Le Lézard

Tembec conclut une entente avec le gouvernement du Canada



TÉMISCAMING, QC, le 16 mai /CNW/ -- TÉMISCAMING, QC, le 16 mai /CNW Telbec/ - Tembec Inc. a confirmé aujourd'hui la conclusion d'une entente entre sa filiale à part entière, Spruce Falls Inc., et le gouvernement du Canada relativement à des rejets d'effluents ayant dépassé les limites réglementaires à son complexe industriel de Témiscaming (Québec). L'entente, qui a été recommandée à la Cour du Québec et ratifiée par celle-ci lors d'une audience tenue hier, porte sur des infractions survenues en 2003 et en 2004. La Compagnie paiera une amende de 250 000 $ et versera également 500 000 $ au Fonds pour dommages à l'environnement.

Comptant près de 1 000 employés, les installations de Témiscaming dépassent, en complexité, la plupart des installations industrielles qu'on trouve au Canada. Elles sont uniques dans le secteur des pâtes et papiers, groupant deux usines de pâtes distinctes, une usine de carton et trois usines de produits chimiques sur un seul et même site, toutes desservies par un seul et même système d'épuration des eaux usées. De plus, le système traite également les eaux usées de la municipalité de Témiscaming, d'où des effluents variables et complexes nécessitant une régulation de traitement très précise.

"Tembec avait investi des millions de dollars tout au long des années 1990 dans les infrastructures et l'amélioration continue du système d'épuration des eaux, sans obtenir le niveau de résultats escomptés, a dit David Christian, vice-président principal, Division de la cellulose de spécialités. Les incidents signalés n'étaient pas attribuables à la négligence, mais plutôt à la complexité du système d'effluents de nos installations de Témiscaming. Pour cette raison, nous avons dû mettre au point des approches, des technologies et un savoir-faire particuliers pour implanter le système d'épuration le plus efficace et le plus performant possible. Le système de traitement est à peu près, voire même, unique en son genre dans tous les secteurs industriels."

"Les incidents reprochés représentaient des non-conformités mineures par rapport aux normes réglementaires, et il est bon de noter que ces effluents avaient été déversés dans un cours d'eau très important dont le débit est d'au moins 600 fois celui des effluents traités. En réalité, ces incidents ont eu un impact environnemental négligeable sur le courant d'eau global", a précisé M. Christian.

Le complexe de Témiscaming opère en entière conformité avec tous les règlements environnementaux depuis décembre 2004.

La Compagnie a profité de l'annonce de ce règlement pour faire part de l'achèvement d'un système de prétraitement des eaux usées de plusieurs millions de dollars à Témiscaming. "Le nouveau système anaérobique de pointe que nous avons mis en service récemment répond à nos attentes. De plus, il permettra de réduire les émissions de gaz à effet de serre du complexe, parce que les biogaz qu'il produira déplaceront des combustibles fossiles. Ce nouveau système a coûté 26 millions de dollars et aura des incidences positives tant au chapitre de l'énergie que de l'environnement et des coûts d'exploitation", a conclu M. Christian.

Tembec est une importante société intégrée et diversifiée de produits forestiers. Ses installations sont situées principalement en Amérique du Nord et en France, et elle emploie environ 10 000 personnes. Les actions ordinaires de Tembec sont inscrites à la Bourse de Toronto sous le symbole TBC. De plus amples renseignements sur Tembec sont accessibles à son site Web, à www.tembec.com

Le présent communiqué comporte des déclarations prospectives au sens des lois sur les valeurs mobilières. Ces déclarations ont trait aux objectifs, projections, estimations, attentes ou prévisions formulés par la Compagnie ou la direction, et peuvent être exprimés par des mots tels "prévoir", "estimer", "s'attendre" et "projeter" ou des mots du genre. De telles déclarations sont fondées sur certaines estimations ou analyses faites par la Compagnie à la lumière de son expérience et de sa perception des développements futurs. Elles comportent différents risques et incertitudes, dont de nombreux que la Compagnie ne maîtrise pas, de sorte que les initiatives et résultats réels pourraient différer considérablement de ceux exprimés ou sous-entendus aux présentes. La Compagnie n'a ni l'intention ni l'obligation de mettre à jour ou de réviser une déclaration prospective quelle qu'elle soit, que ce soit à la suite de nouveaux renseignements, d'événements futurs ou autres.


Communiqué envoyé le 16 mai 2006 à 17:15 et diffusé par :