46 152
Avoir des actionnaires par action                   3,22        2,83
---------------------------------------------------------------------
Nombre d'actions en circulation               16 342 195  16 314 695
---------------------------------------------------------------------

Profil Corporatif

Depuis plus de 80 ans, Premier Tech bâtit son savoir-faire et sa réputation en tirant profit des différents aspects à dominante technologique de la tourbe de mousse de sphaigne, une ressource naturelle que l'on retrouve en abondance au Canada. Ses sept unités d'affaires, rassemblées en trois groupes - Horticulture et Agriculture, Equipements Industriels et Technologies Environnementales - ont pour mission de devenir des leaders technologiques et commerciaux dans leurs domaines respectifs. Forte d'une équipe multidisciplinaire de plus de 1 400 personnes réparties en Amérique, en Europe et en Asie, Premier Tech mise sur le développement des membres de son personnel, sur l'innovation, la recherche et le développement et sur le lancement de produits à valeur ajoutée. Des efforts continus de commercialisation sur les divers marchés mondiaux soutiennent l'approche stratégique de l'entreprise. Les actions de Premier Tech sont cotées à la Bourse de Toronto, au Canada, sous le symbole PTL.A.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 12:30
La renégociation de l'ALENA doit se faire dans un esprit de continuité MONTRÉAL, le 22 août 2017 /CNW Telbec/ - mmode, la Grappe métropolitaine de la mode, a orchestré aujourd'hui un événement de haut calibre réunissant des panélistes de renom...

à 12:20
CALGARY, le 22 août 2017 /CNW/ - Les représentants des médias sont priés de noter que la ministre de l'Environnement et du Changement climatique, Catherine McKenna, annoncera les détails du plan du gouvernement du Canada visant à stimuler une...

à 12:13
GATINEAU, QC, le 22 août 2017 /CNW/ - La ministre du Développement international et de la Francophonie, l'honorable Marie-Claude Bibeau, annoncera les mesures que prendra le gouvernement du Canada pour donner aux jeunes de la région les outils dont...

à 12:12
MONTRÉAL, le 22 août 2017 /CNW Telbec/ - Alors que l'on apprend aujourd'hui qu'une succursale de la SAQ ouvrira bientôt ses portes dans un supermarché, l'IEDM rappelle que la meilleure façon d'améliorer le choix et la qualité du service fourni au...

à 11:53
Bill Howatt, Ph. D., explore dans un nouveau document de travail en quoi la gestion des capacités d'adaptation et l'affinement de la résilience peuvent améliorer et maintenir la santé globale TORONTO, le 22 août 2017 /CNW/ - Parmi les employés qui...

à 11:41
MONTRÉAL, le 22 août 2017 /CNW Telbec/ - L'Association francophone pour le savoir - ACFAS est fière d'annoncer que les 5es Journées de la relève en recherche (J2R), coorganisées avec les Fonds de recherche du Québec (FRQ), se tiendront les 21 et 22...




Communiqué envoyé le 27 juillet 2006 à 16:10 et diffusé par :