Le Lézard
Classé dans : Science et technologie, Santé, Le virus Ebola

Merck rejoint le consortium DiViNe afin de résoudre les questions de rendement faible et de coûts élevés des processus de purification de vaccins



- Un projet sur cinq ans doit permettre de créer un programme de purification plus rentable

- Merck s'apprête à apporter son expertise en chromatographie

DARMSTADT, Allemagne, 14 septembre 2016 /PRNewswire/ -- Merck, une entreprise de premier plan en sciences et technologies, a rejoint le projet DiViNe, un consortium européen réunissant six entreprises et dédié à apporter une réponse aux principaux défis auxquels font face le développement, la fabrication et la fourniture de vaccins.

Photo - http://photos.prnewswire.com/prnh/20160906/404508

L'objectif du projet DiViNe consiste à créer un programme de purification intégré et rentable spécifiquement destiné aux vaccins qui permet d'obtenir de plus hauts rendements tout en préservant l'intégrité du produit. Merck s'efforcera de simplifier le processus de purification de vaccins qui repose en règle générale sur la chromatographie d'affinité, une méthode de capture des anticorps. Dans ses efforts de contribution à cet objectif, Merck fournira du matériel chromatographique ainsi que des technologies de couplage.

« Les étapes de purification se traduisent par d'importants coûts de fabrication pour la plupart des médicaments biologiques », a déclaré Udit Batra, membre du Conseil d'administration de Merck et PDG en charge des activités de Merck en matière de sciences de la vie.. « Le ciblage de ces inefficacités est une excellente opportunité d'améliorer considérablement les taux de guérison. En qualité de principal fournisseur de solutions de chromatographie, nous sommes impatients de contribuer par notre expertise au consortium DiViNe et ainsi aider à identifier les potentiels d'amélioration de l'efficacité des processus tout en garantissant un plus large accès à des vaccins abordables. »

La plate-forme de purification intégrée du projet DiViNe fera tout d'abord l'objet de tests à l'aide de divers vaccins hétérogènes, y compris des glycoconjugués, des antigènes protéiques et des virus. Une fois la validation effectuée avec des vaccins, le consortium prévoit de mettre en oeuvre sa plate-forme de purification dans le cadre de processus en aval pour d'autres produits biologiques, dont des protéines recombinantes, des vecteurs de thérapie génique et des produits sanguins.

Merck rejoindra ce consortium qui réunit déjà Affilogic (France), Aquaporin (Danemark), GenIbet Biopharmaceuticals (Portugal) et GlaxoSmithKline (Italie). Le projet est coordonné par iBET (Portugal) et bénéficie du financement du Programme européen de recherche et d'innovation Horizon 2020 (convention de subvention n° 635770).

Le projet DiViNe s'inscrit dans la vaste initiative vaccinale de Merck concentrée sur les principaux défis rencontrés autour de la vaccination : les coûts, la rapidité, l'accessibilité et la fourniture. L'entreprise s'est récemment engagée avec plusieurs partenaires internationaux en faveur d'une accélération et d'une amélioration de la rentabilité du développement de nouveaux vaccins nécessaires à la lutte contre différentes maladies, telles qu'Ebola, Zika et la grippe. D'autres projets, tels que DiViNe, ont pour objectif de simplifier les processus de fabrication afin de les rendre plus compatibles à un transfert de technologie vers les pays en voie de développement. Ensemble, ces initiatives vaccinales contribuent à étendre l'accès à des soins de santé de haute qualité, notamment dans les pays à revenu faible et intermédiaire.

Tous les communiqués de presse de Merck sont diffusés par courrier électronique dès leur publication sur le site Web de Merck. Veuillez consulter le site www.merckgroup.com/subscribe pour vous inscrire en ligne, modifier votre sélection ou arrêter ce service.

À propos de Merck

Merck est un acteur majeur du domaine des sciences et des technologies opérant dans les soins de santé, les sciences de la vie et les matériaux haute performance. Près de 50 000 employés travaillent au développement continu de technologies visant à améliorer la qualité de vie, qu'il s'agisse de thérapies biopharmaceutiques destinées à traiter le cancer ou la sclérose en plaques, de systèmes de pointe destinés à la recherche scientifique et à la production, ou de cristaux liquides pour les smartphones et les téléviseurs LCD. En 2015, Merck a réalisé 12,85 milliards d'euros de ventes dans 66 pays.

Fondée en 1668, Merck est la plus ancienne société de produits pharmaceutiques et chimiques au monde. La famille fondatrice reste l'actionnaire majoritaire du groupe de sociétés cotées. La société détient les droits mondiaux sur le nom et la marque Merck. Les seules exceptions sont les États-Unis et le Canada, où l'entreprise opère sous les noms d'EMD Serono, MilliporeSigma et EMD Performance Materials.

 


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

14 mai 2018
Le Bureau du secrétaire du gouverneur général est ravi d'annoncer les noms des gagnants des Prix du Gouverneur général pour l'innovation (PGGI) de 2018. Ces prix reconnaissent et célèbrent des individus, des groupes et des organismes canadiens...

3 mai 2018
Le Dr Roderick McInnes, président par intérim des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), et le conseil d'administration des IRSC ont annoncé la nomination de la Dre Charu Kaushic à titre de directrice scientifique de l'Institut des...

25 mar 2018
Pour la première fois de leur histoire, les membres du Syndicat des professionnels et professionnelles du Laboratoire de santé publique du Québec (SPPLSPQ-CSQ) déclencheront une grève à compter de demain, pour une durée de trois jours, afin de...

20 mar 2018
En réponse à la flambée de fièvre hémorragique Ebola qui a fait plus de 10?000 morts en Afrique occidentale il y a quatre ans, le Canada et la Chine ont collaboré au développement d'un vaccin contre le virus Ebola. Le vaccin, mis au point par...

14 déc 2017
Merck & Co., Inc. , connue sous le nom de MSD à l'extérieur des États-Unis et du Canada, a annoncé aujourd'hui que PREVYMIStm (létermovir), qui a été approuvé récemment, devrait être offert au Canada d'ici la fin de décembre 2017. Le produit est...

8 déc 2017
Son Excellence la très honorable Julie Payette, gouverneure générale du Canada, remettra des décorations pour service méritoire (division civile) à 42 récipiendaires de divers secteurs au pays le mardi 12 décembre 2017, à 10 h 30, durant une...




Communiqué envoyé le 14 septembre 2016 à 08:00 et diffusé par :