Le Lézard

La publicité canadienne sur l'Internet connaît une croissance de 54 pour cent en 2005 par rapport à 2004



TORONTO, le 26 juillet /CNW/ -- Les revenus publicitaires canadiens en ligne dépasseront 801 millions $

en 2006

TORONTO, le 26 juillet /CNW/ - Le Bureau de la publicité interactive du Canada annonce aujourd'hui que les revenus publicitaires canadiens en ligne ont atteint en 2005 le sommet de 562 millions de dollars pour l'année. Le total de 2005 représente ainsi une augmentation de 8% par rapport aux résultats 2005 prévus par l'IAB, estimés à 519 millions $; et une augmentation de 54% par rapport aux résultats de 2004, qui s'établissaient à 364 millions $. Des 562 $ millions reçus par les sites des éditeurs en ligne en 2005, environ 124 millions $ - ou 22 pour cent - des dollars publicitaires ont été alloués au marché francophone du Canada.

La publicité d'affichage (incluant le CPM et les programmes de publicité directe utilisant des bandeaux, en plus des commandites) continue de recueillir la plus importante part de la publicité en ligne avec 41 pour cent des revenus totaux, alors que la publicité de recherche représentait 35 pour cent de l'ensemble de la publicité en ligne en 2005. Parmi les autres catégories de publicité en ligne de 2005 figurent les annonces classées, les répertoires, qui représentent 22 pour cent des revenus totaux, ainsi que le courriel, qui en génère 2 pour cent.

"Les annonceurs ont su réagir adéquatement en investissant de manière substantielle dans les secteurs spécifiquement identifiés par les nombreuses études de marché qui révèlent la passion des consommateurs pour l'Internet - une passion qui d'ailleurs ne cesse de croître -, et le temps qu'ils passent en ligne," affirme Patrick Lauzon, président du conseil d'administration d'IAB Canada. "Et lorsque l'on considère que la publicité en ligne est la seule qui permette d'accompagner le consommateur tout au long du cycle d'achat - allant du renforcement de la notoriété des produits auprès des consommateurs, en passant par la recherche plus approfondie au sujet des produits, et allant même jusqu'à l'achat - eh bien, tout s'explique."

Or, cette croissance ne fait que commencer. Les résultats projetés d'IAB pour la publicité en ligne en 2006 au Canada se chiffrent à 801 millions $ - soit des résultats de 43 pour cent supérieurs à ceux de 2005, ou environ 6,4 pour cent des investissements publicitaires totaux estimés de 12,5 milliards $ pour le Canada en 2006.

"Devant ces résultats, on remarque deux choses," indique Paula Gignac, présidente d'IAB Canada. "Tout d'abord, l'étude d'IAB sur les dépenses publicitaires canadiennes révèle les mêmes tendances au Canada, aux Etats-Unis et ailleurs. La publicité d'affichage se porte bien, tandis que les revenus générés par le marketing par moteur de recherche croissent plus rapidement. Deuxièmement, la part des dollars investis en publicité en ligne (soit près de 7 pour cent des investissements média totaux au Canada en 2006), grandit rapidement pour atteindre 10 ou 15 pour cent du total, ce que les études canadiennes sur l'optimisation des médias (CMOST) recommandent depuis longtemps pour maximiser l'efficacité de l'Internet comme médium publicitaire.

"Or, même si un résultat de plus de 7 pour cent est en soi un bon résultat, il demeure en deçà de ce que devraient représenter les dépenses publicitaires en ligne au Canada, puisque l'on compte plus de 21 millions d'utilisateurs uniques - ou 62 pour cent de la population canadienne totale - qui fréquentent l'Internet chaque mois. À titre de comparaison, notons que seulement 57 pour cent de la population des Etats-Unis utilise l'Internet chaque mois.

"Si l'industrie canadienne pouvait franchir le seuil du milliard de dollars en 2007, et si les dépenses liées à l'Internet représentaient près de 9 pour cent du total, alors cela signifierait un réel basculement des tendances pour ce média", affirme Mme Gignac.

Au sujet du Rapport 2005-2006 sur les revenus publicitaires des éditeurs en ligne

Pour consulter une copie du rapport complet, voir l'adresse www.iabcanada.com. Les revenus réels de 2005 et les revenus prévus de 2006 ont pu être calculés grâce à une étude exhaustive menée auprès de l'ensemble des principaux éditeurs en ligne du Canada. Les 100 premiers sites vendant de la publicité ont été étudiés et le taux de réponse de l'étude se situait à 49%. Les données relatives aux revenus ont été compilées par Ernst & Young.

IAB Canada est la voix de l'industrie du marketing interactif du Canada et une association à but non lucratif représentant ses membres composés d'éditeurs, d'annonceurs, d'agences de publicité et de services connexes à l'industrie du marketing interactif.


Communiqué envoyé le 26 juillet 2006 à 10:39 et diffusé par :