Le Lézard

La Rentrée sera difficile : Les surplus s'accumulent à Ottawa, et les universités crient toujours famine



MONTRÉAL, le 25 juillet /CNW/ -- Lettre ouverte des membres de la Table des partenaires universitaires

MONTRÉAL, le 25 juillet /CNW Telbec/ - Les 26, 27 et 28 juillet prochains, le Conseil de la fédération, composé des premiers ministres des provinces et territoires canadiens, se rencontrera à St-Jean, Terre-Neuve. Si cette dernière doit être à l'image des précédentes, il y a fort à parier qu'elle donnera encore lieu à de sérieux échanges sur la question du déséquilibre fiscal et de la péréquation, des sujets que le premier ministre du Canada, Stephen Harper, a promis d'aborder à l'automne.

Forte d'un consensus dans le milieu universitaire parmi les fédérations étudiantes, les professeurs d'université, les chargés de cours, le personnel professionnel, le personnel de soutien, les recteurs, de même qu'auprès du ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport et du Premier ministre du Québec, la proposition d'augmenter les transferts fédéraux -qui ont été coupés depuis 1994-1995 et qui représentent aujourd'hui 4,9 milliards$ par année - gagne maintenant du terrain sur la scène fédérale. Ainsi, les premiers ministres provinciaux et territoriaux canadiens s'entendent pour dire qu'une hausse substantielle est nécessaire afin d'assurer la qualité et l'accessibilité des universités.

Or, il est regrettable de voir actuellement la question des transferts fédéraux noyée dans la problématique des négociations plus larges et plus complexes qui concernent la péréquation. C'est pourquoi, nous, membres de la Table des partenaires universitaires du Québec, souhaitons rappeler par la présente combien l'augmentation des transferts fédéraux en éducation postsecondaire doit demeurer une priorité.

Ce rappel s'impose d'autant plus que, lors de la dernière campagne électorale, le Parti conservateur promettait, s'il était élu, de régler le déséquilibre fiscal et de créer un transfert dédié à l'éducation postsecondaire en augmentant les sommes qui y seraient allouées. Nous sommes d'avis que les négociations sur la question du déséquilibre fiscal constituent l'occasion parfaite pour en finir avec ce dossier qui, selon nous, a traîné beaucoup trop longtemps ; cette question doit être réglée dans les plus brefs délais.

Nous profitons donc de cette rencontre du Conseil de la fédération pour rappeler aux premiers ministres des provinces et territoires de s'unir autour du consensus qui a émergé lors du Sommet sur l'éducation postsecondaire et la formation professionnelle au mois de février dernier et de demander d'une seule et même voix l'augmentation des transferts en éducation postsecondaire de 4,9 milliards$.

La Table des partenaires universitaires (TPU) regroupe les principaux acteurs du domaine de l'éducation universitaire du Québec : personnel enseignant, professionnel, et de soutien, ainsi qu'étudiants - tous cycles confondus.

Christian Bélair

Président

Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ)

Ronald Cameron

Président

Fédération nationale des enseignantes et enseignants du Québec (FNEEQ)

Bernard Gaucher

Président

Fédération du personnel professionnel des universités et de la recherche

(FPPU)

Philippe-Olivier Giroux

Président

Conseil national des cycles supérieurs (CNCS)

Carole Neil

Présidente

Conseil provincial de soutien universitaire (CPSU)

Cécile Sabourin

Présidente

Fédération québécoise des professeures et professeurs d'université

(FQPPU)

Denis Sylvain

Président

Fédération des associations étudiantes universitaires québécoises en

éducation permanente (FAEUQEP)

Depuis plus de 15 ans, la FEUQ représente les étudiantes et les étudiants universitaires du Québec. Composée de 18 associations membres et forte de plus de 140 000 membres, la FEUQ est le plus important groupe jeune au Québec. www.feuq.qc.ca


Communiqué envoyé le 25 juillet 2006 à 12:23 et diffusé par :