Le Lézard
Classé dans : Les affaires

Bank of America annonce des résultats record au deuxième trimestre de 5,5 milliards USD, soit 1,19 USD par action



CHARLOTTE, Caroline du Nord, July 20 /PRNewswire/ --

    
                    - Bénéfice net en hausse de 18 %

                - Forte croissance dans toutes les activités

                   - Ventes record de compte-chèques

          - Bénéfice net record dans les services bancaires d'investissement

                   - Taux d'efficience inférieur à 48 %




Bank of America Corporation vient d'annoncer aujourd'hui que son bénéfice net au deuxième trimestre 2006 est en hausse de 18 % à 5,48 milliards USD contre 4,66 milliards USD au cours de l'exercice précédent. Le bénéfice par action (après dilution) a été de 1,19 USD, en augmentation de 4 % par rapport aux 1,14 USD de l'exercice précédent, le précédent trimestre record sur une base ajustée. Le rendement des capitaux propres des actionnaires ordinaires moyens pour le deuxième trimestre a été de 17,26 %. Conformément aux règles comptables régissant les acquisitions, les résultats du deuxième trimestre 2005 ne comprennent pas MBNA, qui a été acquise le 1er janvier 2006.

(Logo: http://www.newscom.com/cgi-bin/prnh/20050720/CLW086LOGO-b)

En excluant les charges de fusion et restructuration de 194 millions USD avant impôts, représentant 3 cents par action, la société a réalisé un bénéfice net de 5,60 milliards USD, soit 1,22 USD par action (après dilution) au deuxième trimestre 2006. Un an auparavant, les charges de fusion et restructuration de 121 millions USD relatives à l'acquisition de FleetBoston Financial avaient réduit les bénéfices par action de 2 cents.

<< Nos performances au cours du trimestre passé démontrent la puissance de nos franchises sans égal et de nos sources de recettes diversifiées ainsi que le savoir-faire et le dur labeur de nos employés >> a dit Kenneth D. Lewis, PDG de la société. << Nos améliorations continuelles en matière d'excellence opérationnelle ont abouti sur notre meilleur taux d'efficience jamais atteint, tandis que nos investissements en innovation et service sur l'ensemble de la banque ont produit des gains dans les activités grand public, des marchés des capitaux et de la gestion de patrimoine. Nous compensons le difficile environnement en matière de taux d'intérêts par un excellent travail dans chaque gamme d'activité, ce qui aboutit à une augmentation significative des recettes provenant des honoraires et à une croissance continue de la valeur pour les actionnaires. >>

Le chiffre d'affaires a augmenté de 25 % en glissement annuel alors que les frais autres que d'intérêts ont augmenté de 24 %. Sur une base pro forma (y compris les résultats du deuxième trimestre 2005 de MBNA), le chiffre d'affaires a augmenté de 6 % alors que les frais autres que d'intérêts ont augmenté de 2 %. Les données historiques concernant les résultats pro forma ont été portées dans le formulaire 8-K déposé le 10 avril 2006.

L'amélioration d'un exercice à l'autre provient d'une forte performance sur l'ensemble des activités grand public, d'une croissance continue des bénéfices issus des comptes de titres, d'une augmentation des bénéfices provenant des services bancaires d'investissement et des placements en actions, ainsi que d'améliorations dans les catégories de la gestion d'actifs.

Au cours des six premiers mois de 2006, Bank of America a réalisé 10,46 milliards USD de bénéfices, soit 2,25 USD par action (après dilution), contre 9,05 milliards USD, soit 2,21 USD par action, sur une base ajustée, un an auparavant.

    
    Faits marquants concernant le deuxième trimestre 2006
     - Le nombre net de nouveaux compte-chèques grand public a atteint un
       chiffre record de 701 000 au deuxième trimestre, grâce à des 
       programmes innovants comme << Keep the Change >>(TM). À ce jour, plus 
       de 2,7 millions de clients se sont inscrits à << Keep the Change >>.
     - Les recettes provenant des cartes de débit ont augmenté de plus de 20%
       en glissement annuel parce qu'un volume plus important de compte-
       chèques et << Keep the Change >> ont fait augmenter l'utilisation des 
       cartes de debit chez les commerçants. Le volume des achats avec carte 
       de débit a atteint un chiffre record de 42 milliards USD au cours de
       ce trimestre, une augmentation de 22 % en glissement annuel.
     - Le total des prêts et leasings a augmenté de 17 % en glissement annuel
       pour les services aux grandes entreprises et les services bancaires
       d'investissement parce que les entreprises continuent d'investir et de 
       se développer.
     - Les recettes d'honoraires provenant des services bancaires
       d'investissement pour les grandes entreprises et des services 
       bancaires d'investissement ont atteint un chiffre record de 645 
       millions USD au deuxième trimestre, car des pratiques commerciales 
       telles que le partenariat de << couverture double >> entre les 
       services aux entreprises et les services bancaires d'investissement 
       continuent de faire augmenter les activités de mobilisation de fonds
       et de fusion-acquisition chez les clients d'entreprise.
     - Les marchés des capitaux et les services de conseil ont produit un
       chiffre d'affaires de plus de 2 milliards USD pour le deuxième 
       trimester consécutif, parce qu'un environnement de marché favorable 
       conjugué à des investissements en technologie et en personnel initiés 
       en 2005 ont produit d'excellents résultats d'exploitation sur 
       l'ensemble des activités.
     - La valeur totale gérée par la gestion du patrimoine et des
       investissements mondiaux a atteint le seuil des 500 milliards USD, une
       augmentation de 13 % en glissement annuel. Cette augmentation a généré
       une croissance de 11 % des honoraires de gestion d'actifs. Sur la base 
       des actifs gérés, 85 % des actifs étaient investis dans des fonds 
       (actions, revenu fixe, et marché monétaire) où au moins une classe 
       d'actions s'est placée dans les deux quartiles supérieurs de leur 
       groupe de pairs au 30 juin 2006.(1)

    (1) La classe d'actions ainsi classée peut présenter une admissibilité
    limitée et peut ne pas être ouverte à tous les investisseurs. Les
    classements des groupes de pairs ont été fournis par Morningstar pour les 
    fonds d'actions, par Lipper pour les fonds à revenu fixe et par iMoneyNet
    pour les fonds de marché monétaire.

    Faits marquants concernant la transition de MBNA au deuxième trimestre
    2006
     - Les économies de coût issues de la fusion se sont élevées à 275
       millions USD avant impôts au deuxième trimestre. Elles proviennent 
       avant tout des réductions de personnel et des synergies de marketing.
       La transition est en bonne voie pour atteindre les objectifs 
       d'économies projetés.
     - Au 30 juin, environ 4 000 des 6 000 suppressions de postes prévues ont
       été effectuées au moyen d'un mélange de départs volontaires et
       d'indemnités de départ depuis l'annonce de la fusion, le 30 juin 2005.
     - Pratiquement 25 ans après que MBNA ait fait figure de pionnière du
       marketing d'affinité en offrant des cartes de crédit aux clients 
       partageant un fort intérêt en commun, Bank of America a annoncé des 
       prorogations de trois des contrats de marketing d'affinité les plus 
       anciens et les plus réussis : National Education Association (NEA), 
       Ducks Unlimited et American Automobile Association (AAA).
     - Plus de 4 200 centres bancaires vendent maintenant des cartes de 
       credit d'affinité et on prévoit que ces produits seront vendus dans
       plus de 5 700 centres bancaires d'ici la fin juillet. Les cartes 
       d'affinité ont été présentées sur bankofamerica.com au début de 
       l'année. Ce site permet aux clients de choisir parmi plus de 350 de 
       cartes d'affinité. Les premiers résultats ont dépassé les attentes.




Récapitulatif financier du deuxième trimestre 2006

Produits

Les produits d'exploitation équivalents entièrement imposables ont augmenté de 25 % pour atteindre 18,52 milliards USD contre 14,78 milliards USD au deuxième trimestre 2005. Les résultats de l'année passée ne comprenaient pas MBNA.

Les intérêts créditeurs nets, équivalents entièrement imposables, étaient de 8,93 milliards USD contre 7,83 milliards USD au cours de l'exercice précédent. Outre l'acquisition de MBNA, l'augmentation s'explique par une croissance des prêts et par une augmentation de l'activité de gestion actif-passif (GAP), en partie compensées par des niveaux inférieurs de dépôts de base et par une compression de l'écart. Le rendement de l'intérêt net a gagné 5 points de base à 2,85 %.

Les produits non productifs d'intérêts ont gagné 38 % pour atteindre 9,60 milliards USD contre 6,96 milliards USD. Outre l'acquisition de MBNA, qui a permis de développer les recettes des cartes, ces résultats proviennent d'un renforcement continu des recettes d'honoraires et d'augmentations des bénéfices des comptes de titres, des bénéfices provenant des services bancaires d'investissement et des placements en actions. Les autres recettes ont fortement baissé. Il y a un an, cette composante profitait des résultats du processus GAP, y compris le changement de valeur des dérivés utilisés comme couvertures économiques qui ne donnaient pas droit à SFAS 133 et la vente de prêts entiers.

Les ventes de titres de créance ont produit une perte nette de 9 millions USD au deuxième trimestre 2006 contre un profit net de 325 millions USD au deuxième trimestre 2005.

Efficience

Le taux d'efficience au deuxième trimestre 2006 était de 47,06 % (46,01 % avant charges de fusion et restructuration), stimulé par un levier opérationnel qui reste positif. Les frais autres que d'intérêts sont passés à 8,72 milliards USD contre 7,02 milliards USD il y a un an. Outre l'acquisition de MBNA, les frais ont augmenté en raison de dépenses en marketing relatives à des initiatives bancaires grand public et à des rémunérations de primes relatives aux recettes. Parmi les dépenses du deuxième trimestre 2006, figurent aussi 194 millions USD de charges de fusion et restructuration avant impôts relatives à l'acquisition de MBNA.

Le taux d'imposition réel est passé à 35,56 % au deuxième trimestre contre 33,69 % au deuxième trimestre 2005, principalement en raison d'une charge cumulative de 175 millions USD reflétant une législation fiscale récemment votée relative aux sociétés de vente à l'étranger.

Qualité du crédit

La qualité du crédit est restée stable. Les éléments nets passés en charges au deuxième trimestre 2005 en raison de l'acquisition de MBNA et de nouvelles avances sur des comptes auparavant titrisés compensent en partie un nombre inférieur de faillites de cartes de crédit passées en charges. Les charges calculées sont en hausse par rapport au deuxième trimestre 2005 en raison de l'acquisition de MBNA et du déblocage de réserves de crédit commercial de 2005. Ces augmentations ont en partie été compensées par des coûts de cartes de crédit en baisse.

    
     - Les provisions pour créances irrécouvrables étaient de 1,01 milliard
       USD, contre 1,27 milliard USD au premier trimestre 2006 et contre 875
       millions USD un an auparavant.
     - Les éléments nets passés en charges étaient de 1,02 milliard USD, soit
       0,65 % des prêts et leasings moyens. Les éléments nets passés en 
       charges étaient de 822 millions USD, soit 0,54 %, au premier trimestre 
       2006 et de 880 millions USD, soit 0,68 %, au deuxième trimestre 2005. 
       Les éléments nets passés en charges et rapportés excluaient 27 
       millions USD, soit 0,01 % des prêts et leasings moyens au deuxième 
       trimestre 2006 et 210 millions USD, soit 0,14 %, au premier trimestre 
       2006 en raison de comptes d'achats de prêts douteux pour MBNA. Les 
       pertes nettes gérées totales s'élevaient à 1,81 milliard USD, soit 
       0,98 % des prêts et leasings gérés. À comparer à 1,48 milliard USD, 
       soit 0,84 %, au 31 mars 2006 et 1,01 milliard USD, soit 0,77 %,
       au 30 juin 2005.
     - Les actifs non productifs s'élevaient à 1,64 milliard USD, soit 0,25 %
       des prêts, leasings et biens saisis totaux au 30 juin 2006. À
       comparer à 1,68 milliard USD, soit 0,27 % au 31 mars 2006 et 1,90 
       milliard USD, soit 0,36 % au 30 juin 2005.
     - La dépréciation totale pour les pertes sur prêts et leasings s'élevait
       à 9,08 milliards USD, soit 1,36 % des prêts et leasings au 30 juin 
       2006. À comparer à 9,07 milliards USD, soit 1,46 % au 31 mars 2006 et 
       8,32 milliards USD, soit 1,57 % au 30 juin 2005, qui ne comprenait pas 
       MBNA.




Gestion des capitaux

Les capitaux propres totaux des actionnaires s'élevaient à 127,84 milliards USD au 30 juin 2006. Les actifs en fin d'exercice ont atteint 1,45 billion USD. Le ratio de capital de niveau 1 était de 8,33 %, à comparer à 8,45 % au 31 mars 2006 et à 8,16 % au cours de l'exercice précédent.

Au cours du trimestre, Bank of America a payé des dividendes en espèces de 0,50 USD par action. La société a émis environ 30 millions d'actions ordinaires relatives principalement à des stock-options d'employés et à des plans d'achat et a racheté un peu plus de 83 millions d'actions ordinaires au deuxième trimestre 2006. Les actions ordinaires émises et en circulation en fin d'exercice étaient au nombre de 4,53 milliards au deuxième trimestre 2006, à comparer à 4,58 milliards au premier trimestre 2006 et à 4,02 milliards au deuxième trimestre 2005.

    
    Résultats du deuxième trimestre 2006 par segment d'activité
    Services bancaires mondiaux grand public et petites entreprises
    (Toutes les valeurs sont indiquées en dollars américains - USD)

    (en millions de dollars)                       T2 2006          T2 2005
    Chiffre d'affaires total(1)                     10 479            6 903

    Provisions pour créances irrécouvrables          1 029            1 155
    Frais autres que d'intérêts                      4 546            3 347

    Bénéfice net                                     3 105            1 534

    Taux d'efficience                                43,37 %          48,47 %
    Rendement des capitaux propres moyens            19,69            21,17

    Prêts et leasings(2)                           187 607          141 353
    Dépôts(2)                                      333 999          306 521

    (1) équivalents entièrement imposables
    (2) soldes moyens sur l'exercice




Le chiffre d'affaires a augmenté de 52 % pour atteindre 10,48 milliards USD et le bénéfice net a plus que doublé à 3,11 milliards USD. Les résultats du deuxième trimestre de l'exercice précédent ne comprenaient pas MBNA. Sur une base pro forma (y compris les résultats du deuxième trimestre 2005 de MBNA), le chiffre d'affaires a augmenté de 10 % alors que le bénéfice net a augmenté de 42 %.

Les résultats ont été stimulés par une augmentation des frais de compte en raison de la croissance des nouveaux comptes, un chiffre d'affaires relatifs aux cartes de débit en augmentation en raison d'une utilisation plus fréquente et un chiffre d'affaires relatifs aux cartes de crédit plus élevés car l'acquisition de MBNA par Bank of America continue de faire preuve de résultats positifs. Les prêts hypothécaires ont enregistré des résultats inférieurs principalement en raison d'une compression des marges dues aux taux d'intérêt plus élevés qu'au deuxième trimestre 2005.

    
     - Le chiffre d'affaires issu des dépôts a augmenté de 16 % en glissement 
       annuel pour atteindre 4,29 milliards USD, alors que le bénéfice net a
       augmenté de 30 % pour s'établir à 1,33 milliard USD. Sur une base pro  
       forma, le chiffre d'affaires des dépôts a augmenté de 15 % en
       glissement annuel, alors que le bénéfice net a augmenté de 27 %.
     - Les services de cartes ont enregistré un chiffre d'affaires de
       5,47 milliards USD, une augmentation de 163 % en glissement annuel. Le
       bénéfice net a augmenté d'un facteur de 10 pour atteindre 1,6 milliard 
       USD, contre 137 millions USD au cours de l'exercice précédent. Sur une 
       base pro forma, le chiffre d'affaires des services de cartes a 
       enregistré une augmentation de 18 % en glissement annuel, alors que le 
       bénéfice net a plus que doublé.
     - Les lignes de crédit gagées sur biens immobiliers ont enregistré un 
       chiffre d'affaires de 366 millions USD, une augmentation de 7 % en 
       glissement annuel. Le bénéfice net a augmenté de 18 % pour atteindre 
       128 millions USD. Sur une base pro forma, il n'y a eu aucun impact 
       réel sur le chiffre d'affaires ou le bénéfice net.
     - Les prêts hypothécaires ont enregistré un chiffre d'affaires de 
       344 millions USD, à comparer à 411 millions USD au deuxième trimestre 
       2005 et un bénéfice net de 66 millions USD, à comparer à 97 millions 
       USD il y a un an. Sur une base pro forma, tant le chiffre d'affaires 
       que le bénéfice net ont subi une baisse légèrement plus prononcée, 
       étant donné que le chiffre d'affaires pro forma du deuxième trimestre 
       2005 était de 424 millions USD et le bénéfice net pro forma s'élevait 
       à 106 millions USD il y a un an.
     - GAP/divers présentait un chiffre d'affaires de 15 millions USD, à 
       comparer à 383 millions USD au deuxième trimestre 2005 et une perte 
       nette de 65 millions USD, à comparer à un bénéfice net de 169 millions 
       USD au deuxième trimestre 2005. Sur une base pro forma, le chiffre 
       d'affaires s'élevait à 422 millions USD alors que le bénéfice net 
       était de 194 millions USD au deuxième trimestre 2005.


    
    Services aux grandes entreprises et services bancaires d'investissement

    (en millions de dollars)                       T2 2006          T2 2005
    Chiffre d'affaires total(1)                      5 717            4 908

    Provisions pour créances irrécouvrables             41             (249)
    Frais autres que d'intérêts                      2 956            2 603

    Bénéfice net                                     1 716            1 705

    Taux d'efficience                                51,71 %          53,02 %
    Rendement des capitaux propres moyens            15,94            16,62

    Prêts et leasings(2)                           243 140          207 927
    Dépôts(2)                                      205 263          191 471
    Actifs commerciaux(2)                          332 688          332 432

    (1) équivalents entièrement imposables
    (2) soldes moyens sur l'exercice




Le chiffre d'affaires a augmenté de 16 % pour atteindre 5,72 milliards USD contre 4,91 milliards USD. Le bénéfice net s'est avant tout maintenu à 1,72 milliards USD. La croissance des prêts a contribué à atténuer les effets d'une courbe des rendements qui s'aplatit.

La croissance du chiffre d'affaires a été alimentée par une activité croissante sur les marchés des capitaux. Les marchés des capitaux et les services de conseil ont profité de résultats des ventes et des échanges positifs dans les produits liquides, les produits de crédit et les produits structurés étant donné que des investissements passés en personnel et en infrastructures commerciales ont finalement porté leurs fruits. Les services bancaires d'investissement ont profité d'une plus grande activité des marchés et ont continué de mener la souscription de dettes adossées. Les services de trésorerie ont profité d'intérêts créditeurs nets en augmentation en raison de taux d'intérêts à court terme plus élevés.

Le bénéfice net a été influencé par des charges calculées en hausse, principalement dans les prêts commerciaux et une augmentation des rémunérations au mérite dans les marchés des capitaux et les services de conseil. Les charges calculées ont augmenté avant tout en raison de l'absence d'avantages ce trimestre provenant du déblocage de réserves en 2005 relatives à des incertitudes réduites associées à l'intégration du crédit de FleetBoston.

    
     - Les marchés des capitaux et les services de conseil ont enregistré un
       chiffre d'affaires de 2,12 milliards USD, une augmentation de 39 % en
       glissement annuel. Le bénéfice net a augmenté de 57 % pour atteindre 
       504 millions USD.
     - Les prêts commerciaux ont enregistré un chiffre d'affaires de 1,51
       milliards USD, légèrement plus élevé qu'au deuxième trimestre 2005. Le
       bénéfice net a baissé à 589 millions USD contre 789 millions USD,
       principalement en raison des avantages liés aux provisions en 2005.
     - Les services de trésorerie ont enregistré un chiffre d'affaires de 
       1,70 milliards USD, une augmentation de 15 % en glissement annuel. Le 
       bénéfice net a augmenté de 26 % pour atteindre 559 millions USD.
     - GAP/autres présentait un chiffre d'affaires de 383 millions USD et un
       bénéfice net de 64 millions USD.

    Gestion du patrimoine et des investissements mondiaux

    (en millions de dollars)                       T2 2006          T2 2005
    Chiffre d'affaires total(1)                      1 955            1 790

    Provisions pour créances irrécouvrables            (40)              (9)
    Frais autres que d'intérêts                        991              929

    Bénéfice net                                       634              556

    Taux d'efficience                                50,68 %          51,91 %
    Rendement des capitaux propres moyens            25,76            21,64

    Prêts et leasings(2)                            60 412           53 047
    Dépôts(2)                                      114 195          120 256

    (en milliards)                               au 30/06/06      au 30/06/05
    Actifs gérés                                     500,1            442,8

    (1) équivalents entièrement imposables
    (2) soldes moyens sur l'exercice




Le chiffre d'affaires a augmenté de 9 % et le bénéfice net a augmenté de 14 % en glissement annuel. Les résultats proviennent par des honoraires de gestion d'actifs plus élevés, des volumes de prêts plus élevés, des écarts de dépôt plus élevés ainsi qu'une migration constante de certaines relations bancaires des services bancaires mondiaux grand public et petites entreprises.

Les honoraires de gestion d'actifs ont augmenté de 11 % en glissement annuel en raison à d'un plus fort volume d'actifs sous solde de gestion stimulé par un apport d'actifs nets totaux de 42 milliards USD en plus de valeurs de marché en augmentation de 15 milliards USD.

    
     - Premier Banking & Investments a enregistré un chiffre d'affaires de 
       732 millions USD, une augmentation de 20 % en glissement annuel. Le 
       bénéfice net a augmenté de 34 % pour atteindre 254 millions USD.
     - The Private Bank a enregistré un chiffre d'affaires de 549 millions
       USD, une légère augmentation en glissement annuel. Le bénéfice net a 
       Augmenté de 25 % pour atteindre 195 millions USD.
     - Columbia Management a enregistré un chiffre d'affaires de 377 millions
       USD, une augmentation de 15 % en glissement annuel. Le bénéfice net a
       augmenté de 29 % pour atteindre 81 millions USD.
     - GAP/autres présentait un chiffre d'affaires de 297 millions USD et un
       bénéfice net de 104 millions USD.




Divers

Divers a reflété 20 millions USD de bénéfice net pour le trimestre, à comparer à 862 millions USD au deuxième trimestre 2005. En 2005, les divers ont profité des résultats du processus GAP, notamment le changement de valeur des dérivés utilisés comme couvertures économiques qui ne donnaient pas droit à SFAS 133 et la vente de prêts entiers. Le deuxième trimestre 2006 comprenait des pertes sur les ventes de titres de créance à hauteur de 6 millions USD, à comparer à des profits sur les ventes de titres de créance de 204 millions USD au deuxième trimestre 2005. Les bénéfices des placements en actions dans ce segment s'élevaient à 524 millions USD contre 479 millions USD au deuxième trimestre 2005.

Remarque : Al de Molina, directeur général des finances, discutera les résultats du deuxième trimestre 2006 au cours d'une téléconférence qui aura lieu aujourd'hui à 10h00 (heure de l'Est). Vous pouvez accéder à la téléconférence via une diffusion Web disponible sur le site de Bank of America au http://investor.bankofamerica.com.

Bank of America est une des plus grandes institutions financières du monde, offrant aux consommateurs, ainsi qu'aux petites, moyennes et grandes entreprises, une gamme complète de produits et de services bancaires, d'investissements, de gestion d'actifs et d'autres produits de gestion financière et de gestion des risques. La société offre un service sans pareil aux consommateurs et aux petites entreprises américains, servant 54 millions de clients grâce à ses 5,700 centres bancaires, à presque 17 000 distributeurs automatiques et à un site Internet primé et employé par plus de 19,8 millions d'utilisateurs actifs. La SBA a classé Bank of America en tête des organismes prêteurs aux petites entreprises des États-Unis et premier organisme prêteur aux entreprises créées par des minorités. La société répond aux besoins de clients répartis dans 175 pays et entretient des relations avec 98 % des sociétés figurant au Fortune 500 et 79 % des entreprises du Global Fortune 500. Les actions de Bank of America Corporation sont cotées à la Bourse de New York sous le symbole BAC.

Énoncés prospectifs

Le présent communiqué de presse contient des énoncés prospectifs, notamment des énoncés liés à la situation financière, aux résultats des perspectives relatives aux opérations et bénéfices de Bank of America Corporation. Ces énoncés prospectifs comportent certains risques et incertitudes. Les facteurs susceptibles d'entraîner des écarts entre les résultats ou bénéfices réels et ces énoncés prospectifs sont notamment les suivants : 1) la croissance commerciale anticipée consécutivement à des changements de processus et d'autres investissements est moins importante que prévue ; 2) la pression de la concurrence des entreprises de services financiers a augmenté de manière importante ; 3) les conditions économiques générales sont moins favorables que prévu ; 4) les conditions politiques, notamment les menaces d'activités terroristes et les actions consécutives des États-Unis à l'étranger sont susceptibles d'affecter défavorablement l'ensemble des conditions commerciales et économiques de la société ; 5) des changements au niveau de l'environnement du taux d'intérêt réduisent les marges d'intérêts et se répercutent sur les sources de financement ; 6) des changements au niveau des taux d'intérêt à l'étranger augmentent les risques ; 7) des changements au niveau des taux et prix du marché peuvent avoir une influence défavorable sur la valeur des produits financiers ; 8) les environnements, exigences ou changements législatifs ou réglementaires affectent défavorablement les activités de la société ; 9) les changements des normes, règles ou interprétations comptables ; 10) les procès liés aux litiges, notamment les coûts, dépenses, règlements amiables et jugements, peuvent affecter défavorablement la société ou ses activités ; 11) les fusions et acquisitions ainsi que leur intégration dans la société et 12) les décisions de réduire, vendre ou fermer des unités ou bien de modifier l'ensemble des activités commerciales d'une unité de la société. Pour de plus amples informations concernant Bank of America Corporation, veuillez consulter les rapports de Bank of America déposés auprès de la SEC et disponibles à l'adresse suivante : www.sec.gov.

Veuillez envisager attentivement les objectifs, risques, frais et dépenses d'investissement des fonds communs de placement de Columbia avant d'investir. Contactez votre conseiller financier pour obtenir une brochure comportant ces informations et d'autres informations importantes relatives aux fonds. Lisez?les attentivement avant d'investir.

Columbia Management est la principale division de gestion des investissements de Bank of America Corporation. Les entités de Columbia Management proposent des services de gestion des investissements et recommandent des portefeuilles de fonds communs de placement et institutionnels. Les fonds de Columbia sont distribués par Columbia Management Distributors, Inc., membre de NASD, SIPC. Columbia Management Distributors, Inc. appartient à Columbia Management et est une filiale de Bank of America Corporation.

    
    Site Web : http://www.bankofamerica.com
               http://investor.bankofamerica.com



Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 15:00
MERCIER, QC, le 22 oct. 2017 /CNW Telbec/ - Le gouvernement du Québec est fier d'avoir contribué au projet de construction de la nouvelle caserne de pompiers de Mercier. Cette infrastructure permet à la fois de répondre aux attentes du milieu et...

à 13:03
POINTE-CLAIRE, QUÉBEC--(Marketwired - 22 oct. 2017) - Le Groupe Hewitt (« Hewitt ») annonce aujourd'hui que le Bureau de la concurrence a approuvé la vente de l'entreprise à Toromont Industries. Ceci marque la fin des étapes importantes menant à la...

à 11:44
MONTRÉAL, le 22 oct. 2017 /CNW Telbec/ - Au lendemain de la «Semaine de la PME» et après une semaine chargée d'annonces du gouvernement Trudeau dans le cadre de son projet de réforme fiscale, le CPQ (Conseil du patronat du Québec) aimerait revenir...

à 09:00
MONTRÉAL, le 18 oct. 2017 /CNW Telbec/ - Dans un geste inhabituel, l'Association médicale du Québec, l'Alliance des patients pour la santé, la Confédération des syndicats nationaux et l'Association des cadres supérieurs de la santé et des services...

à 08:21
LONGUEUIL, QC, le 22 oct. 2017 /CNW Telbec/ - La députée à l'Assemblée nationale du Québec et chef du Bloc Québécois est au Lac-Saint-Jean, aujourd'hui dimanche 22 octobre et lundi 23 octobre 2017, pour accompagner Marc Maltais, le candidat du Bloc...

à 06:30
MARIA, QC, le 20 oct. 2017 /CNW Telbec/ - Le collectif Accès sages-femmes Baie-des-Chaleurs est heureux des récents développements pour l'implantation des services de sage-femme dans la région. « Après neuf années de travail ardu, notre collectif...




Communiqué envoyé le 19 juillet 2006 à 23:15 et diffusé par :