Le Lézard

Grève à la charcuterie Chez Ben's



MONTRÉAL, le 21 juillet /CNW/ -- MONTRÉAL, le 21 juillet /CNW Telbec/ - Pour la première fois en 98 ans, ça ne sent pas le smoked meat à l'angle des rues Metcalfe et De Maisonneuve. Les 22 salarié-es du réputé restaurant Chez Ben's, membres d'un syndicat CSN, sont en grève depuis le 20 juillet à 11 heures. Ils veulent amener leur employeur à assainir les relations de travail au quotidien et, surtout, se faire respecter.

Les travailleuses et les travailleurs du restaurant réclament une meilleure qualité de vie au travail. Ils en ont, entre autres, contre le fait que le restaurant ne soit ni climatisé par grande chaleur, ni chauffé par grand froid. Ce qu'ils souhaitent, c'est obtenir que l'employeur mette en place les moyens nécessaires pour que leur milieu de travail soit plus confortable. Ils estiment avoir le droit de travailler dans un environnement convenable.

Ils veulent aussi améliorer certains mécanismes prévus à la convention collective pour accélérer le règlement des litiges.

Au chapitre de l'organisation du travail, ils demandent à leur employeur de veiller à ce qu'il y ait suffisamment de personnel au travail, en particulier lors des périodes de pointe. Par exemple, actuellement, pour certains quarts de travail, aucun cuisinier n'est prévu à l'horaire et ce sont les serveurs qui doivent confectionner eux-mêmes les plats. Une situation plutôt paradoxale pour un restaurant qui serait à corriger.

Ils désirent également que les horaires de travail soient plus stables et qu'ils soient établis en fonction de l'ancienneté. De plus, ils souhaitent inclure à la convention collective une compensation financière en cas de fermeture de l'établissement.

Enfin, les syndiqué-es souhaitent obtenir une semaine de vacances supplémentaire après 25 ans de service et améliorer leurs salaires.

Réunis en assemblée générale, le 14 juillet, 17 membres du syndicat se sont prononcés à 100 pour cent en faveur du recours à la grève. Leur convention collective est échue depuis le 15 février 2006. Une rencontre de conciliation est prévue le 24 juillet.

Le syndicat est affilié à la Fédération du commerce, au Conseil central du Montréal métropolitain et à la Confédération des syndicats nationaux. Fondée en 1921, la CSN compte 300 000 membres oeuvrant dans tous les secteurs d'activité.


Communiqué envoyé le 21 juillet 2006 à 15:46 et diffusé par :