Le Lézard

Les transferts fédéraux en éducation : une priorité



MONTRÉAL, le 25 juillet /CNW/ -- MONTRÉAL, le 25 juillet /CNW Telbec/ - Dès demain, les Premiers ministres provinciaux et territoriaux se réuniront à Terre-Neuve pour le Conseil de la Fédération. Les propos du Premier ministre du Canada, Stephen Harper, qui laissent présager un règlement du déséquilibre fiscal cet automne, annoncent des débats corsés pour cette rencontre. En plus de la question du déséquilibre fiscal, la péréquation sera aussi au c?ur de discussions houleuses.

Lors du Sommet sur l'éducation post-secondaire organisé par le Conseil de la Fédération à Ottawa, en février dernier, les provinces ont réaffirmé le besoin criant d'augmenter les transferts fédéraux pour pallier au sous-financement des collèges et des universités. "Ces transferts sont primordiaux pour que le système d'éducation québécois demeure accessible et de qualité", affirme le président de la Fédération Étudiante Collégiale du Québec (FECQ), Étienne Hudon-Gagnon. Depuis près d'un an, le consensus établi par tous les acteurs de l'éducation, dont le Premier ministre du Québec, Jean Charest, vise à demander 4,9 milliards en transferts fédéraux, somme correspondant aux coupures opérées en 1994.

"Les difficultés à régler le dossier de la péréquation ne doivent pas empêcher des avancées dans le dossier du déséquilibre fiscal. En effet, l'octroi de transferts fédéraux en éducation ne doit pas être tributaire du règlement sur la péréquation", rappelle M. Hudon-Gagnon. "L'éducation doit demeurer la priorité et elle mérite qu'un transfert dédié soit créé afin que les sommes demandées puissent être versées, comme l'a promis Stephen Harper en campagne électorale", ajoute-t-il.

"Les Premiers ministres réunis à Terre-Neuve devront donc unir leur voix pour demander à nouveau l'augmentation des transferts fédéraux de 4,9 milliards en éducation post-secondaire. La situation déplorable des institutions scolaires québécoises doit être corrigée dans l'immédiat", rappelle le Président de la FECQ.


Communiqué envoyé le 25 juillet 2006 à 15:29 et diffusé par :