Le Lézard

Réactions de Boucherville concernant la décision de la Commission municipale du Québec



BOUCHERVILLE, le 25 juillet /CNW/ -- BOUCHERVILLE, le 25 juillet /CNW Telbec/ - La Commission municipale du Québec (CMQ) a rendu sa décision concernant le budget 2006 de l'agglomération de Longueuil. "Boucherville a toujours souhaité que les élus des cinq villes liées puissent s'entendre afin d'adopter ce budget selon leurs priorités. Aujourd'hui, nous devons terminer l'année en cours selon des choix imposés qui ne nous donnent pas entière satisfaction. Nous sommes cependant heureux d'annoncer que nos revendications ont été entendues, du moins en partie, ce qui nous permet aujourd'hui d'annoncer une bonne nouvelle : les citoyens de Boucherville ont eu gain de cause et n'auront qu'une augmentation du compte de taxes résidentiel moyen de l'ordre de 14,5 % plutôt qu'une augmentation de 28,5 % qui avait été estimée en février dernier", de souligner Mme Gadbois.

Mme Gadbois déplore toutefois l'utilisation d'artifices comptables relativement aux frais de gestion qui ont pour effet de reporter les coûts des dépenses actuelles sur les années futures. Rappelons que la Ville de Boucherville n'a jamais adhéré au principe de l'endettement pour assumer les dépenses courantes mais elle n'a pas d'autres choix que de se plier à la décision de la CMQ.

Il est tout de même important de mentionner que le combat livré par la Ville de Boucherville afin de réduire le compte de taxes des citoyens a tout de même porté fruit : le taux de taxation est maintenant réduit de 0,03 cent du 100 dollars d'évaluation pour l'agglomération. "Dans les circonstances, il s'agit d'un gain majeur pour tous les citoyens de l'agglomération. Quant aux résidants de Boucherville, ils recevront en plus un crédit de taxes supplémentaire équivalent à 3 146 800 millions de dollars provenant de la Ville de Boucherville, réparti entre le résidentiel et le non résidentiel. Cela représente une autre réduction de 8 % sur le compte de taxes moyen. Ce crédit sera inscrit sur leur premier compte de taxes de l'agglomération de Longueuil", de préciser Mme Gadbois. Spécifions que ce crédit de taxes est principalement attribuable au rapatriement des revenus de taxation du parc industriel de Boucherville.

Les élus de Boucherville considèrent qu'il est temps pour tous les représentants des villes liées de travailler ensemble dans le but d'élaborer de nouvelles façons de travailler pour ainsi développer de nouveaux terrains d'entente sur la gestion de l'agglomération. "À ce sujet, M. Claude Gladu, maire de Longueuil et président de l'agglomération, nous a fait part lors d'une rencontre en juin dernier de son ouverture pour gérer autrement l'agglomération. Il est de notre devoir à titre d'élus municipaux de se rasseoir à la même table afin d'établir des compromis. Je n'attends qu'une invitation de la part de M. Gladu afin de mettre en ?uvre un nouveau mode de gouvernance qui saura rencontrer les objectifs de développement économique pour la Rive-sud", de conclure Mme Gadbois.


Communiqué envoyé le 25 juillet 2006 à 17:28 et diffusé par :