Le Lézard

Concert-Bénéfice à l'ouverture du XVI Congrès international sur le SIDA à Toronto, Canada



TORONTO, le 24 juillet /CNW/ -- Des artistes de studio donnent un spectacle pour sensibiliser le public

et pour lever des fonds pour combattre le HIV/SIDA au congrès SIDA 2006

TORONTO, le 24 juillet /CNW/ - Le XVI Congrès international sur le SIDA (SIDA 2006) débutera par un important concert en soirée, le dimanche 13 août 2006, au centre Rogers dans le centre-ville de Toronto. Le concert SIDA 2006, sous le thème Passons aux actes, mettra en vedette une brochette d'artistes renommés, de dignitaires et de leaders de la lutte contre le VIH/SIDA. L'événement musical est présenté conjointement par la Fondation canadienne de recherche sur le SIDA (CANFAR) et le Fonds Nelson Mandela pour les enfants (Canada).

La liste des artistes renommés comprend les vedettes suivantes: Amanda Marshall, Chantal Kreviazuk, the Barenaked Ladies, Our Lady Peace, Alicia Keys, Thomas Mapfumo from Zimbabwe, the Red Spirit Singers and Dancers, Massari, Blue Man Group, DJ Tiesto de Les pays-bas avec les autres. Le concert suivra immédiatement la cérémonie d'ouverture officielle.

"Ces deux événements en une seule soirée au centre Rogers, les cérémonies d'ouverture et le concert, s'annoncent comme une soirée mémorable qui attirera davantage l'attention sur les questions reliées au SIDA ici, au Canada, et partout dans le monde", déclare Andrew Pringle, président du conseil d'administration du CANFAR.

La cérémonie d'ouverture comprendra le discours de bienvenue de Son excellence, la très honorable Michaëlle Jean, Gouverneure générale du Canada, L'honourable, Dalton McGuinty, le premier ministre de l'Ontario, et le maire de Toronto, David Miller, et sera suivie par des allocutions de Frika Chia Iskandar, une jeune femme indonésienne aux prises avec le HIV/SIDA et le secrétaire général de l'ONUSIDA, le Dr Peter Piot. La cérémonie d'ouverture se terminera par le discours principal livré par Bill et Melinda Gates, coprésidents de la Fondation Bill & Melinda Gates et par une prestation de la vedette canadienne du milieu de l'opéra Measha Brueggergosm, accompagné des musiciens de l'orchestre de Toronto.

Au nombre des autres principaux participants, on compte les ex-présidents Mary Robinson et Bill Clinton, Son Altesse Royale la princesse héritière Mette-Marit de Norvège, qui agit comme représentante spéciale de l'ONUSIDA, et les acteurs Richard Gere et Olympia Dukakis.

"Cette conférence se présente comme une occasion exceptionnelle de partager nos connaissances et mettre au point de nouvelles stratégies pour enrayer l'infection et prolonger la vie des personnes aux prises avec le HIV/SIDA, souligne le Dr Mark Wainberg, président de Bienvenue SIDA 2006. Les organisateurs sont infiniment reconnaissants à tous les orateurs, artistes et autres participants qui ont accepté de prêter leur voix et de poser des gestes en appui au thème de la conférence, Passons aux actes."

Le public peut se procurer des billets pour assister à l'ouverture officielle et au concert. "Le concert est véritablement un événement communautaire, permettant d'unifier les participants à la conférence avec les Torontois dans notre lutte commune contre le SIDA. Nous sommes reconnaissants de recevoir l'appui de CANFAR, de NMCFC et du AIDS Committee of Toronto (ACT) qui ont permis la tenue de cet événement, pour notre collectivité et pour la conférence", remarque Darryl Perry, secrétaire général de Bienvenue SIDA 2006.

Le dimanche 13 août, les participants à la cérémonie auront accès au centre Rogers à partir de 17 h 00. La séance officielle d'ouverture débutera à 19 h 00 et le concert est prévu pour 21 h 00, tout de suite après l'ouverture officielle. Un billet donne accès aux cérémonies d'ouverture et au concert. Vous pouvez vous procurer un billet via Ticketmaster - en composant le 416-870-8000 ou en vous rendant sur le site www.ticketmaster.ca.

Les profits réalisés par le concert seront versés à la lutte contre la pandémie HIV/SIDA tant au plan local qu'international par l'entremise de CANFAR, de NMCFC et du ACT Community Partners Fund; il servira également à financer des bourses d'études en prévision du prochain congrès international sur le SIDA, qui doit se tenir à Mexico en 2008.

"Ce concert rassemble des artistes de partout dans le monde qui sont unis dans leur lutte contre le SIDA, déclare Mark Beckles, PDG du Fonds Nelson Mandela pour les enfants (Canada). Le Congrès international sur le SIDA est le plus important événement à se dérouler cet été à Toronto et il ne faudra pas manquer ce concert."

SIDA 2006 rassemblera les plus grands chercheurs dans le domaine de la science, de la recherche et de la politique sociale ainsi que les porte-parole des collectivités touchées par le HIV/SIDA. Quelque 20 000 participants venant de 140 pays sont attendus à ce congrès bisannuel, le plus grand et le plus important rassemblement dans la lutte contre le SIDA à se tenir à Toronto, du 13 au 18 août 2006.

Le congrès se divise en trois composantes : la science, la collectivité et le leadership. Au programme, 400 séances, rencontres et ateliers au cours desquels seront présentés d'importantes percées scientifiques et des débats sur les enjeux de politique actuelle entre les leaders du milieu de la politique, de la science et des collectivités ainsi que d'autres personnes qui se trouvent sur la ligne de front de la lutte contre l'épidémie. Au nombre des activités, on présentera les plus récentes recherches et une grande variété d'activités, incluant les séances planifiées par et pour les jeunes, Viral Culture, le volet culturel du programme qui comprend des visites de musées, de galeries d'art et d'autres activités dans le centre-ville de Toronto et le Village global, qui sera ouvert au grand public.

Les plus récentes informations sur le programme complet du congrès sont disponibles sur le site Web à www.aids2006.org.

Notes aux rédacteurs en chef

CANFAR (Fondation canadienne de recherche sur le SIDA)

La Fondation canadienne de recherche sur le SIDA, CANFAR, est une fondation national à but non lucratif dont l'objectif est de sensibiliser le public afin de lever des fonds pour la recherche au Canada sur tous les aspects de l'infection du HIV et du SIDA. CANFAR est le seul organisme canadien dont l'objectif est de trouver des fonds privés pour la recherche sur le SIDA et le HIV dans de nombreux secteurs, notamment la recherche fondamentale et appliquée, l'éducation et la prévention, les initiatives psychosociales, les soins et la recherche dans la collectivité.

Le Fonds Nelson Mandela pour les enfants (Canada)

Le Fonds Nelson Mandela pour les enfants (Canada) travaille en étroite collaboration avec le Fonds Nelson Mandela pour les enfants pour servir de modèle, motiver et assurer l'avenir des enfants et des jeunes en Afrique du Sud. Nous garantissons que tous les fonds recueillis sont utilisés pour permettre aux enfants et aux jeunes issus de milieux défavorisés de se prendre en main et d'améliorer leur qualité de vie. Nos objectifs sont de: prêter assistance aux enfants défavorisés et aux jeunes d'Afrique du Sud; aider et fournir une aide financière au Fonds Nelson Mandela pour les enfants d'Afrique du Sud; et éduquer et informer le public des défis sociaux et économiques auxquels les enfants et les jeunes sont confrontés en Afrique du Sud.

ACT Community Partners Fund

Le AIDS Committee of Toronto (ACT) consacre une partie de ses levées de fonds annuelles au financement de partenariats avec d'autres organismes de Toronto qui fournissent des services de soutien aux personnes vivant avec le VIH/SIDA, ou fournit du matériel de prévention du VIH aux personnes considérées à risque. Depuis ses débuts, Community Partners Fund ACT a distribué plus de 2,2 millions de dollars pour améliorer la réponse de la collectivité au HIV/SIDA à Toronto.

Le Congrès international sur le SIDA

Le Congrès international sur le SIDA est un des plus importants rassemblements pour la publication et la discussion de percées importantes dans le domaine scientifique et dans d'autres secteurs dans la lutte mondiale contre le HIV/SIDA. À titre de réunion la plus importante et la plus diversifiée consacrée à l'enjeu global de santé, le congrès met en contact les personnes qui se trouvent dans la mouvance de la lutte contre l'épidémie du HIV/SIDA afin qu'elles partagent les leçons et établissent ensemble l'orientation future. Ce faisant, le congrès touche directement la vie de ceux et celles vivant avec le HIV/SIDA ou qui sont touchés par l'infection et il constitue à cet égard un important catalyseur de changement.


Communiqué envoyé le 24 juillet 2006 à 05:30 et diffusé par :