Le Lézard
Classé dans : Exploitation pétrolière

Hydro Magnésium - Hydro considère se retirer du marché du magnésium et annonce la mise en vente de son usine de Bécancour



BÉCANCOUR, QC, le 25 juillet /CNW/ -- BÉCANCOUR, QC, le 25 juillet /CNW Telbec/ - Dans le cadre d'une restructuration de ses activités d'aluminium, la direction de Norsk Hydro ASA (NHY), de Norvège, annonce qu'elle considère se retirer du marché du magnésium. Un groupe de travail est déjà à pied d'?uvre afin d'identifier des acheteurs éventuels pour son usine de Bécancour, la plus importante usine de magnésium primaire au monde, qui emploie 380 personnes.

"Tous les efforts sont actuellement déployés pour trouver un acheteur pour notre usine", affirme Daniel Roy, président de Norsk Hydro Canada et directeur général de l'usine de Bécancour.

Les résultats financiers d'Hydro pour ses activités canadiennes de magnésium ont été affectés par les changements structurels qui touchent cette industrie, notamment l'arrivée de métal à très bas prix en provenance de la Chine. À cela s'ajoutent des conditions économiques défavorables comme la hausse du dollar canadien et l'augmentation des coûts de l'énergie qui ont miné la compétitivité de l'usine.

"Notre usine de Bécancour pourrait se retrouver en meilleure position avec une autre compagnie. Sinon, d'autres options, y compris la fermeture de l'usine, sont envisagées", explique Svein Richard Brandtzaeg, vice-président exécutif, division Produits d'aluminium.

Plus tôt cette année, Hydro a déjà fermé son unité de recyclage de magnésium à Porsgrunn, en Norvège, après avoir mis fin à la production de magnésium, au même endroit, en 2002.

En plus de l'usine de Bécancour, Hydro indique qu'elle mettra également fin à ses activités de magnésium primaire à Bottrop, en Allemagne, et à Xian, en Chine. Un processus distinct de recherche d'acheteurs est également en cours.

"Hydro a été un joueur clé de l'industrie mondiale du magnésium depuis 1951 et a contribué activement à promouvoir son utilisation grandissante, notamment dans l'industrie automobile. Il est malheureux, mais inévitable, que les changements structurels dans ce secteur ne permettent plus à Hydro de demeurer concurrentiel", explique Svein Richard Brandtzaeg.

Hydro est un fournisseur d'énergie et d'aluminium, figurant sur la liste Fortune 500. Le groupe emploie 33 000 personnes et a des activités dans 40 pays. Il est aujourd'hui un des premiers producteurs de pétrole et de gaz offshore, le troisième fournisseur mondial d'aluminium et un leader dans le développement des énergies renouvelables. Sa mission est de renforcer la viabilité des clients et des communautés sociales qu'il sert.

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

19 jan 2018
L'Office national de l'énergie tient des audiences publiques sur une demande de NOVA Gas Transmission Ltd. (« NGTL ») visant la modification du projet de canalisation principale North Montney. Les audiences se dérouleront pendant une période de deux...

19 jan 2018
L'Agence canadienne d'évaluation environnementale (l'Agence) doit décider si une évaluation environnementale fédérale est requise pour le projet de forage exploratoire dans le bassin Orphan de Terre-Neuve, situé à 350 kilomètres à l'est de...

18 jan 2018
L'Office national de l'énergie a annoncé aujourd'hui la mise en place d'un processus pour résoudre les différends entre Trans Mountain Pipeline ULC (« Trans Mountain ») et les autorités provinciales et municipales relativement aux permis visant le...

18 jan 2018
La décision de suspendre les activités d'une unité flottante de production, stockage et déchargement en mer (FPSO) après l'évitement d'une collision avec un iceberg l'année dernière transmet le bon message, selon Unifor qui représente les...

18 jan 2018
Communiqué de presse ? TransCanada Corporation (« TransCanada ») annonce aujourd'hui avoir mené à bien la période d'appel pour Keystone XL, une démarche qui lui a permis d'obtenir des engagements fermes sur 20 années visant environ 500 000 barils...

18 jan 2018
La technologie du diesel propre a été relancée lors du Salon international de l'automobile d'Amérique du Nord 2018 alors que six constructeurs automobiles ont annoncé de nouvelles options de diesel propre pour les voitures, les SUV et les véhicules...




Communiqué envoyé le 25 juillet 2006 à 08:30 et diffusé par :