Le Lézard

Liban et Gaza: La SSJB exhorte le gouvernement du Canada à opter pour la paix plutôt que pour la guerre



MONTRÉAL, le 22 juillet /CNW/ -- MONTRÉAL, le 22 juillet /CNW Telbec/ - Depuis hier, le drapeau du Québec est en berne devant le siège social de la Société Saint-Jean Baptiste de Montréal, en témoignage de sympathie envers toutes les familles, au Québec et ailleurs, victimes du présent conflit entre le Hezbollah et Israël.

"Tout comme la grand majorité des Québécoises et Québécois, affirme le président général Jean Dorion, nous constatons combien la situation au Proche-Orient est tragique : en Israel, les attentats aveugles du Hezbollah ont provoqué la mort de plusieurs militaires et civils, juifs et arabes. Mais la réaction d'Israel, à Gaza et au Liban, est totalement démesurée : elle consiste à tuer des centaines de civils innocents, à détruire les infrastructures essentielles à la population et à évincer des populations entières de leurs maisons et de leurs lieux de subsistance".

"Et tout comme la grande majorité de la population du Québec, poursuit Jean Dorion, nous sommes décus que le gouvernement à tendance militariste de Stephen Harper n'aie pas su trouver mieux à faire que de justifier de pareils crimes, au lieu d'inviter les parties à la modération pour éviter une escalade d'actions démesurées, qui ne peuvent que renforcer le cycle de la violence, nourrir la haine et le désespoir, et ultimement fournir de nouvelles recrues aux organisations terroristes qu'Israel prétend ainsi mettre au pas".

"Le peuple québécois souhaite que le Canada retrouve sa posture de promoteur de la PAIX. Cela consiste entre autres à prévenir les responsables de crimes contre l'humanité qu'ils seront éventuellement passibles de poursuites devant un tribunal international, comme la Commissaire de l'ONU aux Droit de l'Homme a eu pour sa part le courage de le faire", a conclu Jean Dorion.


Communiqué envoyé le 22 juillet 2006 à 05:00 et diffusé par :