Le Lézard
Classé dans : Exploitation pétrolière

Hydro Magnésium - Hydro considère se retirer du marché du magnésium et annonce la mise en vente de son usine de Bécancour



BÉCANCOUR, QC, le 25 juillet /CNW/ -- BÉCANCOUR, QC, le 25 juillet /CNW Telbec/ - Dans le cadre d'une restructuration de ses activités d'aluminium, la direction de Norsk Hydro ASA (NHY), de Norvège, annonce qu'elle considère se retirer du marché du magnésium. Un groupe de travail est déjà à pied d'?uvre afin d'identifier des acheteurs éventuels pour son usine de Bécancour, la plus importante usine de magnésium primaire au monde, qui emploie 380 personnes.

"Tous les efforts sont actuellement déployés pour trouver un acheteur pour notre usine", affirme Daniel Roy, président de Norsk Hydro Canada et directeur général de l'usine de Bécancour.

Les résultats financiers d'Hydro pour ses activités canadiennes de magnésium ont été affectés par les changements structurels qui touchent cette industrie, notamment l'arrivée de métal à très bas prix en provenance de la Chine. À cela s'ajoutent des conditions économiques défavorables comme la hausse du dollar canadien et l'augmentation des coûts de l'énergie qui ont miné la compétitivité de l'usine.

"Notre usine de Bécancour pourrait se retrouver en meilleure position avec une autre compagnie. Sinon, d'autres options, y compris la fermeture de l'usine, sont envisagées", explique Svein Richard Brandtzaeg, vice-président exécutif, division Produits d'aluminium.

Plus tôt cette année, Hydro a déjà fermé son unité de recyclage de magnésium à Porsgrunn, en Norvège, après avoir mis fin à la production de magnésium, au même endroit, en 2002.

En plus de l'usine de Bécancour, Hydro indique qu'elle mettra également fin à ses activités de magnésium primaire à Bottrop, en Allemagne, et à Xian, en Chine. Un processus distinct de recherche d'acheteurs est également en cours.

"Hydro a été un joueur clé de l'industrie mondiale du magnésium depuis 1951 et a contribué activement à promouvoir son utilisation grandissante, notamment dans l'industrie automobile. Il est malheureux, mais inévitable, que les changements structurels dans ce secteur ne permettent plus à Hydro de demeurer concurrentiel", explique Svein Richard Brandtzaeg.

Hydro est un fournisseur d'énergie et d'aluminium, figurant sur la liste Fortune 500. Le groupe emploie 33 000 personnes et a des activités dans 40 pays. Il est aujourd'hui un des premiers producteurs de pétrole et de gaz offshore, le troisième fournisseur mondial d'aluminium et un leader dans le développement des énergies renouvelables. Sa mission est de renforcer la viabilité des clients et des communautés sociales qu'il sert.

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 13:41
Selon Sagentia, entreprise appartenant à Science Group, repenser la présentation de certains produits de consommation pourrait considérablement réduire les déchets plastiques.      (Logo: https://mma.prnewswire.com/media/694130/Sagentia_Logo.jpg )...

à 13:35
Trina Solar Limited (« Trina Solar » ou la « société ») a annoncé avoir finalisé l'acquisition de la société espagnole Nclave Renewable S.L. (« Nclave »), le premier fabricant mondial de systèmes de suiveurs solaires. Cette acquisition fructueuse est...

18 mai 2018
La Société de gestion des déchets nucléaires (SGDN) a signé ou renouvelé des accords de coopération avec des sociétés homologues de cinq pays : la Belgique, la France, la Suède, la Suisse et le Royaume-Uni. La SGDN s'est engagée à promouvoir...

17 mai 2018
La transformation de notre façon de produire et d'utiliser l'énergie présente, pour le Canada, d'énormes possibilités économiques et est gage d'investissements, de bons emplois dans la classe moyenne et d'une planète plus verte pour les générations à...

17 mai 2018
Le député de Montarville, Michel Picard, annoncera au nom du ministre des Ressources naturelles du Canada, l'honorable Jim Carr, des fonds pour les technologies propres à l'Institut de recherche d'Hydro-Québec. Un point de presse suivra.   Lieu...

16 mai 2018
Le député de Montarville, Michel Picard, annoncera au nom du ministre des Ressources naturelles du Canada, l'honorable Jim Carr, des fonds pour les technologies propres à l'Institut de recherche d'Hydro-Québec. Un point de presse suivra.   Lieu...




Communiqué envoyé le 25 juillet 2006 à 08:30 et diffusé par :