Le Lézard

C.A.G.E. soutient les membres de l'Association de l'Union des Tenanciers de Bars du Québec (U.T.B.Q) qui demandent au Tribunal la suspension des nouvelles mesures de la loi antitabac, en vigueur depuis le 31 mai dernier



MONTREAL, le 25 juillet /CNW/ -- MONTREAL, le 25 juillet /CNW Telbec/ - Cette initiative permet de remettre en perspective la controversée législation sur le tabac, telle qu'appliquée au Québec. Contrairement à l'affirmation des représentants des organismes antitabac et du gouvernement, le Québec a adopté une des lois les plus sévères du monde industrialisé en matière de lutte au tabagisme. En fait, il n'y a que cinq pays qui ont imposé des mesures aussi contraignantes, visant les établissements privés accessibles au public. En effet, la majorité des pays qui ont légiféré en cette matière ont adopté des lois plus souples et réservent aux fumeurs certains endroits, à l'intérieur, où ils peuvent, notamment, exercer leur droit d'association. Il est inacceptable qu'un certain nombre de commerçants et d'administrateurs de clubs privés ne puissent avoir le choix de servir une clientèle faisant usage du tabac dans leurs établissements, d'autant plus que l'avenir économique de plusieurs de ces commerçants est sévèrement menacé.

Il est aussi de l'avis de C.A.G.E., avis supporté par plusieurs scientifiques, que les études épidémiologiques sur la fumée secondaire sont incomplètes. De plus, elles ne présentent pas une preuve qui serait retenue lors d'un examen par un tribunal. Les droits civils ne doivent pas être bafoués sur la base de ce type d'études. Pour une information plus détaillée d'études produites quant à la fumée secondaire, rendez-vous à: http://www.cagecanada.ca/index.php?pr(signe égal)Documents

D'autre part, la quête d'une société homogène dans laquelle les citoyens sont forcés de vivre comme le gouvernement l'entend créera rapidement un modèle de société où il sera impossible de s'épanouir. C.A.G.E. s'oppose vivement à cette façon de faire. Pour lire une brève analyse des limites souhaitables en matière d'intervention du gouvernement, nous vous référons à la page suivante de notre site:                                                http://www.cagecanada.ca/index.php?pr(signe égal)State_Intervention

C.A.G.E. croît qu'il est possible que les gens qui désirent ne pas être incommodés par la fumée du tabac ne le soient pas. Cependant, pour atteindre cet objectif, il n'est pas acceptable d'interdire, dans les faits, l'usage d'un produit en vente légale et lourdement taxé, et ce dans tous les lieux accessibles au public.

C.A.G.E. (Citoyens Anti Gouvernement Envahissant) organisme à but non-lucratif financé entièrement par ses membres et voué à la sauvegarde des droits et libertés des citoyens, agit à titre consultatif dans ce débat et réitère son appui à l'U.T.B.Q., ainsi qu'à toute personne ou organisme qui s'oppose à l'ingérence indue de l'État dans la vie de ses citoyens.

Nous invitons les médias à visiter le site internet de C.A.G.E.

au http://www.cagequebec.ca/

ou http://www.cagecanada.ca pour le site anglophone.


Communiqué envoyé le 25 juillet 2006 à 16:57 et diffusé par :