Le Lézard

39e Festival d'été de Québec : Comme dans un rêve



QUÉBEC, le 17 juillet /CNW/ -- QUÉBEC, le 17 juillet /CNW Telbec/ - "Magique" est le mot qui vient instantanément à l'esprit des organisateurs du Festival d'été de Québec (FEQ) pour résumer la 39e présentation de l'événement qui a pris fin hier, au moment même où Jean-Pierre Ferland faisait ses adieux à la scène de Québec devant un parc des champs de bataille une fois de plus rempli à craquer.

En attendant les résultats de l'étude réalisée par la firme SOM recherches et sondages, on estime à plus de 900 000 le nombre de personnes qui ont foulé les sites du Festival au cours de ces onze jours "bénis des dieux" en terme de météo. Cet achalandage jubilatoire s'accompagne de ventes de laissez-passer lumineux Hydro-Québec évaluées actuellement à quelque 110 000 unités.

Les faits saillants de la programmation :

Le public a notamment assisté sur les plaines à plusieurs spectacles concepts exclusifs et à grand déploiement, véritables pierres d'assises du méga succès de cette présentation 2006. Parmi eux, le grandiose et fascinant Retour au centre de la Terre (Rick Wakeman et compagnie), le conte fantastique et musical plus grand que nature La reine et la perle (Natalie Choquette, Les Plasticiens Volants...) et l'électrisant spectacle d'ouverture Comme jamais d'Éric Lapointe qui ont rivalisé d'originalité sur la scène Bell. Le très attendu programme double mettant en vedette Twisted Sister et Scorpions a quant à lui soulevé une foule en liesse de 100 000 fans, ceci "sans qu'aucune fleur n'ait été abîmée au pied de la croix du Sacrifice", dixit le directeur général, Daniel Gélinas, visiblement satisfait de l'harmonie dans laquelle s'est déroulé l'événement.

Maints débordements ont aussi été observés du côté du parc de la Francophonie où les Pierre Lapointe, The Roots, Vulgaires Machins, Louise Attaque, Dany Bédar et Reel Big Fish se sont donnés sans demi-mesure sur les planches de la scène Molson Dry, tandis que les quatre DJ invités lors de la soirée Électro-Chocs ont, le temps de le dire, transformé le site en un gigantesque nightclub à ciel ouvert.

Fidèle à sa vocation première, Place Métro a été le quartier général des musiques du monde où se sont particulièrement illustrés Amadou & Mariam, Quadro Nuevo, Calexico with Mariachis Luz de Luna, Broken Social Scene, Flook, Jesse Cook, Chicago Blues Reunion et Bet.e & Carlos, sans oublier les spectacles ludiques et participatifs de Jeunes musiciens du monde sous la direction artistique d'Éloi Painchaud.

Cible de tous les regards, la "funambule du rêve" Catherine Léger a tenu la foule en haleine le temps d'une époustouflante traversée de Place D'Youville sur un fil tendu à 35 m de hauteur entre la Porte St-Jean et l'Hôtel Palace Royal. Une première "performance extrême" des plus concluantes signée Loto-Québec.

Sur la portion de la rue St-Jean dédiée aux Arts de la rue Loto-Québec, les éclats de rires se sont élevés de partout grâce à une impressionnante légion de saltimbanques parmi lesquels Grotest Maru, Accoules Sax, NomadUrbains ainsi que Toxique Trottoir et les Conques Claquent sont loin d'être passés inaperçus.

Un peu en retrait du Vieux-Québec, sous les bretelles de l'autoroute Dufferin-Montmorency, le spectacle Autoroute proposé par Transthéâtre et Québec Art Cité a célébré le quartier St-Roch par le biais de la vidéo, de la musique en direct, du théâtre de rue et d'acrobaties aériennes d'une l'équipe de Yamakasi qui valaient le détour.

Les activités et spectacles programmés en après-midi à Place de la famille McDonald's, notamment les ateliers de création de masques offerts par le Musée national des beaux-arts du Québec et la Ménagerie de peluches de Rêves en stock, ont récolté quotidiennement les sourires de centaines d'enfants en dépit d'une chaleur souvent accablante.

Les gens ont été fidèles au rendez-vous à la Terrasse Loto-Québec aménagée sur l'artère piétonnière de la Grande Allée située entre les rues Cours du Général de Montcalm et des Parlementaires. Reconnu pour son nightlife animé et ses nombreuses terrasses, l'axe commercial est vite devenue l'aire d'animation par excellence des festivaliers. Les 5 à 7 rafraîchissants Molson Dry y ont fait danser les visiteurs au son de groupes musicaux invités et un aquarium géant et animé n'a pas manqué de susciter la curiosité des passants.

En billetterie, la série classique de la Capitale-Nationale au Grand Théâtre de Québec a enregistré des ventes à la hauteur des attentes tandis que la trilogie du conteur Fred Pellerin a été présentée à guichet fermé à L'Impérial de Québec.

À entrées payantes ou gratuits sur présentation du laissez-passer du Festival, les spectacles offerts à l'Impérial de Québec, au Pub St-Alexandre, au Dagobert et au Largo Resto-Club ont suscité un engouement tel que ces lieux ont la plupart du temps fait salles combles dans leurs créneaux respectifs.

De la grande visite

Cette année, le Festival a été l'hôte privilégié de prestigieux invités dont le bourgmestre de la ville de Bruxelles, M. Freddy Thielemans, le président et chef de la direction de Ford du Canada Limitée, M. William H. Osborne, et une délégation médiatique d'une cinquantaine de représentants venus de France, de Belgique, d'Angleterre, du Japon, de Corée, des États-Unis, du Mexique et du Canada anglais pour couvrir l'événement. Sans compter les nombreux touristes - le Festival a quintuplé ses ventes de forfaits touristiques de l'an dernier via son site Internet - qui repartent ragaillardis par le sens de la fête inouï des gens de Québec.

Merci!

Le Festival d'été de Québec tient à remercier chaleureusement Bell, présentateur de l'événement, Molson Dry, son coprésentateur, ainsi que ses partenaires publics et privés qui lui ont donné les moyens de rêver et de faire rêver. Merci aussi au public et aux artistes, l'essence même de cette grande manifestation. Un immense coup de chapeau enfin à l'équipe du Festival pour l'incroyable énergie déployée avant comme pendant l'événement.

Rendez-vous du 5 au 15 juillet 2007 pour un 40e anniversaire du Festival d'été de Québec plein de promesses!


Communiqué envoyé le 17 juillet 2006 à 12:30 et diffusé par :