Le Lézard

Farnborough International Air Show - Le Gouvernement du Québec contribue à la modernisation de l'usine de CMC Électronique



LONDRES, le 18 juillet /CNW/ -- LONDRES, le 18 juillet /CNW Telbec/ - Lors de sa mission au Royaume-Uni au salon de l'aéronautique de Farnborough, le ministre du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation, M. Raymond Bachand, a annoncé l'appui du Gouvernement du Québec à un projet d'investissement de 20,3 M$ de la compagnie CMC Électronique, en présence de M. Jean-Pierre Mortreux, président et chef de la direction et du président du Conseil et président-directeur général d'Investissement Québec, M. Jacques Daoust.

L'entreprise entend moderniser son usine de Ville Saint-Laurent dans le cadre de sa stratégie d'intégration de postes de pilotage et de communication intégrés. Investissement Québec accorde une contribution financière non remboursable de 2,5 M$ à CMC Électronique pour appuyer ce projet qui permettra la création de 165 nouveaux emplois permanents.

"Le Québec fait partie de l'élite mondiale de l'aérospatiale, et cet investissement majeur démontre que les entreprises étrangères ont découvert, au Québec, un terrain fertile pour le développement de leurs activités, notamment grâce à l'expertise de notre main-d'?uvre", a affirmé le ministre Bachand.

CMC Électronique a son siège social à Montréal et des usines à Ottawa et à Chicago. L'entreprise conçoit et fabrique des produits électroniques à la fine pointe de la technologie, destinés aux marchés de l'aviation et du positionnement mondial. Elle emploie plus de 1 000 personnes et compte des clients prestigieux, dont Honeywell, Boeing, KLM, Bombardier, Thales et Gulfstream ainsi que les forces armées du Canada et des États-Unis.

L'aide financière est accordée dans le cadre du Programme d'appui stratégique à l'investissement (PASI), administré par Investissement Québec. Cette mesure vise à soutenir des projets d'investissement permettant de diversifier ou de consolider un secteur industriel et des projets de développement de produits se démarquant par leur caractère novateur et leur potentiel commercial.

La vigueur de l'industrie aéronautique québécoise est manifeste. En effet, avec des ventes annuelles de 11,1 milliards de dollars en 2005, le Québec se place au sixième rang mondial. Le secteur employait 39 200 personnes en 2005, contre 19 000 en 1985, soit une croissance de plus de 100 % en 20 ans, alors que le nombre d'emplois en aérospatiale a beaucoup diminué depuis dix ans dans tous les grands pays producteurs.

-%SU: TAX

-%RE: 40


Communiqué envoyé le 18 juillet 2006 à 09:30 et diffusé par :