Le Lézard
Classé dans : Les affaires

Les mégaprojets dynamisent l'économie du Québec, selon les économistes de la Banque Scotia



TORONTO, le 27 juillet /CNW/ -- TORONTO, le 27 juillet /CNW/ - Les dépenses en immobilisations maintiendront le taux de croissance même si la force du dollar canadien et l'intense concurrence des producteurs étrangers continuent d'exercer une pression intenable sur de nombreuses industries traditionnelles du Québec, selon le plus récent rapport d'Études économiques Scotia, intitulé Provincial Trends - Capitalizing on Canada's Commodity Bonanza (Tendances provinciales - Exploiter le riche filon des produits de base du Canada).

"La majeure partie des dépenses en immobilisations au Québec est centrée sur les projets hydroélectriques dans le nord de la province, mais il y a aussi d'importantes dépenses dans l'infrastructure publique à Montréal, où plusieurs projets d'hôpitaux d'envergure sont déjà en cours", a affirmé Meny Grauman, économiste à la Banque Scotia. "Les plans de dépenses en immobilisations du secteur privé sont assez stables pour 2006, mais ils devraient connaître une hausse en 2007, quand de nombreux projets d'expansion minière commenceront."

D'après M. Grauman: "Malgré la conclusion imminente d'une entente commerciale sur le bois d'?uvre entre le Canada et les États-Unis, la conjoncture concurrentielle demeurera difficile pour l'industrie forestière du Québec, qui continuera aussi d'être assujettie à des restrictions provinciales en matière de production. Abstraction faite de ces obstacles, dans l'ensemble, les exportations devraient demeurer robustes, même s'il est peu probable que des gains aussi importants que l'an dernier soient enregistrés en ce qui a trait aux livraisons du secteur de l'aérospatiale. Les perspectives se sont améliorées pour les industries comme les télécommunications et les métaux, et la croissance devrait également être forte dans les secteurs public et de la construction."

La phase de prospérité simultanée que traversent les secteurs des ressources et de la construction est en voie de réorganiser en profondeur la carte de la performance économique au Canada. Une grande partie de cette force reflète la persistance de la forte demande et de la flambée des prix des produits de base liées aux progrès économiques rapides dans les pays en développement qui, grâce à leurs faibles coûts, sont devenus des géants de la fabrication. L'activité intérieure profite également de l'accélération des projets de construction non résidentielle.

Dans une perspective régionale, la performance du Canada en matière de croissance continuera d'être sous-tendue par l'apport des provinces de l'Ouest et de l'Est riches en ressources. Les meilleures performances seront affichées par l'Alberta, où l'expansion vertigineuse des sables bitumineux de l'Athabasca progresse, par la Colombie-Britannique, où l'on exploite les ressources énergétiques et minières diversifiées de la province pendant que se poursuit la construction en vue des Jeux Olympiques de 2010, ainsi que par Terre-Neuve-et-Labrador, où les projets relatifs à l'exploitation des produits de base sur terre et en mer ont le vent en poupe. Entre elles, les provinces des Prairies et de l'Atlantique jouiront de l'effet d'entraînement économique de leurs voisines respectives à l'ouest et à l'est, ainsi que de la diversification de plus en plus grande des économies provinciales. Au Canada central, cependant, la croissance devrait se poursuivre à un rythme encore relativement lent.

Le rapport Provincial Trends - Capitalizing on Canada's Commodity Bonanza et les autres publications d'Études économiques Scotia peuvent être consultés en ligne à l'adresse www.banquescotia.com et sur Bloomberg avec SCOE.

Études économiques Scotia, qui fait partie du Groupe Banque Scotia, propose à sa clientèle une analyse approfondie des facteurs qui façonnent l'avenir du Canada et l'économie mondiale, notamment l'évolution macroéconomique, les tendances des marchés de change et des capitaux, le rendement des produits de base et de l'industrie, ainsi que les enjeux relatifs aux politiques monétaires, fiscales et gouvernementales.

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 14:52
Le Réseau canadien sur la reddition de compte des entreprises (RCRCE) se réjouit de l'annonce faite aujourd'hui par le ministre du Commerce international concernant la création d'un poste d'ombudsman pour les compagnies canadiennes opérant à...

à 14:50
L'innovation dans le secteur forestier aidera à contrer les effets des changements climatiques, à créer de nouveaux marchés pour les entreprises forestières canadiennes et à préserver des emplois de qualité pour la classe moyenne canadienne....

à 14:49
La Banque CIBC (CM aux Bourses de Toronto et de New York) a annoncé aujourd'hui qu'elle hausse son taux préférentiel canadien de 25 points de base, qui passera de 3,20 % à 3,45 % à compter du jeudi 18 janvier 2018. SOURCE CIBC - Entreprise

à 14:46
GAC Motor, la marque automobile chinoise à la croissance la plus rapide, qui entame sa quatrième exposition au Salon international de l'automobile d'Amérique du Nord (NAIAS), le 15 janvier, présente les modèles phare de sa gamme, notamment la toute...

à 14:45
L'objectif d'ajouter 1 500 ressources supplémentaires dans les écoles du Québec en 2017-2018 est atteint! Précisément, c'est l'équivalent de plus de 1 535 nouvelles ressources qui ont été ajoutées et plus de 172 autres qui sont sur le point de...

à 14:40
BMO Banque de Montréal a annoncé aujourd'hui qu'elle augmente son taux préférentiel en dollars canadiens de 3,20 pour cent à 3,45 pour cent, avec prise d'effet le 18 janvier 2018. À propos de BMO Groupe financier Depuis 200 ans et toujours là pour...




Communiqué envoyé le 27 juillet 2006 à 06:00 et diffusé par :