Le Lézard
Classé dans : Les affaires

Selon les économistes de la Banque Scotia, le Canada atlantique bénéficie d'une des économies provinciales les plus dynamiques au pays en 2006



TORONTO, le 27 juillet /CNW/ -- TORONTO, le 27 juillet /CNW/ - Les produits de base et la construction stimuleront la croissance au Canada atlantique en 2006 et 2007, alors que les industries traditionnelles, telles les pêches et la foresterie, poursuivront leur restructuration, selon le plus récent rapport d'Études économiques Scotia intitulé Provincial Trends - Capitalizing on Canada's Commodity Bonanza (Tendances provinciales - Exploiter le riche filon des produits de base du Canada).

"La production accrue, tant au champ pétrolifère White Rose qu'à la mine nickélifère de Voisey's Bay, conjuguée à des prix des produits de base historiquement élevés, devrait catapulter Terre-Neuve-et-Labrador, actuellement au bas l'échelle de la croissance provinciale, aux échelons supérieurs en 2006", a expliqué Meny Grauman, économiste à la Banque Scotia. "Cependant, la croissance de l'année prochaine devrait ralentir avec l'arrivée sur le marché de la production accrue de pétrole et de nickel et l'amenuisement du nombre de nouveaux projets d'immobilisations."

"La construction non-résidentielle sera le principal moteur de croissance économique de l'Île-du-Prince-Édouard au cours des deux prochaines années. La province lance actuellement différents projets de construction d'envergure, et investit notamment de façon importante dans des projets d'énergie éolienne et de modernisation du réseau électrique. L'amélioration des perspectives agricoles est en partie attribuable à la hausse des prix des pommes de terre, mais les perspectives de l'industrie de la pêche demeurent précaires", a souligné M. Grauman.

Selon M. Grauman : "Les prix élevés de l'énergie aiguillonnent les activités d'exploration en Nouvelle-Écosse, tant à terre qu'en mer. La production d'énergie a été décevante, mais elle devrait se stabiliser d'ici la fin de l'année, avec l'installation d'une plateforme de compression au large. En dépit du règlement du lock-out à Port Hawkesbury, les perspectives de l'industrie des pâtes et papiers demeurent incertaines. Les industries de gros et de transport de la province devraient bénéficier des niveaux à la hausse des porte-conteneurs au port de Halifax."

"Le Nouveau-Brunswick est probablement la seule province qui dépendra lourdement de projets d'investissements non résidentiels d'envergure pour stimuler sa croissance au cours des deux prochaines années", a indiqué M. Grauman. "La remise à neuf au coût de 1,4 G$ de la centrale nucléaire de Point Lepreau et le projet de construction du terminal de gaz naturel liquéfié de 750 M$ de Canaport devraient contribuer, cette année et l'an prochain, à une croissance moyenne de 2,5 % de l'économie néo-brunswickoise. Les fabricants doivent toujours composer avec les enjeux de la concurrence, mais les perspectives de l'industrie des services de la province demeurent relativement encourageantes, les ventes de détail et de gros devant bénéficier d'une hausse de l'embauche dans les secteurs publics et des services aux entreprises."

La phase de prospérité simultanée que traversent les secteurs des ressources et de la construction est en voie de réorganiser en profondeur la carte de la performance économique au Canada. Une grande partie de cette force reflète la persistance de la forte demande et de la flambée des prix des produits de base liées aux progrès économiques rapides dans les pays en développement qui, grâce à leurs faibles coûts, sont devenus des géants de la fabrication. L'activité intérieure profite également de l'accélération des projets de construction non résidentielle.

Dans une perspective régionale, la performance du Canada en matière de croissance continuera d'être sous-tendue par les provinces de l'Ouest et de l'Est qui sont riches en ressources. Les meilleures performances seront affichées par l'Alberta, où l'expansion vertigineuse des sables bitumineux de l'Athabasca progresse, par la Colombie-Britannique, où l'on exploite les ressources énergétiques et minières diversifiées de la province pendant que se poursuit la construction en vue des Jeux Olympiques de 2010, ainsi que par Terre-Neuve-et-Labrador, où les projets relatifs à l'exploitation des produits de base sur terre et en mer ont le vent en poupe. Entre elles, les provinces des Prairies et de l'Atlantique jouiront de l'effet d'entraînement économique de leurs voisines respectives à l'ouest et à l'est, ainsi que de la diversification de plus en plus grande des économies provinciales. Au Canada central, cependant, la croissance devrait se poursuivre à un rythme encore relativement lent.

Le rapport Provincial Trends - Capitalizing on Canada's Commodity Bonanza et d'autres publications d'Études économiques Scotia peuvent être consultés en ligne à l'adresse www.scotiabank.com et sur Bloomberg avec SCOE.

Études économiques Scotia, qui fait partie du Groupe Banque Scotia, propose à sa clientèle une analyse approfondie des facteurs qui façonnent l'avenir du Canada et l'économie mondiale, notamment l'évolution macroéconomique, les tendances des marchés de change et des capitaux, le rendement des produits de base et de l'industrie, ainsi que les enjeux relatifs aux politiques monétaires, fiscales et gouvernementales.

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 09:28
Comptables professionnels agréés du Canada (CPA Canada) annonce la tenue, en 2020, d'un deuxième Examen final commun (EFC), l'épreuve à laquelle doivent se soumettre les candidats à la profession. Élément central du...

à 09:23
Le gouvernement du Québec est heureux d'annoncer son appui au festival de musique et de danse country Nashville en Beauce, qui se déroulera du 26 juillet au 5 août à Saint-Prosper, dans la région de la Chaudière?Appalaches. La ministre du Tourisme...

à 09:13
iA Groupe financier (Industrielle Alliance, Assurance et services financiers inc.) , divulguera ses résultats financiers pour le deuxième trimestre 2018 le jeudi 2 août 2018. Les membres de la direction présenteront ces résultats lors d'une...

à 09:11
L'OCRCVM a suspendu la négociation des titres suivants : Société : Neo Lithium Corp. Symbole à la Bourse de croissance TSX : NLC Motif : À la demande de la société en attendant une nouvelle Heure de la suspension (HE) : 8 h 55 L'OCRCVM peut...

à 09:00
Les travailleurs autonomes canadiens contribuent de façon importante à la vigueur et au dynamisme de leurs collectivités et ils représentent environ 15 % de la population du Canada. Ils peuvent cependant avoir de la difficulté à obtenir un prêt...

à 08:58
Reprise des négociations pour : Société : Peregrine Diamonds Ltd. Symbole TSX : PGD (toutes les émissions) Reprise : 09 h 30  L'OCRCVM peut prendre la décision de suspendre (ou d'arrêter) temporairement les opérations à l'égard d'un titre d'une...




Communiqué envoyé le 27 juillet 2006 à 05:00 et diffusé par :