Le Lézard

Les étudiants demandent que les premiers ministres posent des gestes concrets pour l'éducation



OTTAWA, le 25 juillet /CNW/ -- OTTAWA, le 25 juillet /CNW Telbec/ - A la veille de la réunion du Conseil de la fédération, les étudiants espèrent que les engagements pris au cours de l'année écoulée seront suivis de gestes concrets.

"Au cours de l'année écoulée, le Conseil de la fédération a pris plusieurs engagements relatifs à l'éducation postsecondaire. En fait, au cours de sa réunion de l'été dernier, le Conseil s'est engagé à tenir un sommet sur l'éducation postsecondaire. Ce sommet a eu lieu en février et des décisions y ont été prises. Il est donc temps que des gestes concrets soient posés", a déclaré Phillippe Ouellette, directeur national de l'Alliance canadienne des associations étudiantes (ACAE).

En août 2005, une coalition inédite de 7 groupes de pression représentant plus de 600 000 étudiants a souligné ses priorités en matière d'éducation dans une lettre envoyée au Conseil de la fédération. Par la suite, en février 2006, pendant le sommet du Conseil sur l'éducation postsecondaire et la formation professionnelle, une coalition de 8 groupes de pression étudiants a publié 'Tracer la voie', un plan en trois points proposant des solutions aux lacunes du système canadien d'éducation postsecondaire. ('Tracer la voie', notre premier communiqué adressé au Conseil et la liste des partenaires de l'Alliance canadienne des associations étudiantes (ACAE) sont disponibles à l'adresse www.casa.ca )

L'ACAE et ses partenaires croient qu'une réforme de l'enseignement postsecondaire doit être accomplie dans le cadre d'une stratégie pancanadienne. Pour que le système d'éducation postsecondaire soit plus fiable et plus cohérent qu'il ne l'est actuellement, les étudiants demandent un transfert consacré à l'éducation postsecondaire d'au moins 4 G$ du gouvernement fédéral aux provinces. L'ACAE et ses partenaires estiment aussi que le gouvernement fédéral et les provinces devraient collaborer à l'établissement de principes et d'objectifs spécifiques à l'éducation postsecondaire dans le cadre d'un accord pancanadien sur l'éducation postsecondaire.

Phillippe Ouellette, directeur national de l'ACAE pourra commenter les dossiers relatifs à l'éducation pendant et après la réunion du Conseil de la fédération.

L'Alliance canadienne des associations étudiantes est un organisme étudiant national sans but lucratif qui propose des solutions progressistes en matière de réforme de l'éducation. L'ACAE, qui se penche sur des projets progressistes et sensés de réforme de l'éducation depuis plus de dix ans, est l'un des groupes de pression actifs au Canada dans le domaine de l'éducation qui connaît le plus de succès.


Communiqué envoyé le 25 juillet 2006 à 14:36 et diffusé par :