Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Exploitation minière

Cameco fait état d'un mouvement de sol dans la paroi de l'exploitation à ciel ouvert de la mine d'or Kumtor



SASKATOON, SASKATCHEWAN--(CCNMatthews - 18 juillet 2006) - Cameco Corporation (TSX:CCO) (NYSE:CCJ) a annoncé aujourd'hui qu'un mouvement de sol de la paroi de l'exploitation à ciel ouvert s'est produit à la mine Kumtor, en République Kirghize, en Asie Centrale. Cameco détient 53 % de Centerra Gold Inc., qui détient et exploite la mine Kumtor, située en République Kirghize, en Asie Centrale.

L'analyse technique préliminaire faite depuis l'événement précise que la production de Kumtor pour 2006 est maintenant prévue à quelque 300 000 onces. La perspective antérieure la plus récente de Centerra prévoyait pour 2006 une production de 410 000 à 420 000 onces d'or coulé en lingots. Les études se poursuivent afin de mieux quantifier l'effet du mouvement de paroi sur la production de 2007.

L'incident est survenu le jeudi 13 juillet et a affecté une partie importante de la paroi nord-est. L'important système de surveillance de la pente à Kumtor a été efficace, et a permis l'évacuation précoce du secteur d'exploitation minière; il n'y a pas eu de blessés mais une foreuse au diamant a été recouverte par la roche. Le mouvement de sol s'est produit au-dessus de la zone de travail sur un minerai à plus forte teneur, dont on prévoyait l'exploitation minière à compter de la fin de l'année en cours ainsi qu'en 2007. Bien que la zone de travail en secteur minéralisé n'ait pas été recouverte par la roche, un nouveau programme d'exploitation minière est nécessaire, en raison de préoccupations liées à la sécurité, ce qui reportera l'exploitation prévue dans cette zone.

L'exploitation régulière se poursuivra à l'extrémité sud de l'exploitation à ciel ouvert tout comme le traitement en usine des amas de minerai à faible teneur.

Les occasions d'accélérer les livraisons de matériel sont également recherchées. On ne prévoit pas que les réserves d'or soient affectées par suite du glissement de roche puisque le mouvement de paroi s'est produit entièrement à l'intérieur du secteur circonscrit par la conception ultime de l'exploitation à ciel ouvert.

Centerra est une société aurifère axée sur la croissance, qui se concentre sur l'acquisition, l'exploration, le développement et l'exploitation de propriétés aurifères situées principalement en Asie Centrale, dans l'ancienne Union Soviétique et dans d'autres marchés émergents. Centerra est un producteur d'or de pointe nord-américain et le plus important producteur d'or occidental de l'Asie Centrale et de l'ancienne Union Soviétique. Les actions de Centerra se négocient à la Bourse de Toronto (TSX) sous le symbole CG. La Société est établie à Toronto, au Canada.

La société Cameco, dont le siège social est établi à Saskatoon, en Saskatchewan, est le plus important producteur d'uranium au monde. Les produits d'uranium de la Société servent à produire de l'électricité dans des centrales nucléaires à l'échelle du globe et fournissent ainsi l'une des sources d'énergie les plus propres disponibles actuellement.

Les actions de la société Cameco se négocient aux bourses de Toronto et de New York.

Les énoncés contenus dans le présent communiqué de presse, qui ne sont pas des faits ou des données rétrospectives, sont des énoncés prospectifs; ils comportent des risques, des incertitudes et d'autres facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement de ceux exprimés ou implicites dans ces énoncés prospectifs. Les facteurs susceptibles de causer de telles différences, sans toutefois se limiter au caractère général des éléments cités ci-dessous, comprennent les facteurs suivants : l'impact du chiffre des ventes des services de fabrication de combustible, d'uranium, des services de conversion, de l'électricité générée et de l'or; la volatilité et la sensibilité aux prix dans le marché de l'uranium, des services de conversion, de l'électricité en Ontario et de l'or; la concurrence; l'impact du change sur les taux de change et les taux d'intérêt; l'imprécision des estimations visant la mise hors service des exploitations, la remise en état des terres, les réserves et les impôts; les risques environnementaux et ceux associés à la sécurité, notamment les charges réglementaires accrues et l'évacuation des résidus à long terme; les conditions géologiques ou hydrologiques imprévues; les conditions adverses d'exploitation minière; les risques politiques découlant de l'exploitation d'installations dans certains pays en développement; le terrorisme; le sabotage; une détérioration possible de l'appui politique à l'énergie nucléaire; les changements apportés aux politiques et aux règlements gouvernementaux, y compris les politiques et les lois régissant le commerce et l'impôt; la demande d'énergie nucléaire; le remplacement de la production; l'échec à obtenir ou à conserver les permis et les approbations nécessaires des autorités gouvernementales; les initiatives d'ordre législatif et réglementaire visant la déréglementation, la réglementation ou la restructuration de l'industrie des services d'électricité en Ontario; la réglementation des taux de l'électricité en Ontario; les phénomènes naturels, notamment le mauvais temps, les incendies, les inondations, les envahissements souterrains, les séismes, les défaillances de paroi d'exploitation et les effondrements de terrain; la capacité de maintenir et d'améliorer les relations de travail positives; les grèves ou les lockouts; le rendement d'exploitation des installations, la perturbation de l'exploitation de celles-ci, et le cycle de vie utile des installations de la Société et des clients; la baisse de la production d'électricité résultant de pannes prévues se prolongeant au-delà des périodes prévues, ou encore de pannes imprévues; la réussite des projets de mise en valeur prévus; et les autres risques associés au développement et à l'exploitation.

Même si Cameco estime que les hypothèses inhérentes aux énoncés prospectifs sont raisonnables, on se gardera d'accorder trop d'importance à ces énoncés, qui ne s'appliquent qu'à compter de la date de la présente communication. Cameco nie toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser tout énoncé prospectif, à la suite de renseignements nouveaux, d'événements futurs ou d'autres facteurs.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 15:41
VAL-D'OR, QC, le 23 août 2017 /CNW/ - Forage Orbit Garant inc. (TSX: OGD) annoncera ses résultats financiers pour le quatrième trimestre et pour l'exercice 2017, après la fermeture des marchés le mercredi 6 septembre 2017. Éric Alexandre, Président...

à 14:52
AMOS, QC, le 23 août 2017 /CNW Telbec/ - Les représentants des médias sont conviés à une conférence de presse au cours de laquelle le député de LaSalle?Émard?Verdun et secrétaire parlementaire du ministre de l'Innovation, des Sciences et du...

à 12:03
MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwired - 23 août 2017) - Métaux Stratégiques du Canada (« Métaux Stratégiques » ou « la Société ») (TSX CROISSANCE:CJC)(FRANCFORT:YXEN)(OTCBB:CJCFF) est heureuse d'annoncer le début d'une importante campagne d'exploration sur...

à 11:03
QUÉBEC, QUÉBEC--(Marketwired - 23 août 2017) - Les Ressources Komet Inc. (« Komet » ou la « Société ») (TSX CROISSANCE:KMT) annonce la fin de sa campagne de forage sur la zone Kabaya située sur le permis de Dabia Sud (anciennement Moussala) au Mali....

à 10:33
TORONTO, ONTARIO--(Marketwired - 23 août 2017) - Minière Osisko inc. (TSX:OSK) (« Osisko » ou la « Société ») a le plaisir d'annoncer de nouveaux résultats issus du programme de forage en cours sur son projet aurifère Garrison, détenu à 100 % par la...

à 10:15
VAL-D'OR et LA SARRE, QC, le 23 août 2017 /CNW Telbec/ -  Une délégation de mineurs métallos américains de la mine Lucky Friday en Abitibi manifeste aujourd'hui en Abitibi devant les bureaux administratifs de la compagnie Hecla aux côtés de métallos...




Communiqué envoyé le 18 juillet 2006 à 18:40 et diffusé par :