Le Lézard
Classé dans : L'environnement

Le chef du NPD, Jack Layton, donne du sang pour des analyses sanguines permettant de vérifier la présence éventuelle de substances toxiques



TORONTO, le 20 juillet /CNW/ -- Défense environnementale analyse le sang de certains politiciens fédéraux

afin de détecter la présence de substances chimiques toxiques

TORONTO, le 20 juillet /CNW/ - Le chef du NPD, Jack Layton, s'est aujourd'hui prêté à un prélèvement de sang, dans le cadre des efforts continus de la part de Défense environnementale pour mesurer le niveau de contamination par des substances chimiques nocives chez les Canadiens.

M. Layton est le premier politicien fédéral à donner du sang qui sera analysé en vue de détecter la présence de produits chimiques toxiques. La ministre de l'Environnement, Rona Ambrose, le ministre de la Santé, Tony Clement et le critique libéral pour l'environnement, John Godfrey, se sont également portés volontaires pour cette analyse sanguine. Défense environnementale a aussi demandé au chef du Bloc québécois, Gilles Duceppe, de fournir un échantillon de sang.

Les échantillons de sang de M. Layton offriront un portrait éclair de son exposition à toute une variété de produits chimiques, dont certains persistent dans l'environnment et s'accumulent dans l'organisme. Bon nombre de ces produits chimiques proviennent des produits d'usage quotidien, tels l'ameublement, la télé, les emballages d'aliments, les produits de nettoyage et les vêtements. Ces substances ont une grande diversité d'effets potentiels sur la santé et sont associés au cancer, aux troubles développementaux et génésiques, aux troubles respiratoires, à la dérégulation endocrinienne, ainsi qu'aux dommages neurologiques.

"C'est incroyable de voir combien de députés refusent encore de faire le lien entre les produits que nous utilisons aujourd'hui et les effets à long terme sur la santé," a déclaré M. Layton. "Le NPD a été le premier à vouloir protéger les collectivités en proposant au Parlement d'interdire les pesticides cancérogènes. Ces analyses de sang contribueront pour une bonne part à sensibiliser les Canadiens, en particulier les législateurs et les fabricants de produits qui finissent par causer des problèmes pour la santé."

Le sang de M. Layton sera soumis à une analyse portant sur un total de 102 composés répartis entre sept grandes catégories : les BPC (dyphényles polychlorés); les substances anti-taches et anti-adhésives (appelés PFC, ou composés perfluorés); les pesticides organochlorés (comme le DDT); les insecticides organophosphorés (comme les produits de dégradation du malathion); les métaux lourds (mercure et plomb); les polluants atomosphériques appelés HAP (hydrocarbures aromatiques polycycliques) et les produits ignifuges (PBDE ou polybromodiphényléthers).

Dans le cadre de sa campagne nationale Une Nation toxique, Défense environnementale a mesuré la présence de produits toxiques chez des adultes et des familles de différentes régions du Canada, dont l'âge variait de 10 à 66 ans. Les résultats de ces deux séries de tests ont permis de révéler que les Canadiens sont contaminés, peu importe où ils travaillent, jouent ou vont à l'école, et peu importe leur âge et l'endroit où ils vivent.

"Les enfants, les parents, les grands-parents de tout le pays sont pollués par une variété de substances chimiques toxiques," a déclaré Rick Smith, directeur général, Défense environnementale. "Nous anticipons des niveaux semblables de contamination dans les analyses de sang des députés. Mais il reste à voir quel député sera le plus toxique."

Les échantillons sanguins de M. Layton seront envoyés à deux laboratoires indépendants pour analyse et les résultats des tests de tous les politiciens seront disponibles à l'automne. Les résultats des études précédentes sont disponibles sur le site Web d'Une Nation toxique au www.unenationtoxique.ca.

Défense environnementale : Défense environnementale protège l'environnement et la santé. Nous faisons de la recherche. Nous sensibilisons. Nous allons devant les tribunaux lorsque nécessaire. Tout cela pour nous assurer un air propre, des aliments salubres et des écosystèmes sains. D'un bout à l'autre du pays. www.environmentaldefence.ca

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 12:17
L'interdiction pour les commerçants d'offrir aux consommateurs des sacs de plastique léger prendra effet à compter du 1er janvier 2018, et s'appliquera à tous les établissements dont l'activité principale consiste à vendre des marchandises au détail....

à 12:09
Le Canada est déterminé à travailler avec les provinces et les territoires pour faire croître l'économie tout en respectant ses engagements en matière de changements climatiques et en créant des emplois dans les collectivités à l'échelle du pays....

à 12:00
L'augmentation de 261,2 millions de dollars pour lutter contre les changements climatiques accélérera la transition énergétique des entreprises québécoises et offrira des opportunités d'affaires intéressantes pour elles, selon la Fédération des...

à 11:49
Le Canada est déterminé à travailler avec les provinces et les territoires pour faire croître l'économie tout en respectant ses engagements en matière de changements climatiques et en créant des emplois dans les collectivités à l'échelle du pays....

à 11:30
Le gouvernement du Québec et le gouvernement du Canada accordent une aide pouvant atteindre 13 millions de dollars aux agriculteurs qui ont dû engager des dépenses imprévues à la suite des dommages causés aux cultures par les épisodes de grêle...

à 11:08
Le Plan d'action 2013-2020 sur les changements climatiques du gouvernement du Québec sera bonifié grâce à un investissement de 261,2 M$ sur cinq ans en provenance du Fonds du leadership pour une économie à faibles émissions de carbone (Fonds du...




Communiqué envoyé le 20 juillet 2006 à 10:30 et diffusé par :