Le Lézard
Classé dans : Santé

Selon la FMSQ, le gouvernement s'engage sur le sentier dangereux des menaces



MONTRÉAL, le 16 mai /CNW/ -- MONTRÉAL, le 16 mai /CNW Telbec/ - La Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ) a convoqué ses membres le 30 mai 2006 afin de leur présenter l'offre du gouvernement. La FMSQ, outrée des accusations du ministre Couillard qui menace de surveiller les médecins spécialistes dans les hôpitaux le 30 mai, souhaite rétorquer et donner des précisions à la population. Cette rencontre aura en effet lieu en dehors des heures de travail et les médecins spécialistes conserveront un système de garde pour les urgences, comme tous les jours.

"Notre réunion aura lieu à 17 h 45, ce qui est bien après la fermeture des salles d'opération puisque le gouvernement lui-même régule les heures d'ouverture des salles. Plutôt que de débourser de l'argent qu'il n'a soit-disant pas, pour nous surveiller, il n'a qu'à regarder les annulations des salles d'opération faites par les directeurs d'hôpitaux sous les ordres du gouvernement...", s'exclame Dr Yves Dugré, président de la FMSQ.

La FMSQ rappelle que les médecins spécialistes revendiquent le droit de pratiquer davantage et dans de meilleures conditions, et que le rattrapage de rémunération est tout aussi important. La mission des médecins spécialistes est d'offrir tous les soins et services nécessaires à la population, tout en s'adaptant aux "cases horaires" et restrictions qu'on leur impose, les salles fermant en général entre 15 h et 16 h 30.

La mission de la FMSQ, quant à elle, est de défendre et de promouvoir les intérêts économiques, professionnels, scientifiques et sociaux des médecins spécialistes. "Nous nous devons de rencontrer nos membres pour leur exposer l'offre que le gouvernement a déposée. Nous sommes conscients que nos patients comptent sur nous, c'est pourquoi nous avons décidé d'organiser un rassemblement en fin de journée. Il ne s'agit pas de moyens de pression, même si c'est le message que monsieur Couillard essaie de diffuser à la population", précise Dr Dugré.

La FMSQ poursuit par ailleurs sa campagne de visibilité dans les journaux dans le but de sensibiliser le public à la juste valeur des médecins spécialistes.

La Fédération des médecins spécialistes du Québec regroupe près de 8 000 membres au Québec, répartis dans 35 spécialités. Seul organisme reconnu par le gouvernement pour la négociation d'ententes collectives, la FMSQ est également consultée pour tout ce qui touche l'organisation des soins médicaux au Québec.

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 15:33
LAVAL, QUÉBEC--(Marketwired - 20 sept. 2017) - Savaria Corporation (TSX:SIS) («Savaria» ou la «Société»), un des chefs de file nord-américains de l'industrie de l'accessibilité, est heureuse d'annoncer la nomination de Caroline Bérubé au conseil...

à 15:31
MONTRÉAL, le 20 sept. 2017 /CNW Telbec/ - En réponse à de nombreuses demandes d'information de patients, d'aidant, d'intervenants et de citoyens dans la foulée de la récente consultation du gouvernement du Québec, des membres de l'AQICM sillonneront...

à 15:30
MONTRÉAL, le 20 sept. 2017 /CNW Telbec/ - Pour la Confédération des syndicats nationaux (CSN), l'engagement pris aujourd'hui par le ministre Gaétan Barrette d'offrir un deuxième bain par semaine à tous les résidents en CHSLD est une victoire pour...

à 15:15
QUÉBEC, le 20 sept. 2017 /CNW Telbec/ - Dans le cadre des efforts pour améliorer la qualité des soins et services offerts aux ainés en centre d'hébergement et de soins de longue durée (CHSLD), le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur...

à 15:04
MONTRÉAL, le 20 sept. 2017 /CNW Telbec/ - Le Regroupement des comités des usagers (RPCU) estime que les investissements de 30 millions $ annoncés aujourd'hui par le ministre de la Santé et des Services sociaux, M. Gaétan Barrette, répondent aux...

à 13:10
En moyenne, chaque jour, 78 Canadiens recevront un diagnostic de cancer du poumon1. Le type le plus courant de cancer du poumon est le cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC). De 80 à 85 % de tous les cancers du poumon sont des cancers du...




Communiqué envoyé le 16 mai 2006 à 15:03 et diffusé par :